• Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Clope et conséquences d'arrêts ? :???:

Réduire

X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Clope et conséquences d'arrêts ? :???:



    Bonjour à tous, voilà mon copain fumait depuis plus de 5 ans. Et pour moi, il a arrêter, ça a été assez dur, il avait pas mal réussi. Puis il a recraquer une fois.

    Le gros problème c'est que quand il ne fume pas, il a un caractère beaucoup moins agréable. Sans fumer, il rigole moins, il est moins joyeux. Sans fumer, il est eteind..

    Alors je ne sais pas quoi faire, pour sa santé, je veux qu'il arrête de fumer, mais quand il ne fume pas même durablement, ça cause d'autres problèmes...

    Pensez-vous que ces changements d'humeurs peuvent passé avec beaucoup de temps ? ( il avait arrêté pendant 4 mois, 4 mois de caractère insupportable, il a repris depuis 2 mois, c'est impéccable.. )

    Que me conseillez-vous ?

  • Il faut qu'il arrete



    mais je ne sais pas si il a arreté grace à des patchs parce qu'il faut au moins ca pour avoir moins de difficultés de manque. les patchs donnent de la nicotine (c'est ce manque qui énerve) et il faut en mettre au moins pendant 9 semaines, tout en diminuant le dosage toutes les 3 semaines. les patchs vont de 21 mg à 7mg si je ne me trompe pas. puis il faut quand meme qu'il ait vraiment la volonté d'arreter et qu'il trouve une compensation à la place, par exemple faire du sport. personnellement, j'ai fumé pendant trente ans à raison de plus d'un paquet par jour. j'ai tenté d'arreter plusieurs fois et au bout de la cinquième j'ai reussi. j'avais un but qui m'a aidé( faire un voyage en égypte). du coup, j'ai mis l'argent des clopes dans une boite chaque jour et j'ai pu payer le voyage. sincèrement, ca fait 5 ans que j'ai arrete et la vie est bien plus belle sans cigarettes. on respire mieux, on a le teint plus net, on ne tousse pas etc... etc... bon courage à lui!

    Commentaire


    • Il faut qu'il arrete
      :-/



      Bah c'est pas des patchs qu'il a prit, c'etait des gomettes .. donc il avait la nicotine !
      Et il a un but oui c'est pas ça le problème.

      Mais voilà moi je me demande ce qu'il est mieux pour lui.

      Je veux surtout savoir au bout de combien de temps il y a plus du tout ces sensations de manques qui change l'humeur...

      Commentaire


      • :-/
        Bonsoir strict



        effectivement, il recevait de la nicotine en mâchant des gommettes, mais j'ai envie de dire, ça ne fait pas tout, loin de là ! le mieux, quand on décide d'arrêter c'est de consulter un tabacologue. lui seul pourra prendre en charge un personne souhaitant arrêter selon son vécu, l'ancienneté de la prise du tabac, son âge, ses envies, ses difficultés, ses besoins..

        personne n'a un comportement égal face à la cigarette, certains vont avoir besoin de leur paquet par jour quand d'autres se contenteront d'en fumer 10 semaine quand d'autres encore vont cramer une cartouche en 2 jours (j'exagère peut-être..)

        mais il apparaît en effet très difficile de choisir d'arrêter "seul", quand bien même on utiliserait des nicotiniques (patches, gommes...).

        c'est cet appui qui est important avec le soutien de l'entourage pour éviter ces états de manque qui nuisent au bien-être de l'ex-fumeur.
        c'est d'ailleurs ce qui intervient, le plus souvent, tardivement : le bien-être de ne pas fumer et cela diffère d'une personne à une autre. c'est pour cela que bien souvent, avant que quelqu'un n'arrête de fumer pour de bon, il passe toujours par de "nombreuses" tentatives. très rares sont les personnes qui arrêtent définitivement au bout de la première fois ; il ne faut pas que cela t'inquiète.

        bon courage à vous deux, parceque l'arrêt du tabac c'est l'affaire de tous ceux qui gravitent autour du fumeur.

        et comme le dirait un vieil adage humoristique : le tabac, c'es tabou, on en viendra tous à bout.


        bonne soirée,
        taemys.

        Commentaire


        • Bonsoir strict
          Pas d'accord...



          On peut tres bien arreter de fumer seule sans aide et meme sans substituts. La preuve, 2 mois et demi sans fumer et sans patches ni gommes ou autre. Apres la sensation de manque je pense qu'elle est differente selon chaque personne et je ne suis pas certaine que le comportement de ton copain soit lie au manque physique (4 mois il peut encore avoir des envies mais ce n'est plus physique, il n'a normalement plus besoin de nicotine), ce serait plutot psychologique, ton copain doit associer fetes et bonnes soirees a cigarettes et dans ce cas comme il n'a pas l'air de savoir quel fumeur il est im vaut peut-etre mieux voir un tabacologue si il veut vraiment s'arreter de fumer (parce que craquer au bout de quatre mois quand le plus dur est fait c'est vraiment dommage et bete :-/ )

          Commentaire


          • Pas d'accord...
            Bonjour willow



            tant mieux pour toi si tu arrives à ne plus fumer sans aide ni sans substitut. et je te souhaite évidemment que ça dure. maintenant, tu dois certainement faire partie d'une minorité de gens dans ce cas-là.

            mon père avait fumé pendant des années, fait plusieurs tentatives d'arrêt ; après quoi un jour il a dit, c'est fini et n'a plus jamais repris.

            je ne dis pas que c'est impossible, mais je dis que c'est difficile, surtout quand l'usage du tabac est ancien et important.


            taemys.

            Commentaire


            • Gommettes



              j'avais bien arrete une fois aussi avec des gommettes mais le dosage n'etait pas suffisant et je pense aussi que ma motivation n'était pas suffisante. bref, j'ai quand meme l'impression que d'après ce que tu dis, ton copain n'a pas l'air vraiment motivé, ce qui explique son énervemrnt car crois moi, quand on est vraiment décidé et qu'on gagne ne serait ce qu'un jour, on est heureux. en tous cas, bien sur, je suis d'accord avec l'idée de voir un tabaccologue. lui saura vraiment quelle attitude adopter face à l'arret

              Commentaire


              • Bonjour willow
                Son copain ne fume "que" depuis 5 ans



                Moi ca en faisait 10 et c'est mon deuxieme arret de cette facon. Bien sur 2eme arret inclu un 1er "echec" mais j'ai quand meme tenu 4 ans avant de rechuter et j'ai aussi appris de cet echec c'est d'ailleurs pour ca que je me permets de mettre en doute la motivation de son copain car comme l'a dit quelqu'un, quand on arrete de fumer au debut on est fier de chaque jour ou on a resiste et puis si on est un peu plus irritable que d'ordinaire, on n'en perd pas ppur autant notre joie de vivre et notre optimisme :-/

                Commentaire


                • Son copain ne fume "que" depuis 5 ans
                  Bonsoir



                  oui je comprends willow.
                  comme je le pense, il n'y a pas une seule façon d'arrêter de fumer comme il n'y a pas un seul profil de fumeur !

                  remettre la motivation de son copain en doute, pas à ce pount-là. déjà, c'est une première étape d'avoir fait une tentative d'arrêt. maintenant, je dirais qu'il n'en est qu'au début de la démarche qui le mènera, je lui souhaite, à l'arrêt définitif.
                  et rien ne dit par ailleurs, qu'il faut avoir fumé beaucoup plus que 5 ans pour envisager d"arrêter.


                  taemys.

                  Commentaire


                  • Bonsoir




                    Il en a la très net envie, c'est pas la motivation le problème. Enfait je vous explique le pourquoi de sa rechute. Depuis que nous somme ensemble, je lui ai dit au départ que la clope me gênait et que je voulais qu'il arrête ( je ne l'ai pas brusquée, je lui ai dit qu'il avait tout son temps, qu'il fallais qu'il fasse à son rythme ) Il en été à 30/40 clopes par jour quand je l'ai connu. Ce qui me parraissait énorme. Au début il a voulu arrêter net, d'un coup sec, il voulais tellement me faire ce plaisir, mais je lui ai dit que c'etait pas la bonne solution, il ne m'as pas cru, ça allais pas du tout. Donc, deuxième tentative, on met bien les choses en places, un arrêt en douceur, par étapes... Et il a fini par tombé à 0 clopes, il a tenu 4 mois. On a subit un très gros bas dans notre couple, ça n'allais plus trop. On été au bord de la rupture. Donc c'est là qu'il ... Sa motivation c'est quoi ? Moi. Et notre couple se déchiré, donc me faire plaisir, ne compter plus pour lui. Après on a eu un nouveau départ à deux, et là il m'as avoué qu'il avait refumé quand ça n'allais plus trop entre nous... Et là maintenant il est fermement décidé à arrêter. Donc je crois en lui. Mais je suis sa principale motivation, donc c'est pas évident à gerer.

                    Commentaire


                    • Clope



                      Bonjour,

                      Pour mon expérience personnelle, j'ai fumer pendant dix ans. Nous avons décider mon conjoint et moi d'arréter de fumer. 6 mois d'horreur, de dispute......... Ca a été très dur. Mais après ces 6 mois, le bonheur total. J'ai retrouver mon souffle, je me suis mise au sport pour ne pas trop grossir et j'y est trouver un grand plaisir. Maintenant cela fait bientôt trois ans que j'ai arrété de fumer, et c'est ma plus grande fierté. Je le dit a tous le monde et encourage vivement de passer le cap! Ce sont 6 mois difficile, mais qu'est ce que 6 mois dans une vie?
                      Voila je vous souhaite bon courage à vous et votre ami.

                      Commentaire

                      • Forum-Archive: 2010-03
                        Chargement...
                        X