• Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

:cry: j'aimerais des témoignages pour pose de prothèses aux genoux

Réduire

X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • :cry: j'aimerais des témoignages pour pose de prothèses aux genoux



    bonsoir,
    depuis un certain temps j'ai d'horribles crises d'arthrose aux genoux, tantôt à droite, tantôt à gauche, et le verdict des orthopédistes est : genoux foutus, plus de cartilage, seule solution vu l'état c'est la prothèse totale aux deux genoux. ouille, oups, gggrrr !!!! j'ai pas encore 50 ans, mais mes genoux sont H.S.

    j'aimerais connaître les témoignages de personnes qui sont passées par là, et savoir comment ça se passe, niveau hospitalisation, et surtout rééducation. est ce que c'est pris en charge à 100% et surtout est ce que ça fait mal ..????

    j'ai pourtant l'habitude des opérations, mais au niveau des genoux j'ai tellement été "traumatisée" en 1977 -ostéochondrite- et toutes ces années où j'ai souffert de rhumatismes plusieurs fois par an, que de savoir qu'on va encore me charcuter les jambes, ça m'angoisse à fond.

    est ce que le post opératoire est très douloureux ou alors est ce supportable ? la rééducation est elle un chemin de croix ou alors relativement facile à gérer ?

    merci pour vos témoignages, tous les petits détails sont les bienvenus (détails santé ou détails financiers et administratifs pour les prises en charge, etc, et aussi vos conseils pour les meilleures cliniques ou hôpitaux. MERCI ENCORE
    JO

  • Réponse tardive...



    mais j'ai deux prothèses alors je pense que je peux te renseigner . Pour la prise en charge je ne peux pas te répondre, moi ça l'a été parce que c'est dû à mon ALD (polyarthrite rhumatoïde) mais je ne sais pas si ton arthrose est reconnue comme telle.

    Ma première prothèse a 9 ans et je ne la regrette pas, j'ai revécu avec et elle tient toujours le coup 50 ans bien entendu ça peut te paraître jeune mais bon j'avais 27 ans pour la première et 33 pour la 2ème et c'est moi qui ait dû les réclamer à genou si j'avais pu, os contre os je ne t'apprendrais pas que c'est extrêmement douloureux et invalidant . L'avantage c'est que plus tu es jeune, meilleure est la récupération.

    D'abord je ne vais pas te mentir, ce n'est pas une partie de plaisir mais le problème c'est que je n'ai pas du tout le même souvenir/vécu de mes deux opérations. Pour la 1ère, le post op a vraiment été très douloureux et en plus de la cicatrice j'avais un énorme hématome qui allait de la cheville au haut de la cuisse donc douloureux car on te met une atèle et l'atèle appuyait dessus faut dire aussi qu' un anesthésiste qui passait par là m'a piqué ma pompe à morphine dans les 1ères heures (je ne pompais pas assez d'après lui c'est que je n'avais pas mal j'étais plutôt encore sous l'effet de l'anesthésie mais bon ), à la place les infirmières m'ont donné des cachets de morphine et du coup ça a été tout de suite beaucoup mieux mais de toute façon c'étaient les 24 premières heures qui ont été douloureuses après beh moi la kiné est venu me voir dès le lendemain de l'opération pour me mobiliser un peu dans le lit, le samedi encore dans le lit et le dimanche pas de kiné mais j'ai eu le droit aux béquilles (euh j'ai été opérée un jeudi) et j'ai pu me rendre à la salle de bain seule. Le lundi la kiné me faisait faire une petite promenade dans le couloir (enfin elle m'a appris à bien marcher avec les béquilles). Je suis restée 12 jours à l'hôpital mais c'est pour des raisons administratives, si on sort de l'hôpital avant d'aller en centre de rééduc, le transport n'est pas remboursé . Ma rééducation n'a pas été un chemin de croix du tout maintenant je ne sais pas si je suis un bon exemple. Que ce soit à l'hôpital ou au centre, les kinés m'ont dit que j'avais récupéré d'une façon spectaculaire, pareil pour mon chirurgien qui reste scotché du boulot qu'il a fait, même si modestement il dit que c'est moi qui ait fait le plus gros mais je suis quand même restée un mois, (j'aurais pu sortir au bout de 3 semaines mais j'étais à Tréboul et là bas ils aiment bien qu'on passe par la case rééducation en piscine et comme on ne m'a enlevé mes agrafes que 3 semaines après après l'opération, la cicatrice était encore trop fraîche pour l'eau de mer :-/ ). Au bout de 15 jours on vire l'atèle et les kinés te recommande de garder au moins une béquille pendant quelques temps après la sortie mais bon je m'en servais déjà que pour faire plaisir au kiné alors autant dire que je m'en suis débarrassée à peine sortie . Je ne peux pas dire que ça a été un chemin de croix, l'ambiance était très bonne dans le centre, il y avait des petits groupes mais normal les gens se mettent par affinités, par tranches d'âge et ordre d'arrivée. Ceci dit tout le monde se saluait et échangeait à l'occasion et puis le WE je rentrais chez mes parents donc j'ai plutôt un très bon souvenir de ma rééducation.

    La deuxième opération c'était en juin 2006 et j'ai eu beaucoup moins mal je ne peux même pas dire que j'ai vraiment eu mal, ils m'ont posé un bloc crural (sorte d'anesthésie locale) et j'ai gardé ma pompe à morphine et là mal ou pas j'ai pompé mais on me l'a retiré au bout de 2 jours parce que je n'avais vraiment pas mal, ils sont passés au doliprane et encore, je ne le prenais pas systématiquement et parfois c'était plus à cause de ma PR que de l'opération. Et pareil mobilisée dès le lendemain debout dès le samedi là parce que je n'avais pas de redons contrairement à la 1ère fois (encore opérée un jeudi ) ni d'hématome (pourtant c'était le même hôpital, le même chirurgien). Je suis restée 9 jours cette fois là et j'ai zappé le centre de rééducation la kiné à domicile, je me suis rééduquée moi-même et quand j'ai revu mon chirurgien il ne l'a même pas soupçonné (mais je ne l'ai fait que parce que je savais ce qu'il fallait ce que je fasse, les gestes sont très répétitifs) et puis il faut dire qu'entre les 2 opérations je me suis mariée et surtout j'ai changé de région alors je me voyais mal rester un mois loin de chez moi sur ce coup-là, même en plein été au bord de la mer (y a pire je sais ).

    Mais pour te déstresser imagine plus jamais de douleurs de genou qui lâche, les distances qui te paraissent raccourcir, marcher tout simplement comme tout le monde ne plus boiter ben je t'assure que ces petites douleurs et ces quelques éventuels mauvais moments valent le coup .

    J'ai été opérée au CHU de Brest par le professeur Lefévre (pas sûre de l'orthographe) les deux fois, je ne connais que lui et même si le délai entre le moment où on prend rdv et l'opération est pratiquement d'un an si je dois à nouveau me faire réopérer (elles ne sont pas éternelles mes prothèses) je le referais faire par lui (même si il est plus spécialisé dans les prothèses de hanches que dans les prothèses de genou ). Sinon tu peux regarder sur le site du point les hôpitaux qui obtiennent un bon classement pour les ptg.

    Si tu as d'autres questions plus précises n'hésite pas.

    Commentaire


    • Réponse tardive...
      :-d merci willow !



      chère willow, je te remercie vraiment beaucoup pour toutes tes explications qui m'ont été précieuses. je ne t'ai pas répondu plus tôt car je viens juste de lire ta réponse, et la cause est bien sûr que deux nouvelles crises m'ont scotchée au lit, ggggrrrr

      ça me rassure de savoir qu'on revit après la pose des prothèses, car niveau douleurs, pppfff 5 mois de souffrances continuent ça commence à bien faire, sans oublier les années de galères rhumatismales depuis l'âge de 8 ans (eh oui, c'est pas qu'une maladie de vieux contrairement à ce qu'en pense beacoup qui n'hésitent pas à se foutre de nous !).

      pour ton suivi, j'espère que tes prothèses tiendront plus que 15 ans, comme ça , ça retardera d'autant plus ta réopération et peut être que d'ici là , la science aura trouvé d'autres méthodes plus douces. franchement, ça fait un peu flipper de savoir qu'on va enfoncer ces prothèses dans mes pauv'ti'zos...... ouille

      pour le super hématome que tu as eu lors de ta première intervention, ça me fait penser aussi à ce qui m'est arrivé en 1977, on m'a mis une vis pour retenir un bout d'os qui s'effritait dans l'articulation du genou gauche (ostéochondrite) et j'ai été choquée à fond en voyant ma jambe !!!! purée de la cheville jusqu'à la mi cuisse c'était noir, violet gonflé à mort, et un mal de chien, beaucoup le choc, moi qui m'imaginait une toute petite vis et une toute petite cicatrice, maman !!!!! quand j'ai vu l'horreur , ça a mis au moins 6 mois pour tout dégonfler purée !!!!

      j'en garde un souvenir très traumatisant, alors voilà pourquoi je flippe un peu ! j'ai pourtant subi pleins d'autres chirurgies, dont la pose d'un anneau gastrique et dernièrement un bypass gastrique , mais j'ai pas autant flippé que pour ces interventions qui me pendent au nez !

      willow, j'aimerais vraiment continer à correspondre avec toi si tu le veux bien , j'aurais certainement pleins d'autres trucs à te demander, mais si je tarde à te répondre, ou si d'autres personnes me répondent, pardon à l'avance si je mets trois plombes pour vous répondre, vous connaîtrez la cause, oups !!!!

      gros bisous, tout plein de bonnes choses pour toi et tes nouveaux genoux, et à bientôt
      amitiés, marie jo

      Commentaire


      • :-d merci willow !
        Pas de problèmes :-d



        Il y en a qui témoignent pour des poudres de perlimpimpin moi je témoigne pour des bouts de ferraille .

        Etre scotchée au lit, ne t'inquiète pas je connais ça aussi (parce que si je n'avais que des genoux le problème serait réglé mais en plus comme tout le monde j'ai des pieds (et y a un max d'articulations dans les pieds :-/ ) et des chevilles qui eux sont d'origine

        En fait la 1ère fois j'avais si mal que je n'ai eu aucune appréhension. J'avais un flessum de 30 donc pour marcher j'étais sur la pointe du pied pas bon pour mes autres articulations pas bon pour mon moral car en plus d'avoir mal on me regardait comme une bête de foire dès que je me levais (heureusement que mon mari lui était plus malin ) et avec ça un rhumato qui face à cette douleur et aux difficultés quotidiennes me disait qu'il n'y avait rien à faire jusqu'au jour où après une chute je me suis faite une entorse au genou, à partir de là la douleur s'est intensifiée, impossible de soigner l'entorse à cause de l'arthrite et de l'arthrose a fini par s'y mettre, j'ai fini par demander à mon rhumato si il n'y avait pas de solution chirurgicale parce que deux ans à ce régime moi je n'en pouvais plus et là il me sort que je suis trop jeune pour les prothèses et hop tiens, une infiltration pour bien finir de détruire le cartilage . J'ai fini par en avoir ma claque (c'est pas mon rhumato qui cherchait du boulot et qui se faisait jeter aux entretiens quand on apercevait mon handicap et puis il ne me proposait même pas un fauteuil qui pourtant m'aurait bien soulagée parfois), je suis allée voir le chirurgien de moi-même. Je n'avais donc aucune appréhension mais beaucoup d'espoirs (qui n'ont pas été déçus, quand on a l'impression qu'on a rapproché votre chambre des ascenseurs après 3 jours c'est qu'il y a un truc qui s'est passé. Comme je suppose qu'ils n'ont pas bougé les ascenseurs juste pour me faire une blague, j'ai tendance à croire que ça vient de la prothèse ). Mon chirurgien m'a bien expliqué ce qu'il allait faire, il a été rassurant et m'a conseillée l'anesthésie générale (on peut le faire en local mais la générale est plus confortable pour tout le monde (eux qui peuvent faire leurs blagues grivoises et toi qui n'entend rien, ni leurs blagues ni les bruits de l'opération (ils y vont à la scie et au marteau ). Je n'ai jamais pensé aux prothèses rentrant dans mes os c'est sans douleur à ce niveau c'est la cicatrice qui est douloureuse mais niveau os on ne sent rien . Pour la suite je reste confiante, peut-être qu'ils finiront par ouvrir très peu comme pour les prothèses de hanche, le seul problème c'est que mon chirurgien ne doit pas être loin de la retraite et qu'il a quand même fait deux infarctus depuis (enfin me semble que c'est depuis ) donc tant qu'elles tiennent je les garde. . Ah par contre le truc à savoir c'est qu'on bipe dans les aéroports depuis 2001(octobre exactement)

        Commentaire


        • Pas de problèmes :-d
          Bip bip !!!



          coucou Willow, c'est un plaisir de te lire, même si ton témoignage fait ressortir toutes les souffrances passées, j'adore ton moral et ta façon d'écrire. je me sens très proche de tes difficultés pour les ressentir encore dans mes chairs.... tu as eu raison de suivre ton instinct et d'aller voir directement la bonne personne. Ton rhumato t'aurait certainement fait traîner en longueur te donnant des médicaments qui pour pallier un peu à la douleur, sans arranger le mal, t'aurait détruit d'autres choses avec les infiltrations qui finissent par calcifier dans l'articulation (c'est ce qui m'est arrivé en 1977 avec 3 infiltrations à la con, inutiles mais oh combien handicapantes par la suite) et des anti inflammatoires qui nous boussillent et l'estomac avec d'autres effets secondaires en prime ! au moins maintenant tu peux marcher sans douleurs (c'est ce que j'ai compris).

          pour le changement de prothèses par contre, il faudra peut être changer de chirurgien si le docteur qui t'a opérée n'est plus en bonne santé, il vaut mieux en changer. d'ici là la médecine aura sûrement fait d'autres progrès au niveau prothèses , donc pas d'inquiétudes.

          Je ne t'ai pas répondu tout de suite car entretemps j'ai eu d'autres crises , et cette fois ci la douleur s'est réfugiée dans mon pied droit, ggggrrrrr, j'ai envie d'exploser de colère , de rage, de désespoir !!!! je crois que c'est une nouvelle crise de goutte (moi qui ne boit pas d'alcool, c'est rageant !), plus légère que les autres crises que j'ai eues depuis 1993, mais ça y ressemble beaucoup, par le "style" de douleur et de gêne....

          pppffff j'ai mal, mais enfin, j'ai encore le moral il y a des situations tellement pires, que franchement je fais le "dos rond" en attendant que ça passe, et j'espère que ça finira bien par s'arrêter ! dans la mesure où mes genoux me font moins mal, il y a de l'espoir non ????

          pour en revenir à la chirurgie , je préfère de loin être anesthésiée complétement, ne rien entendre, ni rien sentir pendant la chirurgie, je n'ai pas peur d'être anesthésiée, ça s'est toujours bien passé, les réveils sont toujours bons, et surtout on ne s'aperçoit de rien. comme tu dis, l'orthopédie c'est souvent gore comme chirurgie, l'autre fois j'ai vu quelques images pour une chirurgie des tendons, berck , j'ai zappé vite fait bien fait !

          chère willow, je t'embrasse très très fort, je souhaite que tu profites à 1000 % de ta mobilité et j'espère aussi que tes prothèses ne vont pas trop s'user pour retarder au maximum l'échéance du changement.

          ah oui, pour le fait que les prothèses bipent à l'aéroport, grosse galère alors, car j'habite en tunisie maintenant, ma famille est moitié en france moitié au portugal, donc forcément je vais connaître les galères des bip dans les aéroports, bonjour l'incognito !!!! ehehehe , c'est mes gamins qui vont se marrer eheh ! ça me fait penser au livre de nicole de buron qui parlait de ses prothèses de genou et du fait que ça sonne ; apparemment il faut se faire "fouiller" et contrôler par une équipe spéciale, pppfff, y a intérêt à ne pas arriver en retard pour prendre l'avion !

          je t'embrasse bien fort, et merci encore pour toutes tes informations, car je pense qu'elles seront précieuses pour d'autres lecteurs ou lectrices de ce sujet. bisous

          Commentaire


          • Bip bip !!!
            Coucou



            Biper ce n'est pas une si grosse galère que ça non plus mais depuis un certain 11 septembre, ils ont relevé les niveaux de sécurité des portiques (maintenant si ils adoptent les scan on sera tranquille), je n'ai été fouillée dans une cabine qu'une seule fois en 2002. Le gag c'est que j'avais demandé à mon généraliste si je ne devais pas avoir un mot, une ordonnance quelconque et il m'avait répondu en rigolant, "pourquoi? Tu as peur de sonner?" ben oui j'avoue mais cette année là je n'avais pas bipé alors grosse surprise l'année d'après et là j'ai eu le droit à la totale, détecteur manuel, cabine dans laquelle elle m'a fait remonter mon pantalon, palpation , bonjour la paranoïa et c'était en France alors que j'avais bien expliqué et que normalement parlant la même langue, elle m'avait comprise ). En général ils se contentent de vérifier avec le détecteur manuel que ça bipe bien juste au niveau du genou et ils ne t'embêtent pas plus que ça mais c'est vrai que dès qu'on s'approche de moi on voit aussi mes mains donc les douanières se doutent que c'est une maladie mais tu peux demander un certificat médical si tu voyages souvent ça peut aider ne serait-ce qu'avec les douanes françaises (c'est eux les plus chi**ts avec les USA mais comme j'ai pas l'intention d'y remettre les pieds ).

            L'usure des prothèses dépend de ce qu'on en fait et comme je ne suis pas une grande sportive normalement elles devraient tenir le coup encore quelques années.

            Bon courage à toi et j'espère que toi aussi tu profiteras de ces petits "miracles" de la médecine

            Commentaire


            • Coucou
              En pleines recherches



              bonjour willow, en lisant ton mail j'imaginais bien la galère et tout ce temps perdu à se faire vérifier.... mais bon il faut qu'on s'arme de patience pppfff

              en ce moment je suis à la recherche de chirurgiens orthopédistes du côté de Paris, on m'a parlé de la clinique des lilas, et après il faudra bien que je cherche aussi un centre de soins long séjour pour la rééducation, car je n'habite pas en france, et j'ai pas non plus envie de squatter chez mes frangins ou amis, j'aime trop ma liberté et je pense que les autres aussi, donc autant payer pour être sur place au niveau rééduc.

              j'ai aussi lu sur internet qu'il valait mieux muscler les quadriceps avant l'opération pour aider ensuite à la rééduc, vu que tout est flagada au niveau des jambes, je dois m'y mettre tout de suite..... le pire c'est qu'au niveau des genoux ça va mieux, mais c'est la cheville droite qui me martyrise depuis 15 jours, j'ai mal au niveau du talon et à la cheville, et ça va aussi jusqu'à l'orteil. quand je marche on dirait qu'il y a une boule dure sous le pied et ça fait super mal, du coup j'appuie très mal sur mes jambes ce qui déglingle encore plus mon état, même avec des béquilles, ppppfffff quelle mouize.... j'y comprend de moins en moins, je n'avais jamais souffert du pied, que des genoux, ça fait suer... est ce que tu as eu ce problème toi aussi ? que la douleur circule et voyage au ptit bonheur la chance ???

              moi non plus je ne suis pas une grande sportive, un peu feignasse même , mais faut dire qu'avec les douleurs, on réfléchit toujours deux fois avant d'attaquer une grande marche, je ne suis pas maso. quand j'étais jeune j'ai beaucoup marché et j'aimais ça, mais maintenant je pense à la douleur et je rentre dans ma coquille, eheh...

              par contre, je pense de plus en plus aux personnes qui ont eu des accidents graves et qui n'ont plus de jambes, etc, et qui font du sport, qui courent, ou bien conduisent, qui font leur vie de tous les jours comme si de "rien n'était", vraiment chapeau bas pour eux ou elles. avec mes petites douleurs (en comparaison à eux bien sûr), je souffre le martyr rien que pour aller faire à la salle de bains, je me demande vraiment comment ils font? pour toutes ces personnes courageuses : bravo !!!

              chère willow, je t'embrasse bien fort et que du bon pour toi.

              pour les personnes qui résident en ile de france et qui connaissent la clinique des lilas , service orthopédique, et aussi des centres de rééducation prochent de paris, toutes vos informations me seront précieuses. merci par avance.

              bonne semaine

              Commentaire


              • En pleines recherches
                La clinique des lilas c'est pas celle du "genou"?



                Si c'est ça elle a bonne réputation et je crois qu'ils font aussi de la rééducation, ils te le confirmeront quand tu prendras contact avec eux . Sinon, il y a un centre qui n'a pas mauvaise réputation non plus dans le 77 et en général au début de la rééducation ça ne se fait pas en ambulatoire et si tu veux faire du tourisme, il y en a dans toute la France, Tréboul ou Roscoff dans le Finistère (je ne connais que ceux-là enfin surtout Tréboul qui est même si les chambres ne sont pas luxueuses mais bon y a un hôtel juste à côté qui communique par les sous-sols, quand ils te passent en ambulatoire tu peux filer à l'hôtel c'est un peu plus cher que la chambre seule (surtout quand on a une (bonne) mutuelle là s'est pas pris en charge) mais au-moins il y a toujours des chambres à disposition (surtout hors saison), on n'est pas obligée d'attendre avec une voisine qu'on a envie d'étrangler et c'est plus confortable .

                Se muscler euh ça dépend, pour la première opération j'avais eu des séances de kiné avant pour me remuscler, la 2ème non et je me suis aussi bien remise de la 2ème que de la 1ère (peut-être même mieux). De toute façon, on perd du muscle avec l'opération donc pas convaincue et faut faire attention aux gestes qu'on fait donc le faire avec un kiné pas seule moi j'avais surtout eu le droit à la musculation sans bouger avec des décharges électriques mais là aussi, suis pas convaincue .

                Pour la cheville et le pied, je ne peux pas vraiment te répondre, ces articulations et d'autres, me font mal depuis belle lurette, elles n'ont pas attendu que mon genou soit usé mais quand on a mal on pose mal le pied, ce qui entraîne des douleurs dans les chevilles, pieds, hanches un cercle vicieux donc ça n'arrange pas les autres articulations .

                Je te souhaite de trouver un centre de rééducation et surtout un chirurgien

                Bonne semaine à toi

                Commentaire


                • La clinique des lilas c'est pas celle du "genou"?
                  Merci pour tous ces détails



                  coucou willow, bonjour tout le monde,

                  encore une fois merci pour tous ces renseignements. j'espère que la clinique sera bien et qu'il n'y aura pas de germes fatals qui traîneront, ça fout les jetons ce genre de problème, surtout que d'après ce que j'ai lu il faut faire un max d'attention à ne pas choper de microbes car ils se logeraient direct près de la prothèse.

                  mon message va être court car j'ai la jambe qui brûle de douleurs, encore une grande crise, fait ch... , mais je tenais absolument à te répondre. gros bisous et pleins de bonnes choses pour toi. j'espère que tu peux remarcher super bien maintenant et que tout se passe bien pour toutes tes activités. gros bisous, à plus. marie jo

                  Commentaire


                  • Bonjour à toi
                    Arthrose réponse a juliette



                    j'ai de l'arthrose on va dire galopante ...prothése de hanche gauche il y a 16 ans hanche droite 12 ans et repose de prothése hanche gauche l'hiver dernier maintenant c'est le genou droit, j'ai subi un traitement de sinovial mais pas de changement hélas et je me déplace avec ma cane l'opération me fait peur et je ne me sens pas préte a la subir. Pour me soulager de la douleur, je prends des cachets d'ixprim, mais c'est sous ordonnance... Je sais ce qu'est la souffrance bon courage à toi

                    Commentaire

                    • Forum-Archive: 2010-032010-042011-08
                      Chargement...
                      X