publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Insomnie

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Insomnie



    j'en ai marre. Je n'arrive plus à dormir correctement depuis plusieurs semaines. Je me réveille au bout de 2 ou 3 h, je me rendors après. Et je finis par me lever vers 5 h quand j'en ai marre de me retourner dans mon plumard. depuis 1 semaine je prends du seroplax (1/2), et le soir 1 stilnox. Aucune amélioration.

  • faut trouver la source



    Il y a surement une cause à ces imsomnie ,inqietude ,déprime ,surmenage .Il m'arrive souvent de mal dormir de me reveiller plusieurs fois dans la nuit,mais c'est du à mes angoisses trop de
    travail ,soucis en permanence ,je prends du xanax 1/2 au repas du soir ça m'aide .Relax

    Commentaire


    • faut trouver la source
      Une question



      As-t-on besoin d'une ordonnance pour prendre des somnifères??? Car je suis également insomniaques depuis longtemps mais j'ai toujours pris des trucs à base de plante qui ne font aucun effet.
      merci

      Commentaire


      • Une question
        Heureusement



        Oui sinon on risque de faire n'inporte quoi c'est dangereux ,vois ton doc ,pour savoir lequel commence par une petite dose et bon DODO

        Commentaire


        • Youpi!



          ça y est ! une bonne nuit ! j'ai revu mon toubib hier matin, il m'a changé mon traitement: 5 gouttes de laroxyl et 1 comprimé d'immovane. J'ai dormi de 23 h à 6 h ce matin, et sans réveil nocturne !!! dès que ça ira mieux, j'espacerai la prise d'immovane

          Commentaire


          • Heureusement
            Zut alors !



            après 2 nuits correctes (1 immovane entier), j'ai voulu me contenter de 1/2 hier soir pour être sûre de ne pas m'y habituer... la nuit a été courte.
            quel est le risque d'accoutumance à l'immovane ?

            Commentaire


            • Prévenir l'insomnie



              Les insomniaques possesseurs de réveil à affichage digital
              sont les rois de larithmétique !


              Après les études qui ont montré que la luminosité des radios réveils perturbait le métabolisme neurophysiologique du sommeil, ce sont surtout les études, concernant les malheureux possesseurs de réveils à affichage digital ayant la mauvaise habitude de mesurer et de calculer l'heure durant la nuit, qui démontrent une perturbation de léquilibre neuropsychologique du sommeil. Ils sentent la nécessité de devoir contrôler lheure. Inutile ! Cela finit simplement par déprogrammer le sommeil archaïque en le reprogrammant en une suite insomniaque dobligations et de vérifications incessantes de lheure.

              Répétons que, depuis la nuit des temps, ouvrir un il ou se réveiller spontanément la nuit peut être normal. Simplement la survivance de linstinct, pour sentir et se dire que tout va bien sans flairer un prédateur. C'est notre mémoire de sommeil préhistorique !

              Noublions pas que techniquement, le réveil comme son nom l'indique est pour REVEILLER, et non pour donner l'heure la nuit. En revanche jeter un coup dil à l'heure la nuit, est une dérive de notre conditionnement diurne de gens "civilisés" pour être à lheure sociale du rendez-vous avec les autres. La nuit, nous n'avons aucunement besoin d'avoir une correspondance dheure "sociale" comme le jour. Mais pour certains, le réflexe automatique est de mesurer leur situation de repos en calculant par addition et soustraction le temps quils ont dormi... et le temps qui leur reste à dormir... ce qui les panique au point de VOULOIR redormir à tout prix en sangoissant si ce n'est pas immédiat... et donc à prolonger un réveil vigile... Jespère que je vais me rendormir ! ou il ne me reste, plus que trois heures de sommeil ! qui stresse !

              Pas d'uniformité pour le coucher... couchons nous à l'heure qui nous semble la plus "juste" en fonction de notre fatigue et de notre temps de sommeil nécessaire. Mais surtout mettons un réveil qui nous réveillera à la même heure, vacances, dimanche et fêtes compris, pour ne plus passer son temps à vérifier que ce n'est pas encore l'heure de se lever ! Attendons donc patiemment que notre réveil sonne ! Que nous soyons actifs ou retraités !

              Bref. Arrêtons dêtre les rois de larithmétique nocturne en surveillant lheure du réveil ! Cest fatiguant et inutile. Progressivement, le sommeil, ou lidée du temps de sommeil, sest déstructuré avec le contrôle du temps qui passe les insomniaques devront apprendre progressivement la patience de retrouver leur sommeil ce qui mettra entre trois à six mois !

              Est-ce que nous ne devons pas en conclure que le réveil à affichage digital dans les chambres qui impose lheure à lil est la plus belle des fausses bonnes inventions ! ? Jetons-le, cachons-le ou changeons de réveil !

              ... Benoît LEFRANCQ

              Commentaire


              • Prévenir l'insonie



                Les insomniaques possesseurs de réveil à affichage digital sont les rois de larithmétique !


                Après les études qui ont montré que la luminosité des radios réveils perturbait le métabolisme neurophysiologique du sommeil, ce sont surtout les études, concernant les malheureux possesseurs de réveils à affichage digital ayant la mauvaise habitude de mesurer et de calculer l'heure durant la nuit, qui démontrent une perturbation de léquilibre neuropsychologique du sommeil. Ils sentent la nécessité de devoir contrôler lheure. Inutile ! Cela finit simplement par déprogrammer le sommeil archaïque en le reprogrammant en une suite insomniaque dobligations et de vérifications incessantes de lheure.

                Répétons que, depuis la nuit des temps, ouvrir un il ou se réveiller spontanément la nuit peut être normal. Simplement la survivance de linstinct, pour sentir et se dire que tout va bien sans flairer un prédateur. C'est notre mémoire de sommeil préhistorique !

                Noublions pas que techniquement, le réveil comme son nom l'indique est pour REVEILLER, et non pour donner l'heure la nuit. En revanche jeter un coup dil à l'heure la nuit, est une dérive de notre conditionnement diurne de gens "civilisés" pour être à lheure sociale du rendez-vous avec les autres. La nuit, nous n'avons aucunement besoin d'avoir une correspondance dheure "sociale" comme le jour. Mais pour certains, le réflexe automatique est de mesurer leur situation de repos en calculant par addition et soustraction le temps quils ont dormi... et le temps qui leur reste à dormir... ce qui les panique au point de VOULOIR redormir à tout prix en sangoissant si ce n'est pas immédiat... et donc à prolonger un réveil vigile... Jespère que je vais me rendormir ! ou il ne me reste, plus que trois heures de sommeil ! qui stresse !

                Pas d'uniformité pour le coucher... couchons nous à l'heure qui nous semble la plus "juste" en fonction de notre fatigue et de notre temps de sommeil nécessaire. Mais surtout mettons un réveil qui nous réveillera à la même heure, vacances, dimanche et fêtes compris, pour ne plus passer son temps à vérifier que ce n'est pas encore l'heure de se lever ! Attendons donc patiemment que notre réveil sonne ! Que nous soyons actifs ou retraités !

                Bref. Arrêtons dêtre les rois de larithmétique nocturne en surveillant lheure du réveil ! Cest fatiguant et inutile. Progressivement, le sommeil, ou lidée du temps de sommeil, sest déstructuré avec le contrôle du temps qui passe les insomniaques devront apprendre progressivement la patience de retrouver leur sommeil ce qui mettra entre trois à six mois !

                Est-ce que nous ne devons pas en conclure que le réveil à affichage digital dans les chambres qui impose lheure à lil est la plus belle des fausses bonnes inventions ! ? Jetons-le, cachons-le ou changeons de réveil !

                ... Benoît LEFRANCQ

                Commentaire


                • Heureusement
                  Insomnies



                  bjr
                  ca fait 12 ans que je prends lexomil je voudrai l'arreter car j'ai des problemes de santéje prends une un cachet le soir et je dors il faut que je l'arrete

                  Commentaire


                  • Zut alors !
                    Courage



                    bonjour tout le monde
                    je vous invite à visiter mon blog je parle de la mélatonine( hormone du sommeil )
                    c'est pour expliquer à quoi elle sert, et si ça vous interresse on peut se mettre en relation pour vous donner les moyens de stimuler cette hormone
                    pour avoir vu des résultats: mon père est sous chimio et n'arrivait pas à dormir correctement et depuis il dort comme un bébé
                    bien à vous ,il faut garder espoir

                    Commentaire


                    • Insomnie



                      Sans aucune raison apparente, je me suis mise à ne plus dormir alors que jusque là je pouvais dormir bien n'importe quand et n'importe où. J'ai consulté mon toubib qui m'a dit que je déprimais (le réveil vers 2, 3h du matin est typique). La fatigue s'est accumulée jusqu'à me rendre déprimée pour de bon. Le toubib m'a prescrit du stilnox du laroxyl. Le stilnox est une saloperie que j'ai très vite regretté d'avoir pris: on devient addict, le sommeil n'est pas réparateur (on a l'impression de n'avoir pas dormi) et cela ne me menait que jusqu'à 2h du matin. Au bout de deux mois, enfin, une prise de sang a révélé une forte carence en vitamine D. Mon état depressif en était manifestement la conséquence. La ménopause débutante n'arrangeait pas les choses. J'ai pris des ampoules de vitamine D, rogné petit à petit le stilnox jusqu'à le supprimer et réduit peu à peu le laroxyl. Je n'ai plus que 20 gouttes de Laroxyl et je redors comme un bébé. Je compte supprimer le laroxyl d'ici quelques mois.
                      Conclusion: je me serais évité bien du tourment et des médicaments si le bilan sanguin avait été prescrit dès les premiers troubles! Pour trouver les solutions, il faut connaitre la cause!

                      Commentaire

                      Publicité

                      publicité

                      Chargement...
                      X