publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Sclérose en plaque et cotorep

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Sclérose en plaque et cotorep





    bonjour

    j'ai une amie qui souffre de cette maladie, elle est suivie par son médecin généraliste un spécialiste à l'hôpital.

    Au vu des souffrances qu'elle endure, elle est depuis environ 8 mois en arrêt maladie, avec des hospitalisations de deux/trois jours a peu près tous les mois/mois et demi.

    Je ne connais pas bien cette maladie mais elle m'a dit (suite aux dires de son doc) que jamais elle ne pourra retravailler...

    ma question est : peut-elle se faire reconnaitre à la cotorep, puisque son médecin ne la met ni à mi-temps, ni en longue maladie ? que son employeur lui met énormément de batons dans les roues... et que bien sur, la sécu, ne lui verse pas son salaire intégrale...


    Merci pour vos réponses.

    Lalino

  • Elle peut ...



    se faire reconnaître par la cotorep pour deux choses : (d'après mes connaisances)

    1) travailleur handicapé : cela lui donne aucuns droits à des allocations mais cela l'aide pour des recherches pour l'emploi si son état s'améliore plus tard.

    2) le plus important pour elle je pense c'est être reconnu comme Handicapé par la cotorep, je crois si je ne dis toujours pas de bêtise qu'elle peut retirer un dossier à la mairie de sa ville directement en precisant que c'est pour une reconnaissance handicapée et le faire remplir par son medecin il y a des papiers à fournir avec le dossier ( me rappelle plus lesquels). Le medecin doit cocher des cases A,B ou C ca correspond à ce qu'elle peut faire ou pas du style sa toilette, se lever, manger etc... Pour qu'on lui verse quoique cela soit il faut que la commission décide que ton amie soit reconnu Handicapée à 80 %. Elle aura un entretien avec quelqu'un de la cotorep pour voir son état et discuter avec elle mais rien de stressant. Il y a une attente de six mois minimum pour une réponse.

    Voilà en espèrant t'avoir éclairer un peu selon ma petite expérience...

    Lyly...

    Commentaire


    • Elle peut ...
      Merci





      pour ta réponse.

      Je lirais dès lundi matin (au boulot rhenlalala ) correctement ce que tu viens de me dire.
      Là je fais viiiiite...

      a
      lalino

      Commentaire


      • Il me semble que



        si ton amie travaillait avant ses congés maladie, il vaudrait peut-être mieux pour elle de faire reconnaitre son invalidité à la sécurité sociale. La COTOREP reconnaît le handicap des personnes qui sont sortis du régime de la sécurité sociale. Mais pour les salariés, c'est différent. Tout dépend de sa situation administrative au moment de sa demande.

        Commentaire


        • Il me semble que
          Merci





          de m'avoir répondu.

          Comme je ne sais pas grand chose de sa situation, ni des démarches qu'elle a pu entamer... elle se dirige sur le secrétariat des médecins qu'ils la suivent...

          Je ne comprends pas pourquoi, ce genre de démarche n'est pas "automatique" mais bon, elle y va en fin de semaine accompagnée par sa mère.



          Merci de m'avoir répondu.


          Commentaire


          • Bonjour...



            Plusieurs réponses que j'ai eu...
            1)
            Il faut contacter la médecine du travail dans un premier, et voir avec eux,
            si aucun poste ne peut remplacer le tient, alors c'est la que la cotorep
            rentre en jeu.


            2)
            La COTOREP, entitée bizarre qui décide de notre classification dans l'invalidité et surtout le handicap.
            Les différentes réponses données par les ministres et secrétaires d'état à la santé sont depuis une quinzaine d'années, rigoureusement les mêmes. CPAM et COTOREP appliquent de ce fait la règle du cas par cas. Médecins conseils sécu et médecins cotorep évaluent le degré d'atteinte du malade et le mode évolutif de la maladie chez ce malade.
            Quelle que soit la MALADIE ou le syndrôme en cause cette règle s'applique. Pour les maladies comprises dans la nomenclature ALD et invalidité, seront pris en compte : l'invalidité induite au moment de la demande et le caractère évolutif.
            Telle maladie de la liste n'entraîne pas automatiquement la classification à 80%.
            IDEM pour toutes les maladies !
            Ce n'est pas le nom de la MALADIE qui compte, mais bien l'atteinte du malade.
            L'information sur les Fibromyalgies est de plus en plus connue par les différents intervenants et la réalité de l'invalidité induite reconnue. Chaque malade est particulier et en regardant bien, nous sommes tous différents.
            Les fluctuations des Fibromyalgies sont des facteurs d'incompréhensions pour les décideurs médicaux et cela entraîne souvent une décision sous-évaluée.
            De-là, l'importance primordiale, d'un dossier complet et personnel permettant une vision réelle et continue du vécu du malade.
            En tout cas : Les choses avancent !

            Commentaire


            • Je ne connais



              ni son âge, ni l'état de ses poussées ni son job mais si elle s'en sent capable (et si elle en a les capaciter) elle peut continuer de travailler. On peut pt-êtr lui amenager ses horaires et son travail.

              Mais de toute manière avec une sclérose en plaques elle est à 100% à la sécu. Sinon ce n'est pas logique.

              Et surtout, soutien la bcp moralement, car j'ai appris que le moral joue beaucoup et surtt dans cette maladie. Dès que qqch n'allait pas dans ma vie privée ou familiale ou pro, j'avais des poussées!!! Galère, j'ai du apprendre à gerer.

              De tout coeur avec elle. Courage

              Commentaire


              • Bonjour...
                Je vais lui transmettre




                toutes les réponses en fait, je vais les donner à sa mère qui c'est décidé de prendre en charge le dossier de sa fille.



                Merci beaucoup de m'avoir renseigné :bien:


                courage à vous toutes (et tous ?)

                Commentaire


                • Je ne connais
                  En fait,




                  vu la douleur, et son métier (elle est caissière) elle est en arret "perpétuel".

                  merci de m'avoir répondu, comme dit plus bas, le donne copie des réponses à sa mère.


                  Commentaire


                  • Bonjour



                    Je suis également atteinte de SEP. Je suis en arret depuis septembre 2002. Je ne comprends pas pourquoi votre amie n'est pas en longue maladie. L'a t elle demandé à son neurologue ? Ne peut elle pas prétendre à un autre traitement ? En ce qui me concerne je suis sous "béta-féron", j'ai une injection tous les deux jours, avant j'avait l'"interféron" (une injection par semaine)
                    Votre amie a t elle essayé de voir une assistante sociale ?

                    J'espère que ses problèmes vont s'arranger.
                    Bon courage à tous

                    Fleuroo2

                    Commentaire

                    Publicité

                    Forum-Archive: 2003-112003-122004-08

                    publicité

                    Chargement...
                    X