publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Sigmoïdite et opération : besoin de témoignages !!!

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Sigmoïdite et opération : besoin de témoignages !!!



    Bonjour à tous,

    C'est la première fois que je viens sur ce forum mais je me permets de venir vous voir pour recueillir des témoignages, que ce soit les votres ou ceux de vos proches.

    Voilà, le 27 août dernier, la maman de mon chéri a été emmenée en urgence à la clinique pour une sigmoïdite ! Elle est restée sous perfusion d'antibiotique (Augmentin) pendant plus d'une semaine. Pendant son hospitalisation, le chirurgien lui a laissé entendre qu'il devrait probablement l'opérer quand l'infection aurait disparu, opération confirmée hier après midi.

    Je suis très inquiète car ma jolie-maman est plus que stressée, ce n'est même plus du stress mais carrément des angoisses obsessionnelles depuis qu'elle est sortie de la clinique. Elle a une peur panique de cette opération, elle est même persuadée qu'elle ne va pas survivre à cette opération (peur de l'opération et de l'anesthésie également). Le chirurgien lui a exposé les risques de complications liées à la coelioscopie (malaise cardiaque et obligation de continuer l'opération par ouverture au niveau du côlon) et également le risque d'abcès suite à cette opération.

    Elle ne dort plus, ne mangeait déjà pas beaucoup depuis sa sortie de clinique (alimentation sans résidus obligatoire) mais là ne mange quasiment plus, elle pleure constamment, ne pense qu'à cela, a perdu son sourire, fait de nombreux cauchemars où elle se voit au bloc opératoire, ne cesse de dire que si elle se fait opérer elle n'en reviendra pas, elle pleure en pensant qu'elle ne verra jamais ces petits enfants... Nous essayons de la convaincre que tout se passera bien mais elle reste imperméable à nos mots. Son angoisse est vraiment devenu obsessionnelle, mon ami et moi sommes très inquiets pour elle et j'ai pensé que si je pouvais obtenir des témoignages (que votre opération ou celle de vos proches ce soit bien déroulée ou non) et lui faire lire cela pourrait peut être l'aider à prendre du recul, la rassurer un peu, prendre conscience que cette opération est courante...

    Vous pouvez m'envoyer vos témoignages sur mon adresse email : satinee@aufeminin.com ou bien par post sur ce forum.

    Merci à tous !!!

  • Bonjour satinee



    Je te réponds sur ton mail...

    Bisous

    Velours

    Commentaire


    • Bonjour satinee
      Merci beaucoup...



      j'attends ton mail
      Bisous
      Satinee

      Commentaire


      • Up



        Merci Velours de ton témoignage

        D'autres personnes pourraient me répondre ?
        Merci

        Satinee

        Commentaire


        • Ma mère aussi!



          Bonjour,

          Ma mère s'est faite opérée l'année dernière d'une Sigmoïdite. Si je peux te rassurer, ainsi que ta belle-maman, c'est qu'aujourd'hui, elle va bien. Elle est même en pleine forme !.
          Mais tout n'a pas été tout rose non plus. Elle a eu quelques soucis après l'opération : l'obligation de porter une poche pendant plusieurs mois, régimes contraignants, perte d'appétit,... Elle a eu aussi des baisses de moral dû à l'affaiblissement et a même été sous anti-dépresseur.

          Mais maintenant, elle a remonté la pente et tout semble allé bien. Alors, il faut que ta belle-maman aie beaucoup d'espoir! Car le moral est très important aussi!

          Courage!

          Commentaire


          • Ma mère aussi!
            Merci de ton soutien



            et oui !!! on le sait bien que le moral est important malheureusement tant qu'elle aura peur d'y rester au cours de cette opération, comment le lui remonter ???

            Y-a-t-il eu des complications lors de l'opération (tu m'as parlé des suites, mais pendant) ?

            Merci de m'apporter d'autres éléments de réponse

            Commentaire


            • Ce que j'ai trouvé pour toi



              Sigmoïdite Diverticulaire
              Dr Jean Gérard BAUDET
              La sigmoïdite diverticulaire est lensemble des manifestations inflammatoires et septiques qui compliquent les diverticules intéressants la portion sigmoïdienne du côlon.

              Le diverticule est une hernie de la muqueuse normale à travers la musculeuse déhiscente sous la séreuse. Deux facteurs conditionnent son apparition :

              1) les zones de faiblesse de la paroi colique à larrivée des pédicules vasculo-nerveux,
              2) laugmentation de la pression intra-luminale.

              Comment une diverticulose peut-elle évoluer vers une diverticulite ? et quel est son devenir ?

              La sigmoïdite diverticulaire, sans complication, péricolique, réalise schématiquement une "appendicite à gauche" avec douleur de la FIG voire défense pariétale, fièvre et hyperleucocytose, dont la 1re poussée est traitée médicalement.

              Lévolution peut alors se faire vers :

              - la guérison définitive
              - la guérison mais récidive(s) ultérieure(s)
              - des complications, parfois révélatrices
              infectieuses (péritonite, abcès, fistule)
              mécaniques (occlusion fébrile)
              hémorragiques

              - la chronicité (forme pseudo-tumorale, fistule colo-vésicale)

              La diagnostic de la forme aiguë non compliquée est essentiellement clinique, épaulé dun ASP et, à la demande, dun lavement opaque hydrosoluble sans pression, et/ou dune sigmoïdofibroscopie extrêmement prudente.

              Dans les formes compliquées, on aura recours à lASP (niveaux hydro-aériques, pneumopéritoine) et surtout à la TDM qui permet dévaluer lenvironnement sigmoïdien et lensemble de la cavité abdomino-pelvienne, et peut représenter un guide lorsquun drainage percutané dabcès est envisagé. Enfin un lavement aux hydrosolubles objectivera au mieux une fistule.

              Le traitement de la forme aiguë non compliquée à sa première manifestation, est habituellement médical, alors que léradication radicale du foyer infectieux comporte deux options essentielles

              - colectomie segmentaire à froid avec anastomose demblée sur un côlon bien préparé,

              - résection-anastomose protégée, avec fermeture de la colostomie un à deux mois plus tard dans la grande majorité des formes compliquées.

              En conclusion, la maladie diverticulaire, bénigne dans sa forme la plus simple, peut mettre en jeu le pronostic vital par des complications évolutives dont la seule chance de guérison est le traitement chirurgical décidé au bon moment. Cest pourquoi compte-tenu de la gravité de certaines de ces complications, lattitude actuelle préconise une intervention radicale précoce dans les sigmoïdites diverticulaires après la deuxième poussée, ou même dès la première lorsquelle est sévère, chez les patients jeunes ou les sujets à risque.

              Commentaire


              • Je ne suis qu'une simple élève infirmière



                mais je comprends le désarroi de ta mère mais il faut qu'elle sache que maintenant les opérations se passent mieux qu'avant. C'est la période post-op qui sera plus contraignante mais pas pour autant impossible à vivre. Il y a sûrement des chances pour qu'elle est une poche, si c'est le cas je pense qu'elle pourra en discuter dans son hôpital avec un stomathérapeute qui lui expliquera comment vivre avec cette poche et bien entendu elle aura un régime. Il faut qu'elle exprime ses peurs à son chirurgien qui lui devrait lui expliquer comment ça va se passer c'est bien beau de dire les complications de l'opération mais pourquoi ne lui dit-il pas que l'opération peut très bien se passer et lui parler de comment vivre ensuite ?! Tenez bon

                Commentaire


                • Je ne suis qu'une simple élève infirmière
                  Ho lala !



                  une poche on peu l'envisager mais ce n'est pas systématique moi je n'en ai pas eu et pourtant on m'a retiré le sigmoïde et un peu plus (40cm) c'est vrai que j'avais peur à la poche mais le doc m'a bien expliqué que vraiment si besoin 1 mois ou 2 ! il n'y a pas eu de complications pendant l'op et puisque tu es endormie totalement tu te réveilles dans ton lit et tu reste comateuse because morphine qqs jours après, revéillée juste pour température, tension, toilette, tu ne manges pas donc u peux dormr tant que tu veux et c'est ce que je lui conseille plus tu te reposes plus tu remontes rapidement...

                  Bisous

                  Velours

                  Commentaire


                  • Merci à toutes...



                    de vos messages, conseils et soutien.. J'imprime tout ça pour jolie-maman et je lui fais lire...
                    Je reste bien sûr à l'affût de tout autre témoignage afin d'en avoir le maximum et dédramatiser la situation.

                    Bises à toutes

                    Satinée

                    Commentaire


                    • Merci de ton soutien
                      Opération bien passée



                      L'opération s'est très bien passée pour ma mère. Elle se rétablissait même bien après. Mais malheureusement, elle a eu une infection qui a tout gaché! C'est pas de chance. Du coup, elle s'est faites réopéré 15 jours après et c'est après qu'elle a eu du mal à s'en remettre!

                      Mais aujourd'hui, tout va bien.

                      Bisous.

                      Commentaire


                      • Merci de ton soutien
                        Opération bien passée



                        L'opération s'est très bien passée pour ma mère. Elle se rétablissait même bien après. Mais malheureusement, elle a eu une infection qui a tout gaché! C'est pas de chance. Du coup, elle s'est faites réopéré 15 jours après et c'est après qu'elle a eu du mal à s'en remettre!

                        Mais aujourd'hui, tout va bien.

                        Bisous.

                        Commentaire


                        • Opération bien passée
                          Arf...



                          Décidément le problème d'infection suite à l'opération semble fréquent... ça fait partie de ce que jolie-maman appréhende...

                          Pas de nouvelle infection après la 2ème opération ?

                          Comment l'as-tu soutenue avant, pendant et après son opération ?

                          Merci

                          Satinee

                          Commentaire


                          • Merci de ton soutien
                            Opération bien passée



                            L'opération s'est très bien passée pour ma mère. Elle se rétablissait même bien après. Mais malheureusement, elle a eu une infection qui a tout gaché! C'est pas de chance. Du coup, elle s'est faites réopéré 15 jours après et c'est après qu'elle a eu du mal à s'en remettre!

                            Mais aujourd'hui, tout va bien.

                            Bisous.

                            Commentaire


                            • Arf...
                              Non pas de nouvelles infections



                              Après la 2ème opération, elle a eu plusieurs mois avec la poche et il a fallu quelque temps pour qu'elle retrouve l'appétit. De plus, le fait d'avoir eu 2 anesthésies généraesl en 15 jours, ça l'a beaucoup affaibli. Maitenant, tout semble revenu dans l'ordre. Ca a été difficile pour moi car j'étais loin d'elle donc difficile de la soutenir. Nous habitons à 900 km l'une de l'autre. Je n'ai pu aller la voir qu'une seule fois, au moment où elle était au plus mal tant psychologiquement que physiquement, et ça a été très dur!!
                              J'ai 2 petits bouts de chou et de voir ces enfants plein de joie de vivre, ça lui a fait beauocup de bien!

                              Il ne faut pas que ta bm imagine le pire. Les infections restent minoritaires quand même. Et même dans ce cas, ma mère s'en est très bien remise, alors qu'elle a quand même 69 ans.

                              Bisous

                              Commentaire


                              • Hello satinee !



                                moi, c'est mon histoire que je vais te raconter. Il y a 4 ans j'ai eu une sérieuse salpingite et à cause des adhérences, mon sigmoïde qui se trouve d'ordinaire à droite, s'est retrouvé carrément à gauche avec une méchante fistule. Donc, opération ouverte avec une semaine en réanimation sous morphine ensuite. J'ai vécu 4 mois avec une poche et un régime sans résidus pendant plus de 6 mois. j'avais 30 ans à l'époque, et à cause de cela toutes mes chances d'avoir un enfant sont devenues nulles. C'était un drame pour moi, j'avais le moral dans les chaussettes. Mon médecin voulait m'envoyer sur Paris pour réparer tout ça, mais j'ai fait des pieds et des mains pour d'abord rentrer chez moi. Là le moral est remonté malgré les contraintes et la fistule s'est refermée d'elle même. Le plus important c'est le moral, il faut l'avoir, cela compte beaucoup dans la guérison. Vivre avec une poche, ça s'apprend. Il ne faut hésiter à en parler au médecin et aux infirmiéres qui sont là pour nous aider. Il est vrai que c'est un peu contraignant, mais on prend vite l'habitude. Moi je la changer toute seule et je me faisais mes soins tout en allant tous les 2 jours à l'hopital.
                                Tu peux rassurer ta belle maman, cette opération n'est qu'un mauvais moment à passer, je sais de quoi je parle, mais ensuite tout ira bien, c'est sûr.
                                Je t'embrasse toi et ta famille et je vous souhaite à tous bon courage pour la suite.
                                Bizzzz
                                Ptitesardine

                                Commentaire


                                • Hello satinee !
                                  Merci de ta réponse ptite sardine mais...



                                  peux-tu m'en dire plus sur l'intervention en elle-même ? Sur l'anesthésie par exemple, comment as-tu géré ton stress de l'intervention ? De quels risques pendant l'opération on t'avait parlé ? J'ai vraiment besoin d'en savoir le plus possible.

                                  Je suis tout à fait d'accord avec toi sur la question du moral, c'est primordial, malheureusement comment avoir le moral quand on est convaincue de ne pas survivre à l'opération ? Car en fait je la crois prête à affronter les suites, c'est pour le tout début à savoir l'intervention et l'anesthésie en elles-mêmes qui la font tant paniquer.

                                  Je te remercie de ton soutien et j'espère que de ton côté la situation s'est améliorée et que la venue d'un enfant n'est plus compromise.

                                  Bisous

                                  Satinée

                                  Commentaire


                                  • Merci de ta réponse ptite sardine mais...
                                    Je ne peux pas te dire...



                                    comment s'est passée l'intervention, car je suis arrivée à l'hopital en urgence, je n'étais pas préparée. Par contre ta belle maman, elle, peut s'y préparer : qu'elle n'hésite pas à poser des questions à son chirurgien et à confier ses angoisses à l'anésthésiste, il pourra l'aider à se détendre la veille de l'intervention. Elle ne doit pas paniquer, elle sera entre de bonnes mains.
                                    Quant à moi, je vais mieux maintenant, mais malheureusement, je ne connaitrai jamais le bonheur d'être mére.
                                    voilà, allez courage.
                                    Bizzz
                                    Ptitesardine

                                    Commentaire


                                    • Mon cas est extactement le même !



                                      Il y a 4 ans je me suis retrouvée dans les mêmes conditions que ta belle-mère. Hôpital, antibio sous perfusion pendant 8 jours etc...Le chirurgien qui m'a surveillée à l'hôpital m'a très fortement conseillé une opération dans le mois qui suivait ma sortie. Rendez-vous avait été pris pour cela. Etant suivie depuis longtemps par un gastro-entérologue à Paris, j'ai voulu avoir son avis sur la question. Comme c'était la première crise de sigmoïdite il m'a conseillé d'attendre pour voir s'il y en aurait d'autres. J'ai pris aussi l'avis d'un autre gastro qui était du même avis et enfin mon médecin traitant, lui, était pour l'opération. Je me suis dit : j'ai 2 avis négatifs et 2 positifs alors je préfère attendre. J'ai donc annulé la date d'opération. 6 mois plus tard j'ai eu une nouvelle crise mais là pas d'hôpital car dès les premiers signes (point sensible sur le sigmoïde avec fièvre) j'ai immédiatement pris des antibiotiques pendant 10 jours (Augmentin à forte dose) et la crise s'est envolée. J'ai rediscuté avec mon gastro d'une éventuelle opération après cette 2ème crise. Il m'a dit d'attendre encore et de ne pas me précipiter sur cette opération car elle n'est pas anodine. Depuis donc plus de 2 ans je n'ai pas refait de crise. Ayant tout de même consulté à nouveau mon gastro en début d'année, il m'a dit que tant que les crises n'étaient pas plus fréquentes et que si elles cédaient tout de suite aux antibio il vallait mieux attendre. Je sais que c'est un peu une épée de damoclèse au dessus de ma tête, surtout lorsque je pars à l'étranger mais j'ai pris ce risque. Si les crises venaient à se rapprocher, je crois que là j'irais me faire opérer. Il ne faut pas oublier que c'est une opération importante et qu'elle n'est pas forcément réalisable sous ceoslioscopie et qu'en plus si l'intestin est fragile il y a pose d'une poche provisoire pour 4 ou 6 mois voire plus.(je connais une personne qui a gardé la poche 1 an et c'est ce que je redoute le plus). J'ai un cousin qui souffre de la même chose depuis plus de 10 ans. Lui, fait une crise par an et chaque fois il prend de l'Augmentin et n'a jamais voulu se faire opérer. Alors ?! Voilà donc mon témoignage.

                                      Commentaire

                                      Publicité

                                      Forum-Archive: 2003-09

                                      publicité

                                      Chargement...
                                      X