publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Pour kiterapie

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Pour kiterapie




    Bonjour Kiterapie,

    J'avais répondu à ta longue réponse pour laquelle je te remerciais dans la discussion "vive l'hypnose".

    Je comprends bien que tu dois être très accaparée!

    Suite à ton message, j'avais une interrogation en particulier. J'ai donc reproduit ci-dessous une partie de ma réponse au sujet de l'auto-hypnose :

    "Dans ton message, tu indiques également que il faut en connaître vraiment un bout sur l'autosuggestion pour ne pas se faire plus de mal que de bien . Cest inquiétant et pourtant je comprends cette mise en garde. Lorsque je fais de lauto-hypnose, jévite de trop me parler ou de trop penser. Il arrive parfois que je sois envahie (comme dans la vie de tous les jours) par des pensées négatives sur ma personne. Comme cest mon mode de réflexion habituel, ces pensées arrivent sans que je les convie. Est-ce dangereux davoir ces pensées négatives lorsque lon fait de lauto-hypnose : même si elles sont fugaces (comme une pensée qui traverse lesprit sans sattarder) et quelles ne sont pas des suggestions ? cela peut-il affecter linconscient ? Je me dis que tout le monde a des rêveries plus ou moins positives et quil nest pas possible de tout filtrer ça sen va et ça revient. Si les pensées doivent être uniquement positives, alors lauto-hypnose ne semble pas fait pour moi ! "

    Je me demandais si tu pourrais à l'occasion me donner ton sentiment sur ces quelques lignes car du coup je ne sais plus si je peux pratiquer l'auto-hypnose ou pas. D'un côté, je comprends ton point de vue, mais de l'autre je fais confiance à mon hypnothérapeute! je suis un peu perdue!

    S'il ne t'est pas possible de me répondre, pas de problème. Je comprends bien et je te remercie en tout cas pour toutes les remarques précieuses que tu m'as déjà adressé.

    Amicalement,

    Claire

  • Désolée de te faire attendre, claire



    Je te réponds plus tard dans la journée. Il est 4 h du matin et je devrais être couchée depuis longtemps ...

    Commentaire


    • Ma chère claire,



      Désolée de t'avoir fait attendre.

      Oui, je comprends mieux maintenant pourquoi la communication entre vous (toi et la thérapeute) n'a pas fonctionné. Je crois que tu vois toi-même combien elle aurait eu besoin de t'entendre clairement, sans que ton sentiment de culpabilité ni ta crainte de la décevoir ne viennent perturber le dialogue nécessaire entre vous et la vérité = le retour des angoisses. La thérapeute aurait eu en mains la matière exacte pour formuler les métaphores des séances suivantes. Elle aurait su exactement sur quoi réfléchir pour orienter la thérapie.

      Une thérapie est une interaction. Sans cette interaction, ou si elle n'est pas franche d'un côté, elle va rater. Vers la fin de ton message d'hier, tu dis lui faire confiance. Pourtant, tu ne lui as pas fait suffisamment confiance pendant la thérapie pour lui parler franchement de ta rechute, de ton impression de construire sur du sable, etc. (quelle belle matière à métaphore a été loupée là!) et lui laisser le choix de la méthode par la suite. Elle n'aurait sûrement pas pris cela comme une critique, ni comme un échec. Ceci, simplement pour remettre les choses en place car je ne voudrais pas que tu crois que je reste sur une impression négative de ta thérapeute. Au contraire.

      Je voudrais que tu saches aussi que je comprends tout à fait que tu aies agi comme tu l'as fait avec ta thérapeute. C'était pour toi la meilleure solution dans ton esprit à ce moment-là. Tu ne te voyais pas agir autrement. On fait avec ce qu'on a dans l'instant, avec son bagage d'expériences du moment. Tu n'agirais peut-être pas de la même façon aujourd'hui, et c'est normal. Donc, il ne faut surtout pas culpabiliser pour cela.

      Ensuite, tu poses une question importante: "Dans ta réponse, je lis que l'auto-hypnose pourrait servir à programmer l'avenir qu'on désire dans la mesure où il n'y a pas de blocages antérieurs . Cela signifie-t-il que toute personne encore trop fragile ou trop abîmée ne peut pas avoir recours à cette pratique ?". Non, je te rassure. Ce n'est pas le cas. Les blocages antérieurs sont en général à d'autres niveaux que le traumatisme. C'est difficile à t'expliquer sans te faire tout un cours, mais disons qu'il peut y avoir un stress sur n'importe quel niveau de transe et que n'importe qui peut aussi vivre des suggestions hypnotiques antérieures qu'on ne voit pas toujours comme telles. Par exemple: l'enfant qui a entendu qq'1 lui dire plusieurs fois par jour et dans diverses circonstances, tout au long des années: "Mais tu ne feras donc jamais rien de bien!". Ceci est devenu une suggestion hypnotique négative qu'il est difficile de contourner si on veut un avenir brillant. Il faut donc dépister ce genre de suggestions et les neutraliser avant de pouvoir programmer l'avenir qu'on désire. Cela n'a, en général, rien à voir avec le traumatisme sur lequel on travaille. (Parfois, on est en plein dedans, bien sûr, mais c'est autre chose!)

      Pour ce qui est des pensées, positives ou négatives ou neutres, fugaces ou persistantes, etc., ce n'est pas un problème pour le genre d'auto-hypnose que tu fais et que je vois toujours comme une méditation qui peut être très profonde parfois, mais sans suggestion précise. Une auto-suggestion post-hypnotique doit être formulée avec une précision chirurgicale (presque!) et d'une manière bien précise pour avoir un effet certain. Comme je te le disais, cela prend pratiquement 7 heures de mon stage pour apprendre à les formuler. Ne t'inquiète donc pas pour ces rêveries ou pensées qui viennent te déranger au moment où tu le désires le moins. Laisse-les passer, comme un nuage qu'emporte le vent et reviens à la visualisation que tu recherches. Elles ne peuvent en aucun cas avoir un effet néfaste.

      L'autohypnose que j'enseigne ne comporte pas de longue méditation ou de temps passé en transe. On prépare sa suggestion post-hypnotique, on se met en transe en quelques secondes (on apprend à le faire en stage), on se "donne" sa suggestion et on ressort de transe en quelques secondes également. Il faut moins d'une minute pour faire passer un mal de tête ou une rage de dents ou des tensions musculaires ou douleurs n'importe où etc... (excellent pour un accouchement sans douleur!). Donc, ce n'est pas un moment de visualisation. Par contre, on peut utiliser cette transe pendant plus longtemps pour se délasser: se suggérer de se reposer pendant 20 minutes par exemple et sortir de transe au bout de 20 minutes dans l'état où on serait si on avait dormi 8 heures de sommeil profond. C'est tout à fait faisable et je le fais passablement souvent. Le cerveau croit n'importe quoi et envoie les mêmes messages au corps que si cela s'était réellement passé. Il est extrêmement facile de le démontrer.

      Je ne crois pas que tu aies à t'inquiéter de ce que tu fais en autohypnose. Au contraire, si tu en ressens le bénéfice, c'est bien de continuer. Dommage pour la thérapie cependant. Je crois que tu avais raison de faire confiance à cette thérapeute. Ne serait-il pas possible de la revoir, de lui expliquer ce qui s'est passé et d'établir un dialogue sincère avec elle où tu n'hésites pas à lui dire ouvertement ce qui se passe entre les séances et tu lui fais confiance en ce qui concerne le reste? Si j'étais cette thérapeute, j'en serais ravie.

      Bien amicalement

      Kit

      Commentaire


      • Désolée de te faire attendre, claire
        Je remonte



        Tu es peut-être en vacances et n'a pas encore vu la réponse ...

        Commentaire

        Publicité

        Forum-Archive: 2004-072004-08

        publicité

        Chargement...
        X