• Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

........aux bouts des doigts....

Réduire

X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • ........aux bouts des doigts....



    bonjour? voila cela fait une semaine que j'ai une sensation bizarre aux bougts des doigts; annulaire et auriculaire de la main gauche .
    le coté de la main est également engourdie comme une sensation de fourmi... je me pince les doigts et je ne sens pratiquement rien je dors pourtant sur le coté droit.... de plus cette sensation d'engourdissement est présente tout au long de la journée ......pouvez vous m'aider à comprendre? merci d'avance! sirine.

  • Bonjour




    Désolé mes réponses sont courtes en raison que j'ai mal a un poignet ...Mais pour te répondre il s'agit peut-être du canal carpien fait un recherche sur internet ...Rien de grave mais faut voir ton médecin lui sera en mesure de savoir ....
    Bonne soirée
    Karene

    Commentaire


    • Bonjour
      J'ai trouver ça



      Le syndrome du canal carpien est une affection qui cause une compression du nerf médian.
      Le nerf médian est le nerf qui descend le long du bras jusqu'à la main. Dans le syndrome du canal carpien, ce nerf subit une compression lorsqu'il traverse une sorte de passage étroit, le canal carpien, au niveau du poignet.
      La pression qui s'exerce dans le poignet cause une sensation de fourmillement et d'engourdissement dans le pouce et les doigts. On a l'impression qu'ils sont paralysés ou qu'on est incapable de les bouger.


      Le nerf médian est le grand nerf qui descend le long du bras et traverse la peau du pouce, de l'index, du majeur et de la moitié de l'annulaire. Il actionne aussi les muscles de la base du pouce.

      Le nerf médian pénètre la main par l'orifice étroit de l'articulation du poignet. Les os du poignet se trouvent sur la face dorsale du poignet, tandis que le ligament carpien, une sorte de bande rigide, en traverse la face palmaire. Le ligament à l'avant et les os à l'arrière forment un passage très étroit et rigide, appelé le canal carpien. Toute enflure ou compression de ce canal exerce une pression sur ce qui le traverse. Ce canal est également traversé par plusieurs tendons, mais c'est le nerf médian, d'une fragilité extrême, qui est le plus vulnérable.

      Lorsqu'un nerf subit un choc ou est soumis à une pression continue, il se produit des changements sensoriels, tels que fourmillements ou engourdissements. Se cogner le coude au niveau du nerf cubital, par exemple, déclenche des fourmillements ou de l'engourdissement dans les doigts. Lorsque la pression se prolonge, le muscle alimenté par le nerf perd de sa force motrice. Il nous est tous arrivé de nous asseoir les jambes croisées et de constater qu'après un moment elles étaient engourdies et que, lorsque nous essayions de marcher, les muscles de nos jambes étaient temporairement paralysés. C'est le même phénomène qui se produit dans le syndrome du canal carpien, si ce n'est que la pression et les symptômes durent plus longtemps.


      Le syndrome du canal carpien est-il fréquent?

      On ne sait pas exactement combien de Canadiennes et de Canadiens sont atteint de ce syndrome.
      Les femmes y sont plus vulnérables que les hommes.
      Il se manifeste le plus souvent chez les personnes de 50 ans et plus, mais peut frapper à tout âge.
      Les personnes qui pratiquent des activités où elles utilisent le talon de la main et le poignet sont plus susceptibles de développer ce syndrome.



      Le syndrome du canal carpien peut frapper à tout âge, mais se manifeste le plus souvent chez les personnes de 50 ans et plus. Les femmes y sont plus vulnérables que les hommes. Il a également été noté chez des jeunes de 20 à 40 ans, surtout des hommes, dans le cadre d'activités intenses où on utilise le talon de la main et le poignet.


      Quels sont les signes avant-coureurs du syndrome du canal carpien?

      Le syndrome du canal carpien peut toucher une seule main ou les deux.
      Les premiers signes avant-coureurs sont des fourmillements et un engourdissement dans les doigts. D'habitude, il n'affecte qu'une face de l'annulaire; le petit doigt n'est pas touché.
      Si vous êtes atteint du syndrome du canal carpien, vous aurez peut-être parfois la sensation que vos doigts sont 'gros' ou 'enflés'. La douleur peut se transmettre de la main au bras et, parfois, au coude.
      La douleur et la sensation de fourmillements et d'engourdissement sont en général plus intenses lorsque la main est au chaud.
      Vous noterez peut-être une faiblesse dans la main, rendant difficiles certains mouvement, comme ramasser ou tenir des objets.
      Les muscles situés à la base du pouce peuvent diminuer de taille par rapport à l'autre main.



      Il arrive que le syndrome du canal carpien frappe soudainement, mais en général il est progressif. Il peut toucher une seule main ou les deux. Au début, vous ressentirez de la douleur, des fourmillements ou de l'engourdissement dans le pouce ou les doigts, sauf dans le petit doigt. En général, seule la face intérieure de l'annulaire est touchée.

      Vous aurez l'impression que vos doigts sont 'gros' et 'gonflés', et la douleur peut se transmettre de la main au bras et, parfois, au coude. Ces symptômes sont généralement plus intenses la nuit, surtout lorsque la main est au chaud sous les couvertures. Bon nombre de personnes ressentent un soulagement en sortant sa main de dessous les couvertures pour la refroidir.

      Vous noterez peut-être aussi une faiblesse dans la main, rendant difficiles les mouvements de pincement et de préhension avec le pouce, et les choses vous échapperont peut-être des mains plus qu'à l'accoutumée.

      Les muscles de la base du pouce et de la paume deviendront peut-être plus minces que ceux de l'autre main ou diminueront de taille. En général, la fonte des muscles apparaît à un stade avancé de la maladie et uniquement quand les symptômes d'engourdissement, de fourmillements et autres sont présents depuis quelque temps.



      Quelle est la cause du syndrome du canal carpien?

      Dans bien des cas, la cause exacte du syndrome du canal carpien demeure inconnue.
      Il est parfois associé à une blessure du poignet.
      Diverses formes d'arthrite pouvant causer l'inflammation du poignet sont associées au syndrome du canal carpien.
      Les mouvements répétés et les activités où la main et les poignets sont fortement sollicités peuvent également jouer un rôle. Les personnes qui exercent un métier ou un passe-temps exigeant l'utilisation constante de leurs mains et de leurs poignets ont un risque plus élevé d'avoir le syndrome du canal carpien.
      Les diabétiques en souffrent parfois.
      Il existe peut-être un lien entre les hormones et le syndrome du canal carpien. Les hormones sont des substances sécrétées par l'organisme pour assurer le fonctionnement de certains organes. L'strogène, par exemple, est une hormone qui permet à la femme de devenir enceinte. Chez certaines femmes, les changements hormonaux peuvent causer le syndrome du canal carpien. Le changement hormonal qui survient pendant la grossesse en est un exemple.



      Dans bien des cas, la cause du syndrome du canal carpien est inconnue et il semble se manifester sans raison apparente. Certaines maladies ont pour effet d'accroître le risque d'avoir ce syndrome. Le problème peut également être dû à une lésion osseuse consécutive à une blessure du poignet. Diverses formes d'arthrite peuvent aussi causer l'inflammation de la gaine de l'articulation du poignet et exercer une pression sur le nerf médian à ce niveau.

      Le syndrome du canal carpien serait également attribuable aux passe-temps et métiers où la main et le poignet sont constamment sollicités dans des activités répétitives, comme c'est le cas chez les ouvriers du bâtiment et les charpentiers, les personnes qui travaillent au conditionnement du poisson, de la viande et de la volaille, les coiffeurs, les personnes qui font de la broderie ou du tricot, ainsi que les dactylographes et les personnes qui travaillent à l'ordinateur.

      On a aussi associé ce syndrome au diabète, à la grossesse et aux changements hormonaux. En effet, certaines femmes enceintes ont les mains et les pieds enflés pendant et après leur grossesse ou durant la ménopause.


      Que pouvez-vous faire si vous souffrez du syndrome du canal carpien?

      Si votre médecin croit que vous êtes atteint du syndrome du canal carpien, il/elle vous examinera et vous fera subir certains tests.
      Le traitement vise à soulager la douleur, à rendre une sensation normale dans la main et à empêcher le problème de s'aggraver.
      Renseignez-vous le plus possible sur la maladie. Adressez-vous à des personnes qui se spécialisent dans les soins aux arthritiques pour obtenir les renseignements dont vous avez besoin.



      Le traitement est destiné à soulager la douleur, à restaurer une sensation normale dans le ... atteint et à prévenir l'aggravation du problème. Poser le bon diagnostic est important parce qu'on peut traiter presque toutes les formes d'arthrite et que la plupart des traitements sont plus efficaces s'ils sont administrés dès le début de la maladie.

      Si votre médecin croit que vous êtes atteint du syndrome du canal carpien, il/elle examinera la région touchée et effectuera peut-être des certains tests spécifiques.

      L'un de ces tests s'appelle le signe de Tinel et consiste à taper légèrement du doigt sur la face dorsale de votre poignet pour voir s'il y a fourmillements ou douleurs dans la main. Le test de Phalen est également utile. Il s'agit de mettre votre poignet en flexion maximale et de le maintenir dans cette position pendant quelque temps. Cette manuvre peut produire des fourmillements ou de l'engourdissement dans les doigts.

      Lorsque le diagnostic est incertain et que le problème persiste, le médecin recommandera peut-être une électromyographie. Ce test est habituellement pratiqué dans un service spécialisé. Il consiste à stimuler électriquement les nerfs à partir de divers points du bras et de l'avant-bras et à mesurer avec précision la vitesse de transmission du message à la main. Il arrive que le message soit transmis normalement dans le bras et l'avant-bras, mais qu'il soit ralenti ou moins intense lorsqu'il atteint le poignet.

      En général, les radiographies ne révèlent rien d'anormal, à moins qu'il n'y ait une modification évidente de la structure osseuse due à d'anciennes fractures ou à des lésions arthritiques. Les analyses de sang sont, elles aussi, normales, sauf en présence de maladies susceptibles de contribuer au problème, comme la polyarthrite rhumatoïde.

      Une fois le diagnostic confirmé, on peut avoir recours à divers traitements pour soulager la douleur, réduire la raideur et restaurer les sensations dans votre main. Votre participation à la mise au point de votre plan de traitement est essentielle.



      Bye bye


      Commentaire


      • J'ai exactement le même problème en ce moment



        à la main gauche aussi.
        Fourmillements et insensibilité de l'auriculaire et parfois de l'annulaire. Douleur légère à la base latérale externe du pouce.
        Gênes migrantes dans le bras en dessous du coude.
        Une boule souple et oblongue indolore entre l'annulaire et l'auriculaire et un pincement sérieux aux cervicales,douloureux, qui m'insensibilise la peau du trapèze gauche.
        J'ai également pensé au canal carpien, mais il épargne souvent l'auriculaire.
        Un nerf "coincé" au niveau des cervicales, mais ça n'explique pas la boule
        Une conjonction de paramètres?
        Si vous connaissez ce cas, merci de me renseigner.

        Commentaire


        • J'ai trouver ça
          Le syndrome du canal carpien



          nous vous remercions lesauveur infiniment des détails sur Le syndrome du canal carpien par lequel j'ai découvert mon diagnostic .VOTRE PARTICIPATION TRADUIT VRAIMMENT VOTRE NOM.

          Commentaire


          • Re: ........aux bouts des doigts....

            Finalement...

            Puis, je me demandais si vous aviez finalement su ce que vous aviez puisque j'ai une sensation d'anasthesie EXACTEMENT aux mêmes endroits (auriculaire, annulaire et bouts des doigts). Je suis de nature plutôt anxieuse. Merci bien de prendre le temps de me répondre si vous le pouvez

            Commentaire

            Forum-Archive: 2006-042011-122015-01
            Chargement...
            X