publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Les joints et la déprime...

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Les joints et la déprime...



    bonjour,j'ai 16ans,mon copain presque 19...

    mon chéri est quelqu'un de fragile,très sensible,un peu pleurnicheur(caliméro)il a été chez le psy pdt son enfance suite au divorce de se parents,et vers l'adolescence il s'est renfermé sur lui-même,il était introverti,et continuait d'aller voir le psy car il n'avait jamais vraiment eu de copine...il m'a vu et a flashé,j'ai été longue à me décider et j'ai dit oui on est vite tombé amoureux et cela fait 8mois et demi aujourd'hui il ne va chez le psy... le problème est que par période et relativement souvent,c'est sa nature,il trouve tjs qqchose qui ne va pas ds sa vie,il ne sais pas ce que c'est!et depuis environ 4ans il fume bcp de clopes,et de joints...il a bcp diminué les joints depuis qu'on est ensemble mais il fume au moins 1fois par jour...,soit tout seul quand il peut en avoir,soit avec des potes quand il n'a d'argent...à la rentrée il cherchait un job mais il a laissé tombé il n'a rien trouvé dc il est démoralisé...plusieurs de ses potes et lui-même m'ont dit que si je n'étais pas là,il serait vraiment déprimé et "toxico " j'ai réussi à le motiver d'arrêter de fumer les clopes,il va bientôt aller voir un médecin,et je pense que le traitement quel qu'il soit devra lui faire arrêter les joints...malheureusemnet sa mère n'est pas de cet avis et dit que s'il arrête de fumer maintenant ce sera encore pire!!!
    Ne croyez vous pas que le fait qu'il fume des joints lui rende la vie triste et que le pb vient aussi de là et pas l'inverse?Quand pensez-vous?je précise que c'est l'année de son bac et qu'il ne fait absolument rien à l'école,ds l'objectif de retaper pour être avec moi l'année prochaine(je suis en 1ère...).Je le booste un max mais rien 'y fait...

    Eclairez moi ,donnez moi votre avis!!

  • Parallèlement




    il me dit qu'il pourrait très bien se passer des joints,ce qu'il ne fait pas...et bien sur quand il est avec ses potes qui fument il ne va pas refuser :-(

    Commentaire


    • Parallèlement
      Pas de doute



      fumer des joints n'arrangera rien bien au contraire. C'est connu pour rendre les gens fénéants, démotivés,anxieux et mous très mou...
      Après ya fumer et fumer! je te conseille de le pousser à arrêter et qu'il continue à se faire suivre par un psy.
      Je connais vraiment le problème et je peux te rassurer fumer un pète une fois de temps en temps OK, mais dès lors où ça devient tous les jours c'est une drogue.
      courage à toi et essaie de jouer sur votre relation si il tiend vraiment à toi il pourra faire un choix
      bises et ne gâche pas non plus ta jeunesse bien qu'être près de lui est bien mais tu ne peux pas avoir le rôle de chérie, de maman, de psy à la fois.
      bises et courage

      Commentaire


      • Je suis entièrement d'accord avec toto



        Le shit tu finis toujours par augmenter les doses. J'ai commencé à 15/16 ans j'ai réussi à m'en débarrasser au bout de 18 ans, il a fallu que je sois malade pour arrêter une consommation journalière de 10/12.

        bref, il est toujours mieux de vivre totalement indépendant de tout toxiques que se soit, drogues, alcool, pensées négatives, influences néfastes, relations destructrices...

        Seulement pour relever la tête ton copain doit avoir le courage de regarder en face, sa vie, sa personalité, ses idées et les assumer, être honnête avec soi-même voilà une solution.

        Aller voir un psy en dilétante, ça ne sert pas à grand chose prendre des décisions que l'on ne choisi pas par conviction personnelle non plus.

        Il a envie de quoi ton copain? que l'on s'occupe de lui comme un caliméro ou prendre sa vie en main regarder autour de lui les malheurs des autres et relativiser son pessimisme.

        tu ne peux pas prendre en charge tout le malheurs du monde! tu l'aides c'est vraiment super pour lui, mais en retour s'il est conscient de la valeur qu'il a pour toi il doit faire des éfforts et admettre qu'il a également une valeur pour lui-même.

        De plus je ne conprend pas trés bien l'attitude de sa mère, il n'est jamais mauvais de stopper une addiction (avec l'aide d'un professionnel s'entend), evidemment c'est un moment dificile à passer, peut être ne se sent elle pas assez forte pour l'aider (et ce n'est pas forcemment de la mauvaise volonté de sa part).

        Donc fais lire ton post et les réponses à ton copain, a sa mère... Il faut qu'il réagisse! Il est mal dans sa peau et malheureux sans doute, il a besoin de tout l'amour et le soutien que chacun de ses prôches pourra lui donner.

        Une dernière chose faire preuve de maturité c'est aussi savoir être différents de ses amis faire ses propre choix, et les vrais amis restent, même si on ne partage pas tout les pétards

        Courrage au petit calimero, et toutes mes pensées sont avec vous. :amour:

        (^_^)

        Commentaire


        • Pas de doute
          En fait



          tous les jours il fume,le nbre de joints varient!de 1 à 2 à peu près s'il est avec des potes le soir( l'alcool des fois)et s'il est tt seul chez lui,que sa mère bosse ça lui est arrivé de fumer de10joints ds le WE...et cela surtout avant que l'on sorte ensemble,il était pratiquement tjs défoncé pour aller au bahut...d'ailleurs il en a fumé 1 à10h du mat avant d'aller au bahut et ça lui a pas réussi il se sentait mal il m'a dit que ça lui faisait comme avant!en fait il s'arrange tjs pour fumer,s'il en a chez lui(il en a de moins en moins pour lui,il ne bosse )ben il file chez son pote!il passe des heures à jouer à la play et à fumer de tps en tps...hier il est resté de 13h à 19h,ensuite il a mangé chez lui et il y est retourné de 20h à 23h!ça me sidère qu'il passe là ba tout son tps au lieu d'en garder pour lui et de réviser...!et il y est encore today,il dit qu'au lieu de rien faire chez lui ben là il joue...sans parler qu'il n'apprécie pas vraiment ce pote(et moi pas vraiment non ,il a pas un passé ni une bonne morale),c'est juste parce qu'il habite pas loin!il fume aussi dès que ça va mal,pdt les vacances d'été il a du partir en Italie voir son père et là de joints!!je lui manquait,il était triste et il me disait "je veux fumer là ... ".je sais que cela varie des personnes,mais lui étant de nature fragile et lunatique,je doute que ça lui fasse du bien et bien sur j'ai beau lui dire, rien à faire
          merci de me lire,en fait je pourrais en écrire des pages mais je vais me retenir je l'aime tellement mon chéri!!et d'ailleurs le 4octobre j'ai rencontré toute sa famille italienne pour le mariage de sa soeur,c'était merveilleux!(2 nuits ensembles à l'hôtel ) en revenant ds le train il pleurait et m'a dit :"j'ai jamais été aussi heureux ds ma vie ",et aussi "si je fume encore,c'est que je n'ai pas résolu tous mes pbs ".Peut-être que c'est en continuant de fumer régulièrement que son moral est bas,non?Il est triste,pas bcp de confiance en lui(mm si je lui en donne)et surtout démotivé...

          Commentaire


          • Merci



            pour vos réponses,j'ai tout imprimé(saf mon post)et je vais lui faire lire cet aprèm...

            Bisous!!

            Commentaire


            • En fait
              Et le père il est où???



              ce jeune est vraiment livré à lui-même, il aurait besoin d'être éduqué car ce qu'il vit en ce moment n'a rien d'une vie "normale".
              Personnellement je dis bien moi, j'aurai cessé de le voir pendant quelques temps même si je devais l'aimer à la folie et justement parceque je l'aime je le laisserai seul et ne donnerai plus signe de vie pendant quelques temps et après une pèriode qui sera difficile je te l'accorde, vous pourrez discuter sur l'avenir et de tas d'autres choses car pour le moment il vit au jour le jour lorsque ça se présente il se défonce à en être malade de plus joint alcoole rien de plus mauvais.Je sais vraiment de quoi je parle!!
              si lui ne fais rien, essaie de voir avec ses parents ! avec quelqu'un qui a un peu d'influence sur lui!
              En tout cas arrête de te torturer car à force ça deviendra normale et c'est toi aussi qui en souffrira de plus en plus. Prends les choses en main, laisse pas le temps faire car le temps agravera votre situation. Je vais te parraître dure peut-être mais si tu acceptes de continuer à vivre ainsi c'est que tu le veux bien!!! et donc ne te plainds pas.
              Je sais c'est très dur car comme le disait l'autre personne qui était entièrement dacc avec moi, j'ai moi aussi consumée pendant 20 ans donc je connais merci.......
              courage et surtout ne baisse pas les bras et fonce
              bises

              Commentaire

              Publicité

              Forum-Archive: 2003-10

              publicité

              Chargement...
              X