publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Crises d'angoisse pesantes...aidez-moi!!

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Crises d'angoisse pesantes...aidez-moi!!



    Bonjour à tous,
    a la suite d'un test hiv faux révélé positif,ce sont déclanchées des crises de panique!
    cela dure depuis un peu plus d'un mois et je n'en peux plus:nausées,vertiges,peu de mourir,peur d'etre malade,sensation dans la gorge insupportable(impression d'oedeme naissant,de boule),difficulté a déglutir,difficulté pr respirer,impression d'etre malade(peur du cancer de la gorge,de la langue),impossibilités de m'endormir avt d'etre épuisée,sensation d'étouffements...
    Bref une longue liste qui me rend la vie impossible!!
    Mon medecin me declare anxio-depressive,je vais voir un psy a partir du 9 dans un centre gratuit(les rdv sont dc durs a avoir).
    En attendant,je ne peux en parler av ma mere(qui ne croit pas a la psychologie et me dis ke je suis folle,elle a aussi des pbs).
    J'aimerai avoir des avis,parce que là je craque,et je prends sur moi au maximum pr ne pas paraitre completement "dingue".
    Avez-vous des techniques simples pr se calmer??Sachant que je suis anti-medicaments(peur des efftes secondaires)
    MERCI D AVANCE!!!!!!!!!!

  • Angoisses



    bonjour,
    vous souffrez d'angoisses profondes qui sont apparues avec la fausse annonce de cet examen.
    votre démarche d'être allé voir un psy est salvatrice, très bonne: ainsi vous allez progressivement vous libérer, au fils des consultations, de ce qui vous angoisse, vous empêche d'avancer, continuer ce travail qui ne peut que vous aider à sortir de cette infernale spirale.
    quant à votre mère, ne lui en parlez pas, cela ne ferait que vous décourager dans votre quête de vous en sortir.
    pour se détendre: marcher au grand air, faire du vélo, voir des amis proches qui vous aiment, etc et vous verrez que vous irez progressivement mieux.
    bon courage à vous.

    Commentaire


    • Réponse crises d'angoisse pesantes



      Bonjour,
      Où en êtes-vous avec votre psy ? Quoiqu'il en soit, sachez que ce n'est pas lui qui vous apportera LA réponse . Je vous conseille tout de même de prendre correctement l'anxiolique qu'il a dû vous prescrire. Sachez aussi que l'on ne MEURT JAMAIS suite à une crise d'angoisse. Je suis bien placée pour le savoir Dés que je sentais la crise venir, je prenais un anxiolique (lexomil). Quelque fois, ce n'était pas suffisant, mais déjà rassurant et calmant. Aviez-vous déjà connu ces crises avant ?
      Sinon, avez-vous remarqué à quels moments, dans quels lieux, en compagnie de qui ou de quoi elles se déclenchent ? La prise de médicaments est conseillée et sûrement salutaire. Elle vous aidera à calmer, à remettre un peu d'ordre dans votre "esprit". Surtout, n'écoutez-pas votre mère. Les personnes qui n'ont pas connu ses dérèglements ne peuvent pas comprendre, et surtout pas une mère, ni un père. Il faut parler à quelqu'un de neutre, un psy qui apportera l'aide chimique, vous écoutera. Les psychologues partagent le dialogue, mais n'ont pas le droit de donner de médicaments. (Ils ne sont pas remboursés). Si vous souhaitez poursuivre ou me poser des questions, etc, alors n'hésitez pas. J'ai longtemps souffert de crises d'angoisse, puis de dépression. Depuis plus de trois ans, je suis guérie et je sais que je ne tomberai plus parce que j'ai mis le doigt sur le problème. Il m'en aura fallu du temps, mais, pour la dépression, la réponse est tellement souvent sous notre nez, que nous ne la voyons jamais. Courage, dites-vous que vous en sortirez, de ces crises d'angoisse, puisque je vous le dis. Vous n'êtes pas folle. Vous avez certainement eu un choc émotionnel et stressant qu'il faut simplement évacué, puisqu'il est dépassé, derrière vous maintenant. Vous n'êtes pas "médicaments" comme vous dites, mais pensez à ce que vous seriez devenue si le test avait été positif... Des quantités de méd. A VIE. Alors, même s'il vous faut un an ou plus pour redevenir comme avant, prenez ce que l'on vous prescrit, et sérieusement. Surtout, n'arrêtez jamais si vous vous sentez mieux. Il faut diminuer progressivement, par paliers. Comme ils vont mettre un certain temps à faire effet, ils leurs faudra un certain temps pour partir. A bientôt peut-être.

      Commentaire


      • Reponse



        Bonjour,

        Tu n'es pas folle ....... et cela est fréquent, on est 8 millionsen FRANCE à souffrir de mal qui se déclare sans que l'on sache pourquoi enfin si mais seul notre inconscient connaît les raisons

        Les symptômes sont les mêmes pour beaucoup d'entre nous et plus la peur augmente plus les symptômes augmentent et les angoisses .... c'est un cercle vicieux

        Mais on peut s'en sortir sans passer par la case HP, moi je vais voir une sophrologue ( enfin la 1ère séance est à la fin du mois ) spécialisée dans ce genre de pb et j'espère qu'elle pourra m'aider mais la clé de la guérison est en nous !!!!

        Je te souhaite beaucoup de courage et que si tu as vraiment envie que cela cesse, est bien tu y arriveras, crois moi .... garde confiance et n'écoutes pas les gens autour de toi qui ne peuvent comprendre ce que tu vis car eux ne subissent pas ces crises

        Céline

        Commentaire


        • Bonsoir



          je viens de lire ton message et je peux te dire que je vis les memes choses que toi, chez sos médecin ils me connaissent maintenant!!!!
          Il est vrai qu'on ne peut pas mourir, mais on y croit tellment!!!
          moi non plus je n'avais pas envvie de prendre de cachets en plus j'ai peur du sevrage...mais j'y ai été obligée
          On m'a parlé d'un truc inoffensif, c'est de l'aromathérapie. Au début je n'y croyais pas pour etre franche, mais je l'ai acheté, essayé et conquise
          C"est la fleur de bach, ça se trouve en pharmacie, il faut que tu décrive tes symptomes et ils te donneront celui qui te convient. Moi par exemple le nom de mon produit approprié s'appelle URGENCE, je pense que pour toi ça devrait etre pareil, demandes en spray, c'est plus pratique. En fait des que tu sens la crise arriver, tu te fais 3 pschitt sous la langue, et franchement pour moi ça marche. D'abord ça stoppe la crise et ensuite ça l'empeche d'évoluer!!! J'en prend depuis deux jours et je suis contente du resultat car ça marche aussi si tu as du chagrin ou peur de quelque chose.
          Etant donner que je prend des anxiolitiques depuis 15 jours, je suis obligée de continuer à les prendre, de moins en moins chaque jour pour se sevrer en douceur, mais a terme je veux ne plus me servir que de ce spray sans effet ssecondaire et naturel...
          Je ne te promet pas que ça va mrcher pour toi mais je trouve que ça vaut le coup d'essayer, mais vois ton psy quand meme, forces toi à sortir, prends l'air, essayes de voir du monde...courage, je suis en plein dedans et je te comprend
          Si tu veux parler en message privé, pasde probleme...

          Commentaire


          • Attaque de panique



            bonjour


            moi aussi je vis sa depuis 7ans c'est tres dure
            et toi quels sont les symptomes que tu as
            a bientot

            Commentaire


            • Réponse crises d'angoisse pesantes
              Conseils



              Bonjour,

              Depuis 2001 je fessais beaucoup de crises de spasmophilie, date à laquelle jai appris que ma mère avait un cancer du sein qui sest guérit.
              Le 27 février 2006, jai perdue ma tante maternelle dun cancer du foi mais la cause réel était une embolie pulmonaire.
              Le 14 septembre 2007, jai de nouveau perdue ma grand-mère dun cancer de lsophage.

              Le 26 juillet 2008 jai fait une grosse crise dangoisse, jai eu des vertiges, des palpitations, des nausées, du mal à respirer, étouffée, idées noires envies de disparaître, des envies de suicides. Mon médecin ma dit que je fessais une dépression et a donc adressé mon dossier à un psychiatre il ma prescrit plusieurs médicaments (EFFEXOR 75mg EFFEXOR 36mg SEOPLEX 50mg XANAX 50MG), et ma aidé a surmonté la peur langoisse.
              Jallais un pue mieux j ai arrêté mes médicaments en octobre 2009, jusquà aujourdhui jai perdu ma mère le vendredi 20 février dernier d un cancer du foi, toutes mes angoisses, mes peurs et idées noires ont refaits surface et empirent de jour en jour cela me hante jour et nuit.

              Comment avez-vous pour vous débarrasser de vos crises d angoisses

              Commentaire


              • Tu es loin d'être dingue !!!



                Chère Nanais,

                Je pense qu'il n'est pas étonnant que tu es été complètement tromatisée par ce résultat de test HIV.
                Tes attaques de paniques en sont le résultat.
                J'ai vécu des attaques pendant ma dépression, ce truc de dingue qui nous effraye au plus haut point.
                Un bouquin qui explique très bien le phénomène physiologique : La peur d'avoir peur (Editions Stanké partage) de André Marchand et Andrée Letarte.

                Tu y liras ce qui se passe et que tu n'es pas folle !!! Cela arrive à beaucoup de gens. Personnellement, je n'en ai plus, je fais une thérapie depuis longtemps, ce qui peut être la solution pour que tu puisse évacuer.
                Dans un premier temps, le bouquin peut t'aider. Dis à ta maman que nous sommes en 2010 et que les problèmes psy ne sont pas uniquement signes de folledinguos !!! On en rencontre tous les jours, mais ils ne le savent pas !!!

                Si tu as peur des effets secondaires des médicaments qui peuvent t'aider, ne lis pas la notice, fait leurs confiance... et attends de voir le résultat...

                Je reste à ta disposition... Cordialement

                Commentaire


                • Tu es loin d'être dingue !!!



                  Chère Nanais,

                  Je pense qu'il n'est pas étonnant que tu es été complètement traumatisée par ce résultat de test HIV.
                  Tes attaques de paniques en sont le résultat.
                  J'ai vécu des attaques pendant ma dépression, ce truc de dingue qui nous effraye au plus haut point.
                  Un bouquin qui explique très bien le phénomène physiologique : La peur d'avoir peur (Editions Stanké partage) de André Marchand et Andrée Letarte.

                  Tu y liras ce qui se passe réellement dans ton corps et ta tête et que tu n'es pas folle !!! Cela arrive à beaucoup de gens. Personnellement, je n'en ai plus, je fais une thérapie depuis longtemps, ce qui peut être la solution pour que tu puisse évacuer.
                  Dans un premier temps, le bouquin peut t'aider. Dis à ta maman que nous sommes en 2010 et que les problèmes psy ne sont pas uniquement signes de folledinguos !!! On en rencontre tous les jours, mais ils ne le savent pas !!!

                  Si tu as peur des effets secondaires des médicaments qui peuvent t'aider, ne lis pas la notice, fait leurs confiance... et attends de voir le résultat...

                  Je reste à ta disposition... Cordialement

                  Commentaire


                  • Ben, je vais faire de mon mieux!



                    Chère toi, je comprend ce que tu ressens, seulement , réalises-tu que tu décris tellement bien ta situation que je pourrais difficilement croire que tu ne pourrais pas t'en sortir! tu sais fondamentalement que tes angoisses son pas fondé sur une réalité tangible et il faut que tu sois attentive au message que ton corps t'envoie. Il se peut que tu vie une situation qui ne correspond pas à tes désires profond et que tu refoule cette dimension pour laisser place à ce que tu crois être toi. Bref, une partie de toi se retrouve plus lorsque tu vie une situation troublante et la confusion se s'installe. Tu perd confiance en toi et tu ne réussis pas à te rassurer et te fixer pour trouver une solution pour toi!!!! Je te le jure, dis toi la vérité juste à toi et découvre ta réalité avec courage et pardon , Avoue toi ce que tu ne veux pas avouer BREF ,libère toi!!!! té pas obligé de le dire à qui que ce sois, juste à toi!!! Ensuite, tu verras. tu comprendras ce que qui te troublais autant et peut-être tu te reposeras enfin et tu ne feras.. que juste vivre! p.s oublie mes fautes de grammaires

                    Commentaire


                    • Ben, je vais faire de mon mieux!



                      Chère toi, je comprend ce que tu ressens, seulement , réalises-tu que tu décris tellement bien ta situation que je pourrais difficilement croire que tu ne pourrais pas t'en sortir! tu sais fondamentalement que tes angoisses son pas fondé sur une réalité tangible et il faut que tu sois attentive au message que ton corps t'envoie. Il se peut que tu vie une situation qui ne correspond pas à tes désires profond et que tu refoule cette dimension pour laisser place à ce que tu crois être toi. Bref, une partie de toi se retrouve plus lorsque tu vie une situation troublante et la confusion s'installe. Tu perd confiance en toi et tu ne réussis pas à te rassurer et te fixer pour trouver une solution pour toi!!!! Je te le jure, dis toi la vérité juste à toi et découvre ta réalité avec courage et pardon , Avoue toi ce que tu ne veux pas avouer BREF ,libère toi!!!! té pas obligé de le dire à qui que ce sois, juste à toi!!! Ensuite, tu verras. tu comprendras ce que qui te troublais autant et peut-être tu te reposeras enfin et tu ne feras.. que juste vivre! p.s oublie mes fautes de grammaires

                      Commentaire


                      • C du a une possession



                        comprendre sur le sujet, Crois-moi que ya beaucoup de personne qui souffre, mais qui narrive pas à savoir exactement Diagnostiqué cest la personne cest elle est possédé ou bien cest un dédoublement de la personnalité, le problème malheureusement quil ny a pas beaucoup personne Compétant dans ce domaine et crois mois ya bcp personne qui sont Possédé par des démons ou bien esprits malin , je peut vous affirmer que moi-même jai exorciser pas mal de cas , Certes de nos jours beaucoup de personnes penses que les histoires de démons ou djinns de mauvais il sont des histoires de grand-mère ce qui est totalement faux !
                        Il est vrai que dans les pays modernisés comme ici en France quand quelque un est atteint d un mal on l envoie chez un psychologue ce dernier ne décelant rien chez sa patiente lenverra de confrère en confrère jusqu a l internement psychiatrique et les calmants qui ne peuvent être que plus maléfique au bien être et a léquilibre de cette personne sans ce demander si son mal ne vient pas d ailleurs !
                        Voila je donne Les symptômes d'une possession sont très variés :
                        Ses symptômes durant le sommeil
                        Angoisse et insomnie
                        Les cauchemars très fréquents
                        La vision d'animaux dans les rêves tels que des serpents, des chiens noirs
                        Pousser des cris, rire ou pleurer
                        Se lever durant la nuit et marcher tout en étant endormi
                        Se voir tomber d'un lieu élevé durant son sommeil
                        Se voir dans un cimetière, un endroit sale telle qu'une décharge publique
                        Faire des rêves érotiques trop fréquemment (c'est le cas du djinn amoureux)
                        Voir des gens ayant une apparence bizarre dans ses rêves
                        Voir toujours une même personne ou un même animal dans un rêve
                        Se voir parmi des morts durant ses rêves
                        Ses symptômes à l'état de veille
                        Les maux de tête fréquents, migraine
                        L'évanouissement, l'entrée dans une crise
                        La distraction mentale, le malade est tout le temps absent
                        L'indolence et la paresse, le malade n'a envie de rien faire, il se laisse aller
                        Une douleur persistante dans un membre ou dans tout le corps
                        Le malade parle seul ou ne parle pas du tout
                        Pensées obsessionnelles
                        Avoir la poitrine serrée à partir de la tombée de la nuit
                        Troubles de la vision (flashs, filets grisâtres, visions étranges..)

                        il existe différents stade de possession
                        L'obsession
                        Ce cas n'est pas vraiment une possession mais le démon fait une pression sur les pensées de la personne par des pensées obsédantes et dont il ne peut les chasser de don cerveau ce qui fait qu'il se trouvera torturer moralement par ces pensées parasites qui avec le temps fera qu'il deviendra une personne nerveuse et instable qui s'énerve très facilement à cause de ces idées stressantes de même qu'ils rendront cette personne très malheureuse.
                        La possession sur le cerveau
                        Dans ce genre de cas le djinn peut parler par la bouche du malade, le malade sent des sensations bizarre comme le fait de se dire que fait-il dans ce monde et il se sent étrange à lui-même vivant dans un monde irréel comme s'il ne possède pas une volonté.
                        La possession d'une partie du corps
                        Ce genre de possession se manifeste par des douleurs dans une partie du corps et qui ne dure pas toute la journée les symptômes de cette possession se fait par des douleurs au dos, des céphalées, un bourdonnement dans la tète. Pendant la roqya dans ce genre de possession, soit le djinn parle de la bouche du malade, soit le malade sent cette douleur se déplacer dans son corps.
                        La possession de tout le corps
                        Dans ce cas de possession le malade se trouve dans un genre de coma profond du fait que le djinn à pris possession de tout le corps.
                        La possession indirecte
                        Le malade ressent des douleurs dans son corps mais lorsquil ferme les yeux ou lorsquil est endormi il voit une créature devant ses yeux. Ce genre de possession dans la plupart des cas à une relation avec un sortilège.
                        La possession partielle
                        Le malade se trouve parfois très bien mais des fois il ressent une force pénétrait dans son corps et qui fait qu'il change brusquement de caractère et devient irritable. Lorsque cette force le quitte il redevient normal.


                        Commentaire


                        • Crise de panique



                          je souffre de crise de paniques depuis trés lontemp.mais depuis 3mois sa cé empirer,car j'ai perdu un bébé kan jété enceinte de 5mois et depuis je panique pour un rien j'ai peur de tous sa me pourri la vie jen pe plus.je suis toujours trés mal.ya til quelqu'un comme moi??

                          Commentaire


                          • Crise de panique



                            bsr a tous voila depuis deux ans je fais des crise d'angoise et ou de panique asse peusente mal a respirer ou respiration rapide boule a la gorge vertige peur de mourir je pense avoir plin de maladie comme cancer des poumon ( je fume) mal au coeur jai pourtant fait eco plus electrocardiogramme rien tremblement trouble de la concentration peur de rester seul je suis epuiser de tt ces symptom j en pleur a force je cest pas comment m ensortir aide moi svp

                            Commentaire


                            • Comment combattre le stress ?



                              Tout le monde ou presque cherche aujourdhui à évacuer le stress ou se demande comment gérer le stress, ne serait-il pas plus avantageux de lempêcher de sinstaller tout simplement ?
                              Les solutions sur: http://www.bon-coin-sante.com/blog-sante-sans-prise-de-tete/?p=606

                              Commentaire


                              • Complement alimentaire pour gérer son stress



                                Bonjour,
                                J'ai une travail très stressant au quotidien, et je prends systématiquement tous les jours des comprimés à base de plantes pour arriver à surmonter tout cela.
                                Il faut prendre des plantes pour bien dormir, exemple : http://www.distriom.fr/fleurance-nature/sante-bio/complements-alimentaires-valeriane-aubepine-passiflore/comprimes-sommeil/comprimes-valeriane-aubepine-passiflore-bio,fr,4,FLNA59260.cfm

                                et un anti stress, exemple : http://www.distriom.fr/comprimes-medicaments-stress-detente/rhodiola-bio-600-mg-fleurance-nature/complements-alimentaires-phyto-sommeil-irritabilite-relaxation-fatigue,fr,4,FLNA59271.cfm

                                Après 24h les effets bénéfiques se ressente de manière indiscutable.
                                A essayer.
                                Odile

                                Commentaire


                                • Panique et stress



                                  Moi aussi, crises de panique et de stress, angoisses, mais je sais que c'est psychosomatique, donc d'un état dépressif : déjà cela aide de savoir.
                                  Quand la crise va commencer, on la sent monter, il faut immédiatement s'asseoir et se dire :" ce n'est QUE psychosomatique, donc ça va s'arrêter." Respirer calmement, lentement, tenter de vider sa tête d'idées négatives, "faire le vide", et ça passe. J'en avais jusqu'à 7 par jour, n'importe où, en public, dans la rue, chez moi, spectaculaires puisqu'une fois dans un magasin ils ont appelé un médecin...pour rien. Je prends du lithium et rien d'autre, mais je me suis programmé des séances en avril chez un psy-hypnose, parce que c'est très désagréable !
                                  Courage, tu n'es pas la seule, nous sommes environ 7% de femmes à subir ces petites horreurs ! Mais : on n'en meurt pas ! Bises
                                  Kate44250

                                  Commentaire


                                  • Crise de panique
                                    On s'en sort par l'auto-hypnose



                                    Mêmes symptômes que toi. Je m'auto-hypnose en vidant ma tête de pensées négatives, je respire lentement, ça passe, mais le mieux c'est quand même d'aller se faire aider chez un psy car il y a forcément eu un déclencheur : c'est de la dépression, et remonter à ce qui a créé cette angoisse aide à s'en guérir. Je ne prends que du lithium depuis qq. jours, les crises sont moins nombreuses et je suis plus sûre de moi. J'arrive maintenant à en stopper la moitié dès que je sens que cela va me tomber dessus.
                                    Mais ce n'est PAS GRAVE ni mortel !! Rassure toi là-dessus!

                                    Commentaire


                                    • Conseils
                                      Pour aissa



                                      Il te faut du courage, parce que tu a subi beaucoup de pertes d'êtres très chers et cela est vraiment douloureux. Tu vas remonter la pente, mais tu es en dépression et il faut que tu aies une aide psychologique, pouvoir te débarrasser de tes angoisses avec un médecin spécialisé, un psy. Il te fera parler, expliquer , et t'aidera. Bises.

                                      Commentaire


                                      • Vrai solution



                                        moi même anxio-dépressive, je m'en suis sortie avec des complément tout symple entièrement naturel a prendre en cure intensif puis dose normal pour garder le calme interrieur pour éviter les crises d'angoisse les insomnies et les peurs qui nous pourrisse la vie.

                                        Commentaire


                                        • Vrai solution
                                          Placebos !



                                          Donc j'ai commencé mes r-v. psy depuis mon message. Je prenais du lithium ,ou Euphidose,ou Sédatif PC pour tenter de calmer ces crises d'angoisse. Il m'a dit que ces médocs là n'avaient que l'effet placebo. Donc, passage au trungsène pour un mois, 3 fois par jour, mais, auto-hypnose surtout, la décontraction du corps en commençant par un doigt etc etc...Ca doit durer une demi-heure environ. Pendant cette décontraction, "descendre un escalier intérieur"de 10 marches , observer ce qu'on trouve "en bas", images, sons, et revenir doucement ensuite à soi. Perso j'étais une minuscule silhouette noire dans un oeuf énorme, bleu-vert. "Renaissance" d'après le psy. Il a décelé de l'hypomanie chez moi, hyper activité, m'a conseillé de ne rien changer à mes habitudes mais de prendre ce temps d'auto hypnose tous les jours. J'ai bcp. moins de crises depuis,mais surtout j'arrive à les maîtriser au début une fois sur deux, avant la sensation d'étouffement (c'est un !). Par contre quand ça m'arrive,je dois m'asseoir immédiatement, ou me tenir à qq. chose (fatigue immense) . Ca m'énerve beaucoup, ça se produit n'importe où, mais le souvent en public, magasins, expos... Le déclencheur,une pensée négative,hier par exemple j'ouvrais une expo et je devais vite arrêter le système d'alarme, du coup, la peur de ne pas y arriver : crise. Idem à la fermeture de l'expo le soir, même peur : crise contrôlée cette fois, de justesse. C'est épuisant,mais il faut s'accrocher, se marteler dans la tête : "ce n'est rien, ce n'est rien, ça va passer, ça va passer..."
                                          Pas facile !
                                          Courage à toutes, on va s'en sortir.

                                          Commentaire


                                          • Vrai solution
                                            Compléments naturels contre crises d'angoisses



                                            Bonjour Jade8424
                                            J'ai 61 ans et je souffre de crises d'angoisse depuis l'âge de 32 ans. Après avoir pris pendant 23 ans du TEMESTA (anxiolytique benzodiazépine) qui fonctionnait très bien pour moi, mon médecin me l'avait supprimé pour du SEROPLEX (antidépresseur ISRS) qu'il m'avait décrit comme une véritable panacée. En fait ce médicament s'est révélé être une vraie drogue avec beaucoup d'effets secondaires que j'ai tout de même pris pendant 6 ans car mon médecin ne voulait pas me sevrer et me remettre sous anxiolytiques. Au bout de 5 ans de traitement ce SEROPLEX, non seulement ne marchait plus du tout pour mes angoisses, mais en plus me donnait des troubles épouvantables du type agitation permanente, hallucinations et même des nodules thyroïdiens apparus soudainement. Heureusement que j'ai changé de médecin qui m'a sevrée et m'a represcrit le TEMESTA, néanmoins après 9 mois de sevrage j'ai toujours des symptômes pénibles qui vont heureusement en diminuant. Mais j'aimerais me soigner naturellement. Pourriez-vous avoir la gentillesse de m'indiquer les compléments que vous prenez et qui semblent vous avoir bien réussi. Je vous en remercie par avance.
                                            Bien cordialement.

                                            Commentaire


                                            • Controle des crises sans médication



                                              Bonjour,

                                              A chaque fois que j'allais voir mon médecin pour des crises, il me disait que je faisais une carence en magnésium, et me donnait une cure en magnésium. Mais un jour, après avoir fini une cure d'un mois, j'ai fait ma plus grosse crise jamais vécu, dans le métro. J'ai vraiment cru que j'étais en train de mourir d'une crise cardiaque ou d'une détresse respiratoire (j'ai que 23 ans, mais les symptômes étaient intenses...), d'autant plus que je savais que le problème ne pouvait pas être dû au magnésium. J'ai atterri aux urgences cette nuit là, et j'ai rencontré un médecin urgentiste super, qui a pris le temps de m'expliquer, me rassurer, et surtout qui a mis un nom sur mon mal. Il m'a dit que je n'avais aucun souci de santé, surtout pas cardiaque, et que pour lui, c'était des crises de panique, et que c'est assez courant.

                                              Il a fini par me dire que j'avais 3 solutions:

                                              - aller voir mon médecin, pour qu'il me donne un traitement anti-dépresseur, mais mon médecin était dans une autre ville
                                              - aller voir un psychiatre, mais le temps d'en trouver un qui me conviendrait vraiment....
                                              - dernier solution, se dire que l'on a rien, pendant la crise. Se dire que l'on est en bonne santé. Sur le coup, je me suis dit "facile à dire...", et il l'a bien vu. Il m'a dit que c'était pas simple, mais que c'était la chose à faire si je ne voulais pas voir de médecin ou ne pas avoir de traitement.

                                              On m'a prescrit des anxiolytiques, à prendre en cas de crise, et très rapidement, j'ai compris que les crises de panique apparaissaient si je ne l'avais pas sur moi. Je me voyais dépendant de lanxiolytique, sans même les prendre, et ça a fait tilt. Je devais apprendre à les maitriser autrement. J'ai donc suivi son conseil.

                                              Je m'interdisais de prendre lanxiolytique pour ne pas associer la prise du médoc avec la fin de la crise. J'ai donc décider qu'à chaque début de crise, je le contrôlerai par moi-même:

                                              CONSEILS: lors d'un début de crise
                                              - je me concentre sur ma respiration. J'inspire profondément, et souffle un maximum, plusieurs fois de suite. pas trop non plus pour ne pas risquer l'hyperventilation
                                              - je me dis que c'est mon cerveau qui me joue des tours, et que je suis en bonne santé, sinon, j'aurai vu voir un problème de santé grave depuis longtemps, surtout pendant le sport, etc
                                              - je m'occupe l'esprit. Souvent, la crise survient en début de courses au supermarché. Je me force à continuer mes courses, même si je me sens très mal, et me force à me concentrer sur les produits, ce que je dois acheter, etc. Au bout d'un moment, je ne pense même plus à la crise, je l'oublie presque. Et à la fin, je me sens mieux.

                                              CONCLUSION:
                                              Je maitrise de mieux en mieux les crises, et surtout je ne leur laisse pas le temps d'arriver. Je désamorce la bombe dès le début. De ce fait, j'en fais de moins en moins, et je vis de mieux en mieux, avec moins d'angoisse (même si j'en ai toujours). Je n'ai jamais eu besoin de prendre lanxiolytique de mon propre chef.

                                              J'espère que mon témoignage aura été utile à certains (même si le post est long!)

                                              Bon courage à tous,

                                              Delphine

                                              Commentaire


                                              • Réponse crises d'angoisse pesantes
                                                Crise d'angoisse



                                                Après avoir lu vos messages, je pense que moi aussi j'ai le même problème que vous. Il y a deux jours, je me suis réveillée à 3h du matin : j'avais du mal à respirer et mon coeur battait 100 à l'heure. J'avais en fait tous les symptomes que vous avez décrits içi. Je me suis calmée après quelques heures , ma mère a voulue appeler les urgences mais j'ai réfusée. Elle avait peur pour moi alors elle a commencé à me crier dessus pour que j'accepte sa proposition. Et comme par magie, je me suis sentie mieux après.
                                                Ma crise est passée depuis 2 jours mais j'ai l'impression que je repire mal et je suis hyper fatiguée lorsque je marche: mon coeur s'accelère un peu. Je voudrai savoir si c'est normal.

                                                Commentaire


                                                • Compléments naturels contre crises d'angoisses
                                                  Plusieurs solutions s'offre a vous



                                                  chaqu'une d'entre nous réagis différemment, j'ai été également sous xanax, temesta, seroquel, stilnoct ect j'ai tout essayé maintenant aromathérapeute et naturopathe je me soigne différemment qu'avant sans chimie ou presque.
                                                  il me reste le sipralexa avant 20mg par jour (2comprimés) puis 15 puis10 tout ça progressivement et quand je me sentais prête car forcer les choses ne mène jamais vraiment loin. aujourd'hui après des sevrages difficile je prends des tisane (même si j'aime pas le thé) des oméga3 (qui calme et facilite la concentration) du gingo également pour calmer mais surtout pour la mémoire et la concentration (et arrêter de bafouiller et de chercher mes mots) en cas de petite crise je respire de huile essentiel de petit grain et/ou marjolaine mais le plus importent reste de ne plus ingéré de caféine théine et sucrerie après 16h. une bonne hygiène de vie change notre vie progressivement mais surement!

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X