publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

symptomes de prob de thyroïde...

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • symptomes de prob de thyroïde...



    Hello!...

    J'aimerai savoir quels peuvent être les symptomes d'une thyroïde qui fonctionne mal... En attendant les résultats d'une prise de sang.

    Est-ce qu'une simple p-de-sang suffit? L'impression de grosseur ou de douleur dans cette région du cou, une prise de poid, un énervement, l'impression de tanguer, d'être dans le brouillard, de fatigue... peuvent-ils correspondre? Malgré tout, ça m'inquiète...

    Merci, cococinelle83

  • Oui



    Ca peut etre des symptomes mais bon, moi j'avais ces symptomes , je viens de recevoir mes résultats de la prise de sang et visiblement ma thyroïde est normale (bon je suis un peu limite pour les T3 libres mais je pense que c'est encore une valeur normale).

    Commentaire


    • Hypothyroïdie



      L'hypothyroïdie est la conséquence d'une faible production d'hormones par la glande thyroïde, cet organe en forme de papillon situé à la base du cou, sous la pomme d'Adam. L'influence de la glande thyroïde sur l'organisme est majeure : son rôle est de réguler le métabolisme des cellules de notre corps. Elle détermine donc la vitesse du moteur de nos cellules et organes. Chez les personnes hypothyroïdiennes, ce moteur fonctionne au ralenti.
      Au Canada, environ 1 % des adultes souffrent d'hypothyroïdie. Les personnes âgées sont les plus touchées par la maladie, la proportion grimpant jusqu'à 10 % dans cette population.
      Au milieu des années 1970, des chercheurs canadiens ont mis au point un test sanguin qui permet aux médecins de dépister la maladie. Depuis, le test est pratiqué de manière systématique chez les nouveau-nés afin de prévenir les conséquences irrémédiables que la maladie entraîne chez eux.6
      Les hormones thyroïdiennes sous contrôle
      Les deux principales hormones sécrétées par la thyroïde sont la T4 (tétra-iodothyronine ou thyroxine) et la T3( triiodothyronine). Toutes deux comprennent le terme iodo , l'iode étant indispensable à leur formation. Leur rythme de production dépend d'autres glandes. Normalement, l'hypothalamus commande à l'hypophyse de produire l'hormone TSH (pour thyroid stimulating hormone ), qui stimule la thyroïde à produire des hormones. On peut détecter une hypo ou une hyperactivité de la glande thyroïde en mesurant le niveau de TSH dans le sang. Lorsqu'il n'y a pas suffisamment d'hormones thyroïdiennes dans le sang (T4 et T3), l'hypophyse réagit en sécrétant davantage de son hormone stimulante : le niveau de TSH est élevé. À l'inverse, lorsqu'il y en a trop, l'hypophyse sécrète moins de TSH.
      Causes
      De nos jours, les deux principales causes de l'hypothyroïdie sont les suivantes :
      - une thyroïdite de Hashimoto, maladie auto-immune qui provoque la destruction de la glande thyroïde par des anticorps; les scientifiques ne peuvent expliquer ce qui déclenche cette maladie;
      - un traitement qui altère la glande thyroïde : à l'iode radioactif pour soigner une hyperthyroïdie, ou chirurgical pour enlever la glande thyroïde (en raison d'un nodule, d'une tumeur ou d'un cancer).
      Autres causes
      - Une infection bactérienne ou virale de la glande thyroïde.
      - Une carence ou un excès d'iode, un oligo-élément minéral nécessaire à la vie et à la production des hormones thyroïdiennes T4 et T3 (rarement vu dans les pays industrialisés).
      - Un défaut congénital qui se traduit par un développement anormal de la glande thyroïde.
      - La prise de certains médicaments; le plus courant étant le lithium, prescrit en cas de troubles psychiatriques.
      - Un mauvais fonctionnement de l'hypophyse, glande qui régule la thyroïde par l'hormone TSH (représente de 1 % à 5 % des cas).
      N.B. Avant les années 1920, la carence en iode était la principale cause d'hypothyroïdie. Depuis qu'on ajoute de l'iode au sel de table - pratique née au Michigan en 1924 en raison des nombreux cas d'hypothyroïdie - cette carence est rare dans les pays industrialisés. Ailleurs dans le monde, ce type de carence toucherait 200 millions de personnes.
      Complications
      Non traitée, la maladie peut avoir des conséquences graves à long terme. Chez l'adulte, un myxoedème, une forme grave d'hypothyroïdie, se développe alors : les symptômes s'aggravent, les membres deviennent enflés, une anémie apparaît et certaines conditions (une infection, le froid, un traumatisme, etc.) peuvent entraîner une perte de conscience ou un coma. Chez l'enfant non traité, on observe des retards importants de croissance physique et de développement intellectuel, appelés communément crétinisme. Un traitement adéquat entrepris rapidement permet généralement d'éviter les complications et les séquelles.
      Symptômes
      Les symptômes de l'hypothyroïdie sont liés au ralentissement du métabolisme. Ils dépendent de la sévérité de la déficience en hormones thyroïdiennes. Certaines personnes ne présentent aucun symptôme; le bilan sanguin permettra alors d'établir un diagnostic.
      Chez l'adulte
      Un manque d'énergie et de la fatigue.
      Une grande sensibilité aux températures froides.
      Un gain de poids (modeste) inexpliqué malgré un faible appétit.
      Un rythme cardiaque ralenti.
      Une irritabilité et parfois un état dépressif.
      Des crampes et des raideurs musculaires.
      De la constipation.
      Un visage enflé.
      Une peau pâle et sèche.
      Des cheveux secs, une perte de cheveux.
      Une voix grave et enrouée.
      Des périodes menstruelles irrégulières et des menstruations plus abondantes.
      Une confusion et des pertes de mémoire.
      Un goitre (parfois), qui crée une enflure à la base du cou.
      Un niveau élevé de cholestérol sanguin.
      Chez l'enfant
      Un retard de croissance.
      Un sommeil inhabituel.
      De la constipation.
      Des difficultés d'alimentation.
      Des pleurs enroués chez le nourrisson.
      Personnes à risque
      Les femmes de plus de 40 ans.
      Les personnes qui ont des antécédents familiaux de maladie auto-immune.
      Les femmes diabétiques seraient plus à risque de développer l'hypothyroïdie durant ou après une grossesse.
      Facteurs de risque
      L'exposition au plomb. L'hypothèse que l'exposition au plomb affecte les fonctions de la glande thyroïde à long terme a été testée. Une étude effectuée auprès de 47 travailleurs d'une fonderie de laiton, dont 12 étaient considérés comme hypothyroïdiens, a démontré une corrélation avec de hauts taux de plomb dans le plasma sanguin.1 Toutefois, une autre étude a démontré une absence de corrélation.10
      Prévention
      Actuellement, le point de vue médical conventionnel considère qu'il est impossible de prévenir l'hypothyroïdie. Tout de même, par le diagnostic précoce et une Alimentation qui fournit tous les nutriments essentiels au bon fonctionnement de la glande thyroïde, on pourrait parvenir à prévenir l'aggravation de la maladie, dépendamment de sa cause.
      Diagnostic précoce
      Comme l'hypothyroïdie peut survenir à tout âge, le médecin qui la soupçonne chez un patient peut lui faire passer un test sanguin pour mesurer le taux de TSH.
      Alimentation
      Pour produire les hormones thyroïdiennes (T4 et T3), la thyroïde requiert de la tyrosine (un acide aminé), de la vitamine B6, de l'iode, du fer, du cuivre (sans excès), du zinc et du sélénium. Les acides gras essentiels assureraient aussi le bon fonctionnement de la glande thyroïde. Une déficience en un de ces éléments peut entraîner un ralentissement de la fonction de la thyroïde. Il s'agit de faire les tests de laboratoire pour identifier la ou les déficiences et les combler pour rétablir la fonction.
      Précisions concernant l'iode
      La relation entre l'iode et la thyroïde est complexe. Comme la thyroïde a besoin d'iode pour produire ses hormones, une carence peut engendrer une hypothyroïdie. Mais cet déficience est très rare dans les pays développés en raison de l'usage de sel de table iodé. Les fruits de mer, les algues (comme le varech) et les plantes qui croissent dans un sol riche en iode en contiennent aussi naturellement. Il n'est pas du tout certain qu'une supplémentation en iode soit nécessaire ou utile pour la plupart des gens. En cas de thyroïdite de Hashimoto, la carence en iode n'est pas en jeu. Un excès pourrait même être dommageable et interférer avec la médication. Vous devriez consulter un médecin ou un professionnel compétent en nutrition avant d'utiliser de la teinture d'iode ou un supplément iodé.
      Les aliments goitrogènes
      Certains aliments peuvent nuire à la fonction de la thyroïde en rendant l'iode inutilisable. On appelle ces aliments les goitrogènes, puisqu'ils peuvent provoquer le développement d'un goitre s'ils sont consommés abondamment : les crucifères (les choux de Bruxelles, le chou, le chou-fleur, le brocoli, le chou frisé, les feuilles de moutarde, le rutabaga, le radis, le raifort, etc.), le manioc, les patates douces, les graines de soya, les arachides et le millet. Généralement, la cuisson de ces aliments inactive les goitrogènes. Au Zaïre, par exemple, le manioc (un aliment de base) est considéré comme une des sources majeures de goitre. Mentionnons que dans une diète équilibrée, ces aliments ne causent pas l'hypothyroïdie.8
      Traitements médicaux
      L'hypothyroïdie est une maladie qui ne se traite pas, mais se contrôle très bien en prenant quotidiennement de la thyroxine (T4) de synthèse en comprimé (Levothyroid ou Synthroid). La majorité des personnes devront toutefois en prendre quotidiennement durant toute leur vie.
      Le traitement médical corrige rapidement les symptômes de l'hypothyroïdie chez les adultes, mais pour traiter des personnes âgées, il est préférable d'y aller progressivement pour ménager le coeur.
      Un suivi médical (comprenant un test sanguin), généralement chaque année, est nécessaire pour vérifier que la dose administrée convient toujours aux besoins de l'organisme. Les besoins en hormones thyroïdiennes peuvent varier selon l'âge et d'autres facteurs, comme la grossesse.
      Comment prendre les médicaments
      Prendre le médicament chaque jour, à la même heure.
      Prendre le médicament toujours de la même manière, avec ou sans nourriture, afin d'obtenir un apport constant en hormones.
      Éviter de le prendre avec des produits contenant du lait de soya, puisque le soya diminue l'absorption de la thyroxine. L'eau, le lait de vache ou le jus d'orange sont recommandés.
      On recommande d'attendre quatre heures avant d'ingérer les produits suivants, qui interfèrent avec l'absorption de la thyroxine8,9 :
      - les produits qui contiennent du soya;
      - les suppléments de calcium, de fer ou les antiacides qui contiennent du calcium ou de l'hydroxide d'aluminium.

      Traitements non conventionnels

      Commentaire


      • Petit test



        http:/ ... doctissimo.fr/asp/quizz/visu_form_hypothy.asp

        Commentaire


        • Petit test
          Les ... sont



          / puis les 3 w puis .

          Commentaire


          • Up



            .

            Commentaire


            • Hello!



              Merci carla!!! J'ai aussi trouver des sujets sur le problème, ben je pense que je vais déja attendre la prise de sang puis on verra bien! Merci, a , coco83

              Commentaire


              • Thyroide



                Chère amie,

                l'impression de tanguer, difficulté à réfléchir, désorientation spatiale, envie de dormir ou même tomber endormie, être au ralenti (impression de peser 500 kg,) fatigue importante, constipation, bouffées de chaleur sont des symptômes certains d'une hypothyroidie.

                ET CE, j'insiste

                même si vos résultats sanguins sont normaux (tel mon cas). Après 15 ans de recherche auprès de médecins endocrinologues qui ne croyaient tout simplement pas à mon histoire j'ai finalement trouver un médecin qui m'a cru tout de suite et qui m'a expliqué que:

                même quand il n'y a pas de goitre et que le bilan hormonal thyroidien est normal, il s'agit d'un trouble de résistance périphérique aux hormones thyroidiennes. C'est une anomalie héréditaire ou il existe une mutation non fonctionnelle des récepteurs des hormones thyroidiennes dans tous les tissus sauf dans l'axe hypotalamo-hypophysaire. Cliniquement les patiens ont des symptômes d'hypothyroidie avec une concentration plasmatique normale de TSH. Le traitement consiste à leur donner de la thyroxine en s'assurant que la concentration plasmatique de TSH ne soit pas supprimée.

                Continuer de chercher un médecin ouvert d'esprit.

                Quant aux médicaments vous pouvez vous orienter vers le traditionnel ou encore prendre des extraits glandulaires ex.: glande thyroidienne désseschée de bovin ou de porc. Très efficace et surtout beaucoup beaucoup moins d'effets secondaires. Avec le traditionnel (synthroid, eltroxin, etc) ne soyez pas surprise de perdre beaucoup de cheveux. Surprise? Soyez assurée que les médecins vont démentir celà. Mais visiter le site internet de Synthroid ou Eltroxin Il est clairement fait mention de perte de cheveux.

                Également ce sont des médicaments qui font prendre du poids. Et oui, toutes les personnes que je connais qui prennent ces médicamments (majoritairement des femmes) ont toutes, sans exception pris du poids, et ce en peu de temps. Si vous désirez encore plus de détails et de "vraies expériences" écrivez-moi

                Commentaire

                Publicité

                Forum-Archive: 2003-092004-04

                publicité

                Chargement...
                X