publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Malgré les antibio...

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Malgré les antibio...



    ... ma fièvre ne baisse pas...
    je suis sous antibio depuis 3 jours pour une rhinopharyngite mais je n'arrive pas à retrouver mes forces... forte fatigue, chutes de tension, alternance frissons/bouffées de chaleur...
    je ne sais pas si je tiendrais longtemps, surtout que je ne peux pas me permettre de manquer au boulot et je suis obligée d'y aller quel que soit mon état...
    vous auriez des conseils?

  • Cela fait 1 semaine
    Avant de consulter



    j'ai alterné paracétamol et advil toutes les 4 h pendant 2 jours, sans effet... mon doc m'a mis sous antibio à cause de la fièvre qui ne tombe pas et parce que je dois me remettre vite pour tenir au boulot!!!
    je prends du penglobe et rhinadvil... est ce que je peux rajouter du paracétamol toutes les 4h ou est-ce trop?

    Commentaire


    • Merci
      Merci cachou



      je vais rajouter le paracétamol car ça ne s'arrange pas, nuit d'horreur, toujours de la fièvre et une forte toux vient se greffer sur le reste... j'avais dit au doc que je ne voulais pas d'antibio, je suis assez "anti médoc" mais là je dois me remettre car je viens de commencer un nouveau job, je n'ai toujours rien signé (lenteur administrative!!!) donc je ne peux pas manquer!!! je me sens complètement dans le pâté, vivement ce soir...

      t'inquièt pour le coup de gueule, je suis du même avis que toi...

      Commentaire


      • Merci cachou
        De pire en pire!



        38.7 de temp ce soir... c'est en train de se transformer en bronchite!!!

        Commentaire


        • De pire en pire!
          Tu devrais aller




          si tu as 38.7 tu devrais aller aux urgences pour voir un médecin ça commence a ètre assez élevée.
          Michelle

          Commentaire


          • Tu devrais aller
            Pas l'hôpital!!!!



            dîtes moi ce que je dois prendre et je le ferais mais pas l'hôpital!!!

            Commentaire


            • Pas l'hôpital!!!!
              Coucou allumette




              je sais tu tinquiéte pourquoi tu ne veu pas aller a l'hopital a cause de ce que tu avait parler l'autre jour dans ton précedent post a cause de la prise de sang prise a ta sociétée..

              je pense bien que c'est pour ça que tu ne veut pas aller a l'hopital si c'est ça la raison je ne sais pas , mais tu n'as pas a t'inquièter avec ça,,
              il vont juste trouver et verifier pourqoui tu fait cette température qui est assez élevée..
              si ta temperature continue a monter il va bien falloir que tu y aille quand mème...
              je crois que tu devrais y aller..
              Michelle

              Commentaire


              • Coucou allumette
                ...



                pas l'hôpital...
                jamais, jamais, jamais...
                ça y est la crise d'angoisse me prends...

                Commentaire


                • ...
                  Mais non



                  ou bien tel il doit bien y avoir un endroit pour te renseigner quoi faire pour faire baisser cette temperature ..
                  genre info-santé ils vont te dire ce qui est mieux de faire,,
                  ou bien une clinique médicale ouverte le soir..
                  n'angoisse pas ce sera pire ..
                  calme toi un peu,,
                  bisous
                  Michelle

                  Commentaire


                  • Mais non
                    T'inquiètes!



                    des crises d'angoisse j'en fais souvent...
                    ça finira bien par passer, j'espère... et sinon, ça me délivrera d'autres souffrances... tu sais, j'en peux plus de ces tca qui me bouffe la vie depuis 7 ans... mais ce qui est sur, j'irais pas à l'hôpital... il y a 2 ans je suis montée à 41.5 de temp, j'ai encore de la marge...
                    je vais me coucher... même si je ne dormirais pas...

                    Commentaire


                    • T'inquiètes!
                      Allumette ce que tu as le tète dure



                      tiens comme tu ne veut pas eller je t'envoie ce que j'ai trouver au moins tu auras ça comme renseignement...
                      mais je mentiens que tu as la téte dure
                      bisous
                      Michelle
                      Fièvre

                      Description



                      La température normale du corps est de 36,7 C (écart de 36-37,4 C ). La température rectale normale est de 0,5 C plus élevée que la température orale (dans la bouche), alors que la température sous l'aisselle est légèrement plus faible. La température prise de façon rectale est considérée comme plus fiable que la température orale, plus particulièrement chez les enfants et les adultes qui respirent par la bouche. La mesure de la température dans l'oreille n'est pas précise chez les jeunes enfants et ne doit pas être utilisée lorsque l'enfant a moins de trois ans.

                      Lorsqu'il y a une fièvre, l'organisme augmente en fait sa température normale au-dessus de 37,8 C afin de tuer les bactéries qui ont envahi le corps. La fièvre est une façon naturelle par laquelle l'organisme se défend contre une invasion provoquée, par exemple, par des virus ou des bactéries. Certaines bactéries ne peuvent survivre dans l'organisme en raison de la température élevée provoquée par la fièvre. L'élévation de la température corporelle donne également un signal aux cellules du système immunitaire qui luttent contre les infections, par exemple les phagocytes, les neutrophiles et les lymphocytes, qui contribuent alors à éliminer l'infection. Le degré d'augmentation de la température ne correspond pas nécessairement à la gravité de la maladie. La fièvre est généralement plus élevée chez les enfants que chez les adultes.

                      Causes



                      La fièvre peut être provoquée par des facteurs externes ou internes à l'organisme. Des micro-organismes, par exemple des bactéries et des parasites, peuvent synthétiser des produits toxiques. Les micro-organismes et les poisons entraînent la production par les cellules sanguines (appelées monocytes) de substances appelées pyrogènes. Ce sont en fait les pyrogènes qui provoquent la fièvre. L'organisme synthétise également des pyrogènes en réaction à une infection, une inflammation, un cancer ou une allergie. Les maladies au cours desquelles le système immunitaire du corps s'attaque à ses propres tissus (appelées maladies auto-immunitaires), par exemple la polyarthrite rhumatoïde, peuvent aussi provoquer une fièvre. Des exercices excessifs par temps chaud, une surexposition aux rayons du soleil, des troubles hormonaux et certains médicaments peuvent également provoquer une fièvre.

                      Symptômes et Complications



                      Lorsque l'organisme lutte contre une blessure ou une infection, l'hypothalamus (partie du cerveau) règle la température du corps à un niveau plus élevé. L'organisme compense ce changement en éloignant le sang de la peau afin d'éviter la perte de chaleur par la peau. Les muscles peuvent se contracter afin de conserver la chaleur du corps, ce qui provoque des frissonnements. Lorsque le sang réchauffé à une température plus élevée atteint l'hypothalamus, ces symptômes cessent généralement et la fièvre persiste tout simplement. Lorsque le thermostat du corps est réglé plus tard à sa température normale, l'organisme retourne le sang à proximité de la peau et commence à transpirer afin d'éliminer la chaleur excessive. On peut alors ressentir une sensation de froid.

                      La température du corps peut s'accroître, puis retourner à la normale ou rester élevée. Les alcooliques, les personnes âgées et les enfants peuvent perdre de leur chaleur corporelle lorsqu'ils luttent contre une infection grave.

                      Environ 3 % des enfants de 18 mois à trois ans subissent des convulsions lorsqu'ils ont une fièvre élevée. Environ un tiers des enfants ayant des antécédents de convulsions fébriles subissent à nouveau des convulsions lorsqu'ils ont une fièvre. Par contre, ces convulsions ne sont pas associées à des effets à long terme. Des médicaments peuvent être administrés afin de prévenir les convulsions fébriles.

                      Diagnostic



                      Dans la majorité des cas, la fièvre disparaît sans qu'il soit nécessaire de consulter un médecin. Par contre, si d'autres symptômes apparaissent et sont incommodants, il importe de consulter un spécialiste des soins de santé. On doit consulter le médecin dans les cas suivants :

                      Un enfant de moins de trois ans présente une température de 38 degrés C.
                      Un enfant ou un adulte ayant des antécédents de cancer, de sida ou d'autre maladie grave, par exemple un trouble cardiaque ou le diabète, présente une fièvre.
                      La fièvre s'accompagne des symptômes suivants :
                      maux de tête, rigidité du cou, confusion
                      tremblements, sensation de brûlure ou douleurs au moment d'uriner
                      essoufflement et toux.
                      La fièvre persiste une heure ou deux après l'administration d'un traitement simple.
                      La fièvre n'est pas disparue après deux jours.
                      En cas de fièvre, le médecin note généralement les antécédents médicaux et pose diverses questions à propos des symptômes, des troubles préalables, des médicaments consommés et des déplacements récents. Il est généralement facile de déterminer la cause précise de la fièvre, mais des examens additionnels peuvent être réalisés au besoin.

                      Le médecin posera alors quelques questions à propos de la fièvre :

                      Depuis combien de temps la fièvre est-elle apparue?
                      La fièvre s'est-elle aggravée ou a-t-elle diminué?
                      La fièvre s'accompagne-t-elle de frissonnements?
                      La température varie-t-elle?
                      La fièvre est-elle apparue soudainement?
                      Après avoir posé des questions détaillées, le médecin peut procéder à un examen physique afin de déceler une infection ou les signes d'une maladie. Il pourra demander une analyse sanguine afin de vérifier les globules blancs, ainsi qu'une analyse d'urine ou des crachats. D'autres examens peuvent également être réalisés, notamment des radiographies ou des ultrasonographies.

                      Traitement et Prévention



                      Lorsque la température du corps est supérieure à 40 C pendant une période prolongée, les quelques mesures suivantes peuvent offrir un soulagement jusqu'à ce que la fièvre s'amenuise :

                      Appliquer des bains d'éponge tièdes afin d'abaisser la température du corps.
                      Boire beaucoup de liquide (eau) afin de compenser la perte hydrique provoquée par la transpiration.
                      Prendre beaucoup de repos.
                      Comme la fièvre protège l'organisme contre les blessures ou les infections, le médecin ne traite généralement la fièvre que si elle est supérieure à 39 C chez les enfants ou 38,5 C chez les adultes. Par contre, la fièvre chez les enfants de moins de deux mois doit être signalée immédiatement au médecin. Lorsqu'un enfant de deux mois à trois ans présente une fièvre de plus de 38,5 C qui persiste pendant 24 heures, on doit consulter immédiatement le médecin. Pour les enfants de trois à six ans et pour les enfants d'âge scolaire, on peut attendre pendant 48 heures et 72 heures respectivement, après l'apparition de la fièvre, avant de consulter un médecin.

                      Chez les enfants de moins de huit semaines, la fièvre peut indiquer un trouble grave sous-jacent, étant donné que les nouveau-nés ne présentent aucun autre symptôme lorsqu'ils ont une infection. Ils ne peuvent lutter contre les infections aussi bien que les enfants plus âgés, et l'infection est donc plus susceptible de se propager. En général, les médecins traitent la fièvre en présence d'une température rectale supérieure à 39 C ou d'une température buccale supérieure à 38,5 C.

                      Chez les enfants, les fièvres sont plus élevées et plus fréquentes que chez les adultes. Avant de décider de consulter un médecin, il est préférable d'examiner tous les symptômes dont souffre l'enfant, étant donné que la fièvre n'indique pas la gravité du trouble. Si l'enfant présente une fièvre et n'a aucun autre symptôme, la fièvre n'est pas considérée comme élevée si elle n'atteint pas 40 C . Même à cette température, la fièvre ne peut endommager le cerveau ou entraîner des troubles de santé permanents. Par contre, une fièvre très élevée chez un enfant peut provoquer des convulsions. Même si ce trouble est peu fréquent, les enfants qui présentent des " convulsions fébriles " devraient recevoir un traitement contre la fièvre.

                      La fièvre entraîne la consommation d'une plus grande quantité d'oxygène par l'organisme. Les personnes qui ont de la difficulté à assurer la pénétration de l'oxygène dans leur sang, par exemple en cas de trouble cardiaque ou pulmonaire, doivent recevoir un traitement contre la fièvre aussitôt qu'elle apparaît.

                      Des médicaments antipyrétiques (contre la fièvre) sont administrés afin d'abaisser la température corporelle. De l'acétaminophène et des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), par exemple de l'ASA (Aspirin) sont souvent recommandés. L'ASA n'est administré qu'aux adultes, étant donné que ce produit peut provoquer le syndrome de Reye, trouble qui provoque des lésions du foie et du cerveau chez les enfants. De l'acétaminophène (Tylenol) est généralement recommandé afin de réduire la fièvre chez les enfants, étant donné que ce médicament est considéré comme très sûr et efficace. Si le médecin croit que la fièvre est causée par une infection bactérienne, il prescrira probabalement un antibiotique.


                      Michelle





                      Commentaire


                      • Allumette ce que tu as le tète dure
                        Merci michèle



                        pour tous ces renseignements...
                        tu as raison, j'ai la tête dure, disons que je suis butée parfois!!!
                        j'ai bossé aujourd'hui, dur dur, pâleur, frissons, nausées, chutes de tension... et ce soir, toujours 38.5!!!!
                        j'ai rajouté depuis hier matin 3 fois 2 paracétamol 500...
                        je suis littéralement épuisée...

                        Commentaire


                        • Cela fait 1 semaine



                          et ce soir 39 de fièvre!
                          mon doc est injoignable!!!
                          peut-être demain...
                          quelqu'un connait le "système" sos médecin au cas où?

                          Commentaire

                          Publicité

                          Forum-Archive: 2003-09

                          publicité

                          Chargement...
                          X