publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Aller mieux en 2003 - 12

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Aller mieux en 2003 - 12



    Bonjour!

    Cette discussion est ouverte à toutes celles qui ont un TCA (Trouble du Comportement Alimentaire), qui font notamment des crises de boulimie (avec ou sans vomissement) et qui, comme moi, voudraient en faire de moins en moins, voir ne plus en faire du tout.

    Ici nous partageons notre quotidien, nos émotions, nos succés, nos déboires, nous formons un groupe bien soudé et sympatique et nous nous soutenons inconditionnellement.

    Je souhaite la bienvenue aux nouvelles et embrasse les habituées.

    Votre Léa


  • Bonjour tout le monde!



    Nanouk, tes messages m'ont beaucoup touchée. Tu sais, je comprends tes désirs suicidaires. Il m'est déjà arrivé de me sentir si désespérée face à la boulimie, de me haïr tellement que j'ai songé à mettre un terme à ma souffrance. Heureusement, ces pensées n'ont été que brèves et temporaires, symptomatiques de mon toucher le fond. Tout comme toi l'écriture m'a beaucoup aidée. Je fais de la thérapie depuis bien 3 ans et demi, mais l'écriture reste un moyen pour moi d'exprimer mon mal-être, de comprendre ce qu'il se passe en moi et de me remonter le moral. Tu écris très bien en tous cas. Ce que je trouve intéressant c'est ton rêve est de devenir Sapeur Pompier, une profession tournée vers le sauvetage de vie. Sans doute, au plus profond de toi, cherches-tu à te sauver toi. Tu sembles avoir vécu des choses indicibles et horribles. Tu n'as vraiment pas de chance et ce qui est terrible c'est bien souvent on pense que c'est sa propre faute. Objectivement tu sais que ce n'est pas le cas. Sache aussi que le fait de s'affamer a des conséquences certaines sur le psychisme et que comme tu es sérieusement carencée, ton être tout entier est déprimé et il le restera tant que tu ne te renourriras pas normalement, avec l'aide d'un médecin qui pourrait te coacher et te redonner confiance. Ca prend du temps et cela demande de la volonté, et ça, tu n'en manques pas! Quand tu as une idée en tête (t'évader par exemple) tu sais parvenir à ton but! Je compatis et te comprends, tu as tout mon soutien. Courage et bisous.

    Lolo: je reconnais être à la pêche de tout symptôme éventuel mais heureusement je n'en suis pas encore à acheter tous les magasines spécialisés!!! Comment vas-tu aujourd'hui?

    Bernard: ta perception des femmes est intéressante. Il est vrai que bien souvent j'ai remarqué que nous autres, les femmes, nous projettons beaucoup dans le futur, nous sommes de nature prévoyante et nous aimons anticiper. De même il est vrai que nous analysons beaucoup. Les hommes eux ont tendance à être bien ancrés dans le présent, ils ne prévoient pas, ils aiment vivre au jour le jour et surtout ne pas se prendre la tête. C'est sans doute cliché et il y a sans doute des exceptions mais c'est quelque chose que j'ai remarqué fréquemment.

    Doudou: ton chéri ne souhaitait-il pas ouvrir un restaurant à l'origine? Il a abandonné ce projet?

    Aujourd'hui je me suis réveillée très fatiguée. Mal dormi et ai fait un rêve stressant: je n'avais pas entendu mon réveil et m'était réveillée à 9H00, donc super en retard pour le boulot, peur de me faire enguirlander par mon patron et loupé l'école de ma fille qui ouvre à 8H30, donc double merdasse, comment régler tout ça et m'en tirer au mieux. En dehors de ce mauvais rêve, je me sens donc fatiguée et mon ventre est bien ballonné, comme si il se passaient des choses là-dedans, et ça je ne me l'explique pas. J'espère que ça va passer.

    J'ai hâte que la journée se termine. Envie de me détendre, me coucher tôt et me réveiller en forme. Fa-ti-guée!

    Je vous souhaite à toutes et à Bernard un bon week-end.

    Gros gros bisou,

    Léa

    Commentaire


    • Un petit bonjour en passant



      Bonjour Fleur/Léa,

      Ici tout va bien. J'ai passé un excellent été, entre Marseille et Bruxelles! J'espère pour toi que tu tomberas rapidement enceinte!!!

      Bises

      Allegra

      Commentaire


      • Un petit bonjour en passant
        Une revenante!!!!




        Alors ça! Pour une (bonne) surprise c'est une (bonne) surprise!!!! Que deviens-tu?!!!!!
        Où en es-tu? Tu suis toujours le zermating, tu vois toujours ton copain? Et ton boulot?
        Merci pour tes bons voeux!!! Ah ça, c'est sûr que j'espère tomber enceinte très bientôt!!!! Suis 100% prête pour une crevette!

        En attendant de te lire, je t'embrasse très très fort!

        Léa

        Commentaire


        • Ascenseur!




          Les filles et Bernard,

          J'ai ouvert ce nouveau volet car nous avions dépassé les 200 messages sur l'autre. Merci donc d'utiliser celle-ci désormais.

          Gros gros bisou,

          Léa

          Commentaire


          • Toujours pour nanouk



            "Un thérapeute en pnl"
            Envoyé par cb82 le 27 septembre à 09:49


            Bonjour Nanouk !

            puisque les psys conventionnels sont limités... passes par un thérapeute PNL, ou du moins qui utilise la pNL, si tu n'en trouves pas dans ta région, j'essayerai de me rapprocher du mien et peut-être en connait-il !

            Continues !

            grosses Bises
            Bernard

            Commentaire


            • Bonjour tout le monde!
              J'ignore si tu avait lu ma réponse sur



              le précédent post de ce fait je fait un popier-coller
              "Merci léa"
              Envoyé par Nanouk18 le 26 septembre à 17:53


              pour tes encouragements,ils me sont d'un grand réconfort.
              Par ailleurs j'ai conscience que mon état de dénutrition entretient ma dépresion ,ce qui de fait aboutit au paroxisme de ma déséspérance.
              Cependant une amie à ma mère ,cardiologue également et au courant de tout mon parcours et de ce fait à décider de faire tout ce qui est en son pouvoir afin de m'aider ,notament en m'accueillant chez elle dans un 1ER temps alors même que je vis seule depuis mes 17 ans,puis par la suite en me trouvant rapidement une place à l'hôpital des chartreuse à Dijon spécialisé dans l'anorexie en faisant notament jouer ses relations afin que je puisse entrer au plus tôt et de la sorte enfin commencé à vivre et non plus à errer tel un zombie dans la vie,non-vie qui est la mienne et qui s'apparente plus à de la survie depuis de nombreuses années et ce bien avant mon début d'anorexie mais depuis que mon père à réaliser tous ses fantasmes sexulles sur ma personneansi que l'intervention de la justice,le rejet de mamère,mes grands-parents,oncles,tantes...bref la perte de tout mes repères sur lesquelles c'était basée mon enfance.
              En outre cette amie est fort consciente de l'influence néfaste que ma mère exece sur moi,notament lorsqu'elle me dit que ce n'est point pour des relations sexuelles que l'on va en prison,que dans le temps tout ceci se réglait en famille et que si elle avait été à la place de mon père elle m'aurait tuer pour ce que j'ai dénoncé...

              Merci de me soutenir car souvent le mutisme m'habite ne sachant plus faire confiance aux gens,bien que j'essaie de me laisser réaprivoiser par certaines personnes qui me semble fiable et digne de confiance,néanmoins une partie de mon être reste toujours sur la défensive...mais je pense,du moins j'éspère qu'avec le temps cette crainte s'atténuera puis finiras par disparître lorsqu'elle n'aura plus lieu d'être.

              Je croise les doigts pour ton petit bout qui finira bien par se manifester

              Gros Bisous tout le monde et courage

              Nanouk

              Commentaire


              • Idem pour doudou



                "Excuse-moi doudou"
                Envoyé par Nanouk18 le 26 septembre à 17:18


                je me doute que ton intention n'était nullement de me blesser,,d'ailleurs si je t'éstime et t'aprécie ce n'est point par hasard.
                Disons que ce que tu m'a dit était fort judicieux,lucide,et d'une justesse imparable,ce qui me renvoyait à mon échec,d'ailleurs si je souhaitais disparaître du forum c'est bien du au fait que je ne me juge nullement digne de votre soutien n'arrivant point à réussir ce que j'entreprend.Néanmoins pour Dijon je suis décidée à tout mettre en oeuvre pour réussir ne serait-ce que pour me prouver que je ne suis pas si mauvaise que ma famille veut me le fait croire.
                Désolée de t'avoir répondu si séchement mais en fait toute cette haine c'est envers moi que je la ressens et ce d'autant plus que malgrè vos encouragements je n'y suis nullement parvenue;et j'en suis profondément affligée et m'en excuse sincérement.
                Sinon pour le courier la clinique me le fera suivre.
                Sinon je suis très influençable,vulnérable et visiblement le cadre n'était en aucun cas adapteé à ma personalité,surtout que je m'y était bien préparée et contait tout mettre en oeuvre afin de réussir...
                Néanmoins j'ai appris par la suite qu'ils avaient connus de nombreux échecs à cause de leur mode de fonctionnement à catalaguer tout le monde dans le même moule quelle que soit l' histoire de la personne,à la différence de Dijon qui en outre me suivra à ma sortie car c'est un long cheminements que la guérison...
                Mais merci pour tes encouragements que j'ai mal intérprétée à cause de mon état d'ésprit

                Milles excuses Doudou ,surtout que ton soutien m'est vraiment salvateur
                Gros Bisous

                Nanouk décidément peu douée pour les relations humaines.

                Commentaire


                • Et enfin pour ano



                  "Non je ne suis nullement entourée"
                  Envoyé par Nanouk18 le 26 septembre à 14:25


                  par ma famille cette dérnière m'ayant rejetée...
                  Néanmoins je te fais un copier-coller afin de t'exposer une partie de mon parcours.Mais sache que je serais plus que ravie de correspondre avec toi.Voici quelques raisons de mon inaptitude à jouir de la vie :

                  J'écris en ce jour étant donné que je n'arrive plus à percevoir l'intéret de vivre avec cette indicible souffrance qu'est l'anorexie,mais aussi de la dépression et de toutes les conséquences qu'elle engendre.
                  Cette maladie m'ote de ce fait toute percepective d'avenir,mon projet étant de devenir sapeur-pompier professionel.Avant mon hospitalisation j'étais en formation afin de préparer le concours mais cela n'est qu'utopie.
                  En effet même si mes performances sportives...sont excellentes,elles ne me sont d'aucune utilité mon poids ne me permettant pas d'être apte pour la visite médicale.
                  En outre j'ai 22 ans et n'ai plus le courage de lutter...Je m'isole donc et ne parvient plus à communiquer avec quiconque...
                  Pour autant je n'arrive pas à soigner mon anorexie dans laquelle j'ai sombré lors de mes 17 ans lorsque je me retouva en studio autonome;notamment du fait que ce lent suicide me permet de limiter mes conduites à risque.(TS...)
                  Par ailleurs je ne parviens nullement à me reconstruire n'y à faire confiance à autrui.
                  J'ai en effet était placé en foyer à l'âge de 15 ans afin d'échapper aux diverses pressions de ma famille pour cause d'inceste.Tous m'ont dénigrer,rejeter...selon eux tout aurait du se résoudre en famille...En aucun cas la prison n'était la mesure adéquate or cela faisait plusieurs années que le silence m'étouffait et que j'espérais vainement une réaction de protection de ma mère...
                  A ce jour j'ai l'impression d'avoir détruit mon semblant de famille alors même que je suis morte psychiquement depuis fort longtemps déjà.En effet ma mère étant cardiologue elle m'a reproché le fait que j'entache sa réputation,les sommes faramineuses dépensées afin de défendre mon père...
                  Le mutisme m'occuppe donc depuis ma majorité car n'arrivant plus à résister au chantage au suicide de ma mère...j'ai consentis à agir selon ses désirs et par la même à me renier encore un peu plus:
                  changement d'avocat,consentement de ma part...arrêt du suivi éducatif...
                  Je me sers donc de ce forum comme exutoire mais aussi peut-être du fait que l'once d'un espoir m'habite encore...
                  Pour autant ma souffrance m'isole or la solitude derrière laquelle je m'abrite m'exténue,j'ai conscience de mon besoin d'affection et de soutien mais n'y croit plus guère;disons plutôt que je suis emplit d'ambivalence...
                  Et ce d'autant plus que mes divers passages en foyer furent toujours bref,le juge n'ayant de cesse de me dépacer de lieu voir de ville à cause de mes multiples fugues,comportements suicidaires...
                  Or la vie en foyer n'est pas des plus équilibrante...Je suis même passée devant la cours d'assise des mineures pour non assistance à personne en danger,procès qui à duré 2 jours m'otant encore un peu plus ma confiance en l'être humain.Comment peut-on juger que le fait que je sois rester apathique devant une scène cruelle implique le fait que j'approuve cette dernière...
                  Si j'aurais du réagir à tout ce que j'ai vu ou vécu en foyer...La justice ne m'a en rien condamné mais le fait d'être juger,de la garde à vue...n'a fait que renforcer mon deséspoir et désaroi face à la gente humaine.
                  Dès lors je cache ma vulnérabilité dans cette anorexie et retourne toute cette révolte contre ce corps que je haïs.Seule la mort peut me semble-t-il me délivrer.
                  Le suicide s'avère être la force de ceux qui n'en n'ont plus,de ceux qui n'y croient plus,le dernier recours des perdus !

                  Néanmoins l'envie de m'en sortir subsite parfois du fait notament de la rencontre d'un médecin qui me redonne foi en la vie et me permet de renouer par instant avec la joie de vivre qui m'habitait lors de ma jeunesse...de plus j'ai croisé sur mon chemin des gens formidables,éducateurs,CPE entre autre qui ont cru en moi et en mes ressources mais force m'est d'admettre que cette dernière s'est amenuisée au point où chaque instant s'avère une lutte pour survivre.
                  Pour autant je ne voudrais pas décevoir tous ces gens que j'estime beaucoup et qui se sont énormément investit afin de m'aider.Mais combien de temps pérdurerais-je de la sorte ?
                  Ai-je encore un avenir ; pompier pro dans l'équipe GRIMP (bien que j'en ai les capacicités mais ce n'en est que plus pathétique étant donné que je les sabordent)ou n'est-ce q'une éspérance chimérique ?
                  PS:
                  merci pour ceux qui auront le courage de lire ma longue missive,d'un être qui n'en est plus vraiment un,et profondément meurtris.
                  (d'ailleurs comment vivre dans un corps qui me révulse ?)

                  D'ailleurs Doudou mes troubles du comportements contre lesquels je lutte fortement me désocialise et j'en souffre d'autant plus que c'est moi qui me les infligent,pour autant les médecins m'ont dit qu'au vu de mon histoire si j'avais développer
                  de tels troubles était tout à fait normal à cause de mon histoire et qu'au cotraire j'était quelqu'un de très équilibré mais ayant vécu divers traumatismes je ne pouvais en aucun cas en ressentir indemne sauf si j'étais inhumaine...


                  Second copier-coller afin que tu saisise mieu ma manière de fonctionner
                  Ps:mon anniversaire était le 14 septembre et ai néanmoins décidée de me battre en faveur de la vie afin de me construire un avenir,(seulement seule et sans encouragements,ni soutien cela est plus qu'ardu,car sans les autres nous ne sommes plus rien,d'où mon état,du moins pour une partie);au lieu de me pendre car je veux malgrè tout y croire.

                  "Réflexion sur mon suicide"
                  Envoyé par Nanouk18 le 19 août à 17:31


                  J'écris en ce jour cette missive afin d'éclaircir mes idées quand à mon projet suicidaire ,mais aussi afin de m'en servir comme exutoire. En effet mon comportement n'étant plus gouverné par ma raison mais par des impulsions, ce que par ailleurs je réprouve;je ne me vois guère perdurer à essayer de survivre ou mieux à espérer donner un sens à mon existence. Par ailleurs lutter contre ces dernières m'exténue si intensément que je finis malgrè-moi par y céder, conférant par la-même à une amplification de ma souffrance, et donc de mon érintement tant psychologique que physique.
                  De la sorte mon avenir s'assombrit au fil des ans m'enfermant ainsi dans un profond désespoir. De plus en dépit des maints efforts que j'effectue je ne parvient nullement à changer;ce qui m'amène dès lors à m'interroger quand à mes réelles motivations pour continuer de survivre. Seule la mort peut me semble t-il apaiser mes souffrances et interrompre bons nombres de mes actes que je réprouve si intensément ,me plongeant par la suite dans un désarroi effroyable !La date de mon anniversaire approchant je juge ce moment opportun pour effectuer un acte mûrement réfléchit afin de quitter ce monde amplis de tellement de haine ,pour autant j'admet qu'il existe également des êtres habités par des sentiments plus positifs;mais malheureusement le courage me manque pour perdurer dans ce monde si complexe, trop sans doute pour mes faibles ressources personnelles...Etant donné que je ne suis plus en mesure d'assumer ma vie ,le suicide s'offre à moi comme option logique;notamment à cause de l'aversion que j'éprouve envers moi-même ,surtout vis à vis de mon corps ,cette enveloppe charnelle qui m'oppresse telle les murs d'une prison.
                  Pour autant j'ai conscience de cette nécessité primaire de subvenir à ses besoins pour vivre en harmonie avec moi-même mais ne peut m'y résoudre...et m'obstine donc à le faire souffrir dans l'espoir vain d'exulter ma souffrance et de m'extirper de cette haine qu'il engendre. Malheureusement une vie sans corps ne peut exister ,ce qui me condamne ainsi à mourir pour ne plus avoir à souffrir ,ce que j'effectue d'ailleurs en toute conscience et en toute liberté (du moins celle relative à la condition humaine.)Les myriades de tentatives que j'ai effectuées par le passé me conforte dans la certitude que seul le repos éternel peut me délivrer de toutes ces turpitudes éxistencielles. Il est ainsi tant pour moi d'admettre cette vérité ,à savoir qu'il est tant pour moi de partir...De la sorte en prenant la responsabilité de ma propre fin de vie, j'assume mon geste de façon délibérée dans ma dernière façon d'exister !
                  Je pourrais tergiverser de la sorte encore fort longtemps dans ce monologue si pitoyable mais la fin seras inéductablement identique: mon suicide.

                  Voici une copie d'une lettre que j'avais écris il y a de ça un an.Or la date de mon anniversaire approchant mon suicide devient pour moi une préocupation récurente et ma mort une véritable obsession.
                  Mais par le passé mes comportements suicidaires se soldèrent toujours par divers échecs (je me suis souvent fait renversée par des voitures en vtt,roller...mais après quelques jours d'hospitalisations suivi du temps de réeducation nécessaire,je réitére mon comportement,éprouvant une telle haine envers ma personne,or je ne souhaites nullement finir paraplégique mais à force de fleurter avec le danger,je redoute le pire...De ce fait je préfère choisir délibérement ma mort même si par le passé toutes mes tentatives furent vaines (mort aux rat=réa;tentative de pendaison=idem marque au cou durant plusieurs mois,phlébotomie=innéficace;anxiolytique hypnotiqu---e neuroleptique=coma;anorexie=29kg pour 1.65m=souffrance atroce mais résistance de mon corps....)
                  Tout ça m'ammène à constater que même à ce niveau je ne suis guère douée et que tout ce que j'entreprend échoue.
                  Pour autant mon envie d'en finir est bien réelle.
                  Il me semble que je ne parviendrais jamais à revivre et à me défaire de mes diverses expériences passés.Mon comportement d'ailleurs est d'une désinvolture déconcertante;ayant oublié mes clés je suis montée sur le toit pour sauter sur le balcon du 7 ème or la personne du 7 ème s'est étonnée de me trouver sur son balcon et m'a interrogé sur mes intentions ,mais la peur me submergeant j'ai enjambée son balcon et ai sauté vers le mien,encore un acte impulsif qui aurait put porter à conséquence ,d'ailleurs la personne est venue prendre de mes nouvelles car elle a eut une peur effroyable.En bref je suis en plein "pétage de plomb" et crains de ne pouvoir tenir jusqu'à ma prochaine hospitalisation.J'éspère seulement que ma mort soulagera ma famille qui de ce fait n'aura plus aucun reproche à me faire,le silence m'occupera dès lors ...
                  De plus il me semble être un poids pour la société du fait de mon anorexie et de mon profond mal-être.Seulement j'aurais voulu appliquer la devise des pompiers "sauver ou périr" afin que ma mort ne soit pas vaine....Je plains mon chien d'être tombé sur un maître aussi immature et ayant une si basse estime de soi........
                  Un être profondément meurtris qui n'est plus réelement dans la vie....
                  Pourquoi n'applique-t-on pas l'euthanasie envers des déchets humain tel que moi envahit par une souffrance si intense qu'elle est inéffable.


                  PS : désolé de polluer le forum par ce post morbide,d'ailleurs si mon mal être vous insupporte je le comprendrais et m'abstiendrais dès lors de poster,il suffit que vous me le signalez.
                  Sachez néanmoins que ma souffrance,détresse désempare même les médecins.

                  Bon courage à vous toutes et Bises à Bernard

                  Nanouk qui se sent quelque peu déplacé sur ce forum de par l'intensité de sa désépérance.

                  Commentaire


                  • Toujours pour nanouk
                    Merci pour cette proposition



                    Mais je pense avoir trouvé une structure spécialisée entre autre dans l' anorexie et de plus mieux adapté à ma personnalité,ainsi qu'à mon vécu;j'en serais plus lundi,la clinique se situant aux environs de Toulouse.

                    Néanmoins pour ma part un drame s'est produit hier et j'ai du mal à faire face...

                    Gros Bisous à tout le monde et bonne journée !!

                    Nanouk de nouveau en survie,voir plus réelement en vie

                    Commentaire


                    • Ça y est, les filles : chuis toute seule :triste:



                      Mon futur ex-mari est parti tout à l'heure chez lui, dans son nouvel appart. J'arrive pas à y croire, à me dire que ça y est, on vit séparés C'est insupportable... après de 15 ans de vie commune. En , mon fils aîné (6 ans 1/2) a pleuré et réclamé son papa. Je le rassure comme je peux, mais que c'est dur, culpabilisant; quant à mon ptit poussin de 4 ans 1/2 : c'est lui qui me remonte le moral, qui me dit de ne pas pleurer Quel gachis !!! Avoir été au bout du monde pour accueillir ces deux ptits Grains de riz du Vietnam et finalement nous séparer au moment où j'avais l'impression d'aller mieux Est-ce un signe du destin que ça arrive maintenant ??? J'ai peur, très peur. J'ai envie de ne exister ... je vais tenir, mais à quel prix ? Au bout de combien de crises vais-je remonter la pente ? Avec un peu de chance, ou de courage, ou de volonté et avec mes ptits bouts, peut-être que ça va aller mieux maintenant que je dois prendre mon destin en main ?

                      Bon, j'arrête de parler de moi. Je voudrais encourager tout spécialement Nanouk. Moi aussi, j'ai fais une TS (il y a de 20 ans, déjà !) et j'y pense encore très souvent. Mais il faut te battre, STP. Je t'envoie un gros calin virtuel.

                      Léa : toujours pas de signes évocateurs ?

                      Allégra : de retour. Bises.

                      Ano, Wéra, Ptitpuce, Sanoa (et X ou Y ? ): je pense bien à vous.

                      Bernard : merci pour ton soutien.

                      Les filles ( et notre gars ), je vous embrasse très fort.

                      Pardon d'être aussi triste, alors que je devrais vous remonter le moral, mais ...

                      Votre chtite Lolo très très très

                      Commentaire


                      • Mauvaise nuit !!!



                        Après - bien évidemment une crise hier soir - j'ai passé une très mauvaise nuit à guéter, comme une idiote, le retour d'A.

                        Cela a été très dur mon pour fils ainé hier soir. J'appréhende son réveil et l'école ce matin

                        Bon, une nouvelle vie commence pour moi aujourd'hui ... WAIT AND SEE ...

                        Bises à toutes et tous.

                        Lolo, qui n'a pas beaucoup d'ondes à vous envoyer aujourd'hui

                        Commentaire


                        • Mauvaise nuit !!!
                          Courage lolo!!



                          Je penserais fort à toi
                          Un petit poème pou t'encourager:

                          ESPERANCE:

                          "Les 4 bougies

                          Quatre bougies brûlaient lentement. Il régnait un tel silence que l'on pouvait entendre leur conversation.
                          La première dit : "Je suis la Paix ! Cependant, personne n'arrive à me maintenir allumée... Je crois bien que je vais m'éteindre..." Sa flamme diminua peu à peu, et disparut.
                          La seconde dit : "Je suis la Foi ! Mais dorénavant, le monde pense que je ne suis plus indispensable... Ça n'a pas de sens que je reste allumée plus longtemps !" Et sitôt qu'elle eut fini de parler, une brise légère souffla sur elle et l'éteignit.
                          La troisième bougie se manifesta à son tour : "Je suis l'Amour ! Mais je n'ai plus de force pour rester allumée. Les gens me laissent de côté et ne comprennent pas mon importance. Ils oublient même d'aimer ceux qui sont proches d'eux..." Et sans un bruit, elle s'effaça à son tour.
                          Alors entra un enfant, qui vit les trois bougies éteintes.
                          "Mais pourquoi avez-vous cessé de brûler ? Vous deviez rester allumées jusqu'à la fin !" Et une larme glissa le long de sa joue...
                          Alors la quatrième bougie murmura : "N'aies pas peur. Tant que j'ai ma flamme, nous pourrons rallumer les autres bougies. Je suis l'Espérance !"
                          Alors, les yeux brillants, l'enfant pris la bougie de l'Espérance et ralluma les trois autres.

                          Puisse l'Espérance ne jamais s'éteindre en nous ! "


                          Gros gros bisous et tient bon

                          Nanouk pourtant ....

                          Commentaire


                          • Hello




                            Ma chtite Lolo, je suis de tout coeur avec toi, vraiment! J'imagine qu'après 15 ans de vie commune, le départ d'Ange doit te sembler bien irréel. Et je te comprends aussi lorsque tu dis qu'en arriver là après vous être battus pour adopter vos 2 grains de riz t'apparaisse comme un véritable gâchis. Mais tu sais on ne peut pas tout prévoir dans la vie, les gens et situations évoluent, rien n'est gravé pour toujours dans la pierre. Ai confiance Lolo. Je sais que là cela te semble sans doute fort difficile à faire, mais je suis certaine que tu rencontreras quelqu'un d'autre. CER-TAINE! En attendant tu as à faire le deuil de ton mariage, de ta relation avec Ange. Tu y arriveras, je le sais.

                            Nanouk, comment vas-tu aujourd'hui? Tu nous raconteras comment ça se passe dans ce nouvel endroit. Je te souhaite de trouver en toi le désir d'y rester jusqu'au bout et de ne pas chercher à fuir une fois encore.

                            Moi je n'ai pas démarré la journée fort du tout. Très émotive, déprimée, négative. J'ai fait une crise vendredi après le boulot et je me suis fait vomir samedi soir après une super soirée chez des amis histoire d'éliminer le trop plein et alléger ma digestion. Samedi j'étais très fatiguée et j'ai fait une sieste de presque 2 heures dans l'aprèm, j'ai très/trop peu dormi suite à notre soirée (moins de 6 heures) et je me suis sentie épuisée et vidée toute la journée. Ce matin très déprimée, visage gonflé et fatigué, je crains que mon traitement n'est pas marché et que je vais devoir refaire le traitement pour tomber enceinte, ce qui ne me réjouis guère car la prise d'hormones a des effets secondaires pas faciles à gérer, physiquement et émotionnellement. Je me sens très défaitiste, impression de ne pas avoir de chance. Là, je me demande si mon état est dû aux crises fatigue stress ou si je suis prémenstruelle ce qui signifie que je vais avoir mes règles
                            Si vous avez une idée là-dessus, je suis "open".

                            Bises à toutes et à Bernard,

                            Léa

                            Commentaire


                            • Nanouk, une coïncidence ...



                              Bonsoir à toutes et tous !

                              pour Nanouk : ha Oui !
                              Tu dis que tu vas sur Toulouse, or je suis à 50km, et le thérapeute est sur Toulouse !!!

                              donc, la balle est dans ton camp !

                              et si tu souhaites, éventuellement une visite, je tâcherais de me libérer une journée !
                              et dans ce cas, courrielles moi !


                              Pour Lolo : je connais une potion pour la bonne digestion, c'est le Nuxvomica en 9CH, et c'est trés efficace pour aussi plein d'autres choses !

                              quant aux peines de coeur, les prières font aussi du bien à l'âme !
                              cependant, je le reconnais, celles qui sont le plus efficaces, sont celles que tu t'inventes pour Toi, rien que pour Toi et ... !

                              Grosses bises !
                              Bernard

                              Commentaire


                              • Mes amis ...



                                Je suis très émue par vos encouragements; mais je n'en peux plus Je viens de faire une nouvelle crise. Cela me dégoute, me fais horreur. J'ai honte. Demain matin, mon fils va me demander du Nutella pour ses tartines : j'ai tout bouffé. Il va me regarder de ses beaux yeux (presque) noirs, sans comprendre. J'ai pourtant passé le repas avec eux, "normalement". puis, une fois qu'ils sont couchés, je me plonge dans ma drogue douce au début, puis dure "après", quand il faut "éliminer".

                                Nanouk : merci pour ton histoire, très belle J'essaye d'espérer. J'ai de 20 ans de boulimie derrière moi (toute une vie !); en même temps, quand je dis que je suis sur le chemin de la guérison, je suis sincère. C'est grâce à vous, en partie Nanouk : où es-tu en ce moment ? Pardon, mais j'ai du mal à suivre ... en tout cas, je suis de tout coeur avec toi. As-tu vu ou lu "La ligne verte" de Stephen King : j'aimerais être comme ce grand gars, un peu simplet, qui est capable "d'aspirer" les mauvaises choses dans les gens, mais qui va en mourir.

                                Léa : merci aussi pour ton analyse lucide de mes sentiments. Je sais que tu ramènes toujours les choses à leur "vraie" place. Je pense très fort à toi. Ne te décourage surtout pas

                                Bernard : NUXVOMICA ? Pourquoi pas ? Je dois avoir encore tellement de choses à "évacuer"

                                Les amis, je vous laisse en vous envoyant pleins de bisous reconnaissants.

                                Lolo bien et qui va mal dormir ...

                                Commentaire


                                • Mes amis ...
                                  Courage lolo



                                  Tu sais c'est normal de ne plus arriver à gére et de traduire ton angoisse pour ta part par des crises à cause de la période difficille que tu traverses
                                  Néanmoins dis-toi que ton avenir ne peux n' en n'être que plus mirififique et c'est ce dernier qu'il faut miroiter

                                  Sinon normal que tu ne parviens pas à me suivre car je me suis enfuie de la clinique psy il y a quelques jours étant donné que cette dérnière pratiqué l'enfermement,or je ne supporte nullement ce dernier
                                  J' ai donc RV avec un médecin d'une clinique situé à 10 km de Toulouse.Le problème c'est qu'il souhaite voir mes 2 parents or les 2 seules fois où j'ai revue mon père il a de nouveau abusé de moi et réalisé ses fantasmes
                                  Néanmoins grace à ma fugue de la clinique j'en ai parlé au médecin qui en a discuté avec cette dérnière car c'est elle de part sa pression qui m'a fait me rétracter et m'a insité à le voir soit disant qu'il avait changé alors qu'elle même ne le vois jamais et le crains...et justifie son attitude du fait des coutumes malienne(mon père est malien) par ailleur pour elle ce n'est pas grave...
                                  Donc ce W-end ma mère as pris conscience dema souffrance et promis de me soutenir pour la suite et que si ce dernier recommencer elle m'accompagnerais en faisant appel à la justice...
                                  En fait elle se doutait qu'il avait recommencé mais culpabilisé de trop pour se l'avouer.
                                  Cependant lorsque mon frère a été au courant il s'est énervé et a failli frappé ma mère mais finalement s'en ai pris aux objets casant une porte,un carreau...mais c'étant bléssé il a fini aux urgences
                                  De ce fait je culpabilise de nouveau intensément car n'ai de cesse de semer la zizanie en brisant le silence alors même que je suis au seuil de la mort.
                                  En outre je devrait être en réa car je jeûne depuis plusieurs jours néanmoin sachant que dès qu'une occasion se présentera je m'enfuirais.
                                  De plus en ce qui concerne Toulouse le délais d'attente est de 2 mois,or j'en suis déjà à 27 kg mais n'en continue pas moins de ne pas m'alimenter or mon corps risque de bientôt me lacher si je continue de la sorte mais cela m'indiffère...
                                  Désolé de vous conter ma vie mais de l'écrire me sert quelque peu d'exutoire

                                  Merci Bernard pour ta proposition,elle me ravie et me réchauuffe le coeur de savoir qu'il existe des êtres généreux

                                  Léa ta crevette finira bien par se manifester car tu le mérites amplement donc je croise les doigts
                                  Pour ce qui est des sautes d'humeurs précédent tes règles ce doit être du à un problème hormonal,un médecin serait mieux à même de proposer une solution je pense.

                                  Gros bisous tout le monde et surtout courage ui:

                                  J'ajoute un poème afin que vous gardiez éspoir

                                  ESPERANCE:

                                  "Les 4 bougies

                                  Quatre bougies brûlaient lentement. Il régnait un tel silence que l'on pouvait entendre leur conversation.
                                  La première dit : "Je suis la Paix ! Cependant, personne n'arrive à me maintenir allumée... Je crois bien que je vais m'éteindre..." Sa flamme diminua peu à peu, et disparut.
                                  La seconde dit : "Je suis la Foi ! Mais dorénavant, le monde pense que je ne suis plus indispensable... Ça n'a pas de sens que je reste allumée plus longtemps !" Et sitôt qu'elle eut fini de parler, une brise légère souffla sur elle et l'éteignit.
                                  La troisième bougie se manifesta à son tour : "Je suis l'Amour ! Mais je n'ai plus de force pour rester allumée. Les gens me laissent de côté et ne comprennent pas mon importance. Ils oublient même d'aimer ceux qui sont proches d'eux..." Et sans un bruit, elle s'effaça à son tour.
                                  Alors entra un enfant, qui vit les trois bougies éteintes.
                                  "Mais pourquoi avez-vous cessé de brûler ? Vous deviez rester allumées jusqu'à la fin !" Et une larme glissa le long de sa joue...
                                  Alors la quatrième bougie murmura : "N'aies pas peur. Tant que j'ai ma flamme, nous pourrons rallumer les autres bougies. Je suis l'Espérance !"
                                  Alors, les yeux brillants, l'enfant pris la bougie de l'Espérance et ralluma les trois autres.

                                  Puisse l'Espérance ne jamais s'éteindre en nous ! "

                                  Alors on s'accroche,ok

                                  Nanouk

                                  Commentaire


                                  • Hello



                                    ben c'est pas joyeux tout ça !!!!
                                    Lolo il faut garder espoir ! et te battre pour tes petits bouts de chou , tu dois te relever , et avec le temps tout guerris ! restes tu neanmoins en bon terme avec ton ex mari pour les enfants ? vous devez aujourd'hui vous atteler à ça , c'est super important

                                    Léa , que se passe t-il , n'est ce pas l'effet d'angoisse de ne pas etre enceinte qui te pousse à criser ???? comment , ne sachant pas si tu es enceinte , peux tu aller faire une crise , donc vomir , mets toi en situation , chaque mois , comme si tu l'etais e, te disant si j'etais enceinte il faudrait que je mange bien et sainement , tu es la preuve que l'on peut s'en sortir léa , ça fait plusieurs mois que tu nous le prouves , continues sans retomber dans les crises meme si occasionnellement biensur ça n'est plus aussi grave mais je pense que ça atteint le moral , et la culpablité contre soi meme
                                    Nanouk , 27 kg , je n'ose mmaginer ton etat de santé !!! mais je pense tellement que c'est un appel au secours ! ne culpabilise pas pour ton frere , ce sot ses propres emtions qu'il doit gerer
                                    quand au psy connait-il la situation avec ton pere ? pour vouloir le rencontrer ?
                                    c'est dejà n pas que ta mere te soutienne n'est ce pas ?
                                    mais n'oublie pas meme si elle est là , que toi seule peut faire qq chose pour toi ! remange un peu , juste un peu !!!!
                                    En ce qui me concerne , j'ai refait qq crises , je ne sais pas si on peut appeller ça des crises reellement mais çame pousse à aller vomir , j'ai qq peu delaissé les bains derivatifs et vais m'y remmettre des aujourd'hui vu le bein que ça me faisait sur la bouffe !
                                    je m'ennuie bcp , et je pense quec'est pour ça que je recrise !!!
                                    mais bon rien à voir avec l'annee derniere
                                    je crois de tte façon en la guerison et crois ne moi pour en sortir.
                                    je vous souhaite à toute une bonne journee et vous accompagne dans l'esperance !!!!
                                    courage ...
                                    doudou

                                    Commentaire


                                    • Hello
                                      Pour doudou



                                      Le médecin ne connait en rien ma situation mais souhaites rencontrer mes 2 parents même si je suis majeure et ne l'ai vois presque jamais,que je vis seule...mais c'est la condition pour avoir un Rv...
                                      Quand à ma mère elle a une atttitude ambigüe avec moi tantôt aidante,aimante,tantôt rejetante,odieuse et haineuse

                                      Pour mon poids je teste les limites de mon corps et me laisse de la sorte mourir à petit feu mais ça n'en est pas moins un appel de détresse

                                      Doudou continue sur ta lancée,ne te laisses pas décourager par ces quelques crise,ok
                                      Quand à ton ennuie il est facteur d'angoisse et par là même de crise
                                      Donc pour pallier à ces difficultés je ne peu que te conseiller de pratiquer des activités ou autres dans l'attente que tu commence ton nouveau travail

                                      Gros bisous
                                      Nanouk

                                      Commentaire


                                      • Bonjour tout le monde!




                                        Pas encore en forme mais un peu mieux qu'hier tout de même. Pourtant mon dîner a dérapé hier soir et j'ai crisé à nouveau. J'ai mal aux articulations de ma mâchoire.... J'ai parlé avec mon mari hier soir lorsqu'il est rentré. C'est dur pour lui de me voir dans cet état. Lui aussi est angoissé, lui aussi aimerait plus que tout que ça marche et que je sois enceinte. J'ai bien pleuré hier soir et exprimé mon angoisse, mon stress, ma peur de ne pas y arriver. Ce matin j'ai décidé de lâcher-prise et de m'en remettre à HP (Higher Power) car je ne peux exercer aucun contrôle. Mon mari et moi avons fait tout ce qu'il fallait maintenant le résultat ne nous appartient plus et nous devons attendre. J'aimerais bien retrouver mon équilibre physique et mental, bien manger, bien dormir, et lâcher-prise en me disant que tout arrivera au bon moment et que si ce n'est pas cette fois-ci ce sera peut-être la suivante. Je pense qu'il est très fatiguant de chercher à exercer une quelconque emprise sur les événements, ou les gens car nous ne sommes pas Dieu et donc capable de tout contrôler réalistiquement. Les mots d'ordre aujourd'hui sont HUMILITE et LACHER-PRISE.

                                        Nanouk, comment fais-tu pour être encore vivante à 27kg?!!!!! Tu mesures combien? C'est du suicide pur, simple et à petit feu. En tous cas, ce que ton père te fait me dégoute. Il est malade! Comment peut-on faire ça à sa propre fille?! Peut-être a-t-il été abusé lui-même... Enfin, je trouve ça révoltant, je crois qu'il est difficilement imaginable pour quelqu'un qui ne l'a pas vécu de réellement ressentir ce que l'on peut ressentir en pareille situation. C'est terrifiant! Ta mère est malienne elle aussi? J'espère de tout coeur que tu vas aller jusqu'au bout du traitement dans le nouvel endroit près de toulouse. Ce serait sympa que tu rencontres Bernard....

                                        Lolo, ma chtite, les biquettes (Capricornes) n'ont pas la super pêche en ce moment.... Pour le pot de Nutella eh bien tu en racheteras un autre avant le goûter. Tu devrais pouvoir non? Enfin, sois indulgente envers toi, je pense que chacune d'entre nous se tournerait vers les placards ou le frigo pour noyer, étouffer sa douleur. Ce besoin finira par s'estomper j'en suis certaine. Le tout est question de reconnaitre le BON MOMENT or là ce n'est pas le cas. Je suis de tout coeur avec toi. Tu peux me rappeler dans quel coin tu habites/travailles?

                                        Doudou, l'ennui c'est terrible. Moi aussi quand je m'ennuie j'ai envie de manger pour combler le vide. Cette activité semble excitante mais la suite n'est pas vraiment géniale....

                                        Je pense bien à vous toutes et à Bernard.

                                        Gros bisou

                                        Léa

                                        Commentaire


                                        • Bonjour tout le monde!
                                          Je mesure 1m65..,ben je survie....



                                          Sinon ma mère et française et d'ailleurs je ne suis allée que 2 fois au Mali à l'âge de 2 et 12 ans.De étant donné qu'elle est cardiologue elle m'a reproché à l'époque où une enquête judiciaire a été ouverte car elle aurait souhaité que cele se règle en famille mais ne faisait rien...
                                          Au moins maintenant elle comprend en partie ma souffrance et me dit avoir réagit de la sorte par culpabilité...

                                          Sinon comme tu le dit si bien lâche prise,sinon ton corps étant trop stréssé ne saras pas en mesure de réaliser son désir,fait confiance en l'avenir

                                          Gros bisous à tous

                                          Nanouk

                                          Commentaire


                                          • Je mesure 1m65..,ben je survie....
                                            ...



                                            En outre je ne ressemble pas tellement à une métis car clair de peau,un peu mat tout de même,cheveu raide...

                                            Commentaire


                                            • Je suis nouvelle



                                              sur ce forum et je veux m'en sortir. Je suis boulimique avec vomissement depuis environ 3 ans, j'ai 25 ans. Je ne comprends rien à ces crises! Pourtant je crois que je suis heureuse, je viens de me marier, tout va bien dans mon boulot mais le fait est que je ne m'aime pas. Tout à commencer quand j'ai du faire un petit régime car j'avais du cholestérol. Je me suis tellement restrainte que je me suis mise à manger tout ce qui passait. J'étais tellement dégouté que j'ai dû me faire vomir.Voilà et ça dure encore et encore. Peut on s'en sortir seule? Mon mari n'est pas au courant en fait personne ne l'est . Si quelqu'un peut m'aider...
                                              nelle3

                                              Commentaire


                                              • ...
                                                Nanouk...




                                                Ca doit faire un joli mélange dis-moi. Je me trompe?

                                                Léa

                                                Commentaire


                                                • Je suis nouvelle
                                                  Bonjour nelle




                                                  Bienvenue à toi et bravo d'avoir enfin avoué ta boulimie. Sache que bien souvent la boulimie a pour origine un régime. Quand on se restraint trop on finit par craquer et on se goinfre de toutes les choses qu'on s'est interdites et privées. S'en suit un sentiment de culpabilité et là certaines personnes choisissent une solution pour déculpabiliser et effacer leur dérapage: jeûne, sport, laxatifs, vomissements.... Cette dernière est celle que tu as choisie.

                                                  Oups, je viens de voir l'heure, je dois filer prendre mon train, je te reviens avec la suite demain.

                                                  Bisou

                                                  Léa

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X