publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Help! je sais pas comment lui dire.

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Help! je sais pas comment lui dire.



    Bonjour tout le monde,

    Voilà j'ai un petit problème: je n'arrive pas à dire à mon meilleur ami que je suis spasmophile.

    J'attend que l'occasion se présente mais elle n'arrive pas, et il va falloir que je le mette au courant car je fais de plus en plus de crises et je n'ai pas envie de le prendre par surprise...

    Une fois j'en ai fais une (il était avec moi) mais je suis allée aux toilettes car je ne voulais pas qu'il me voit dans cet état. Je suis consciente qu'il n'y aura pas toujours un endroit où aller et de se fait que je dois le mettre au courant.

    Mais je ne sais pas comment aborder le sujet et je dois avouer que ça me fait peur de lui dire.

    Si vous avez des suggestions à me proposer, je les lirai.

    Aidez-moi s'il-vous-plaît.

  • Si je comprends bien, tu



    parles de ton meilleur ami et non de "ton petit ami" ?

    S'il s'agit d'un ami, que crains-tu ?

    Beaucoup de mes proches le savent et ils ne m'ont pas mise de côté....
    Quels symptômes as-tu lors de tes crises ?

    Domi

    Commentaire


    • Si je comprends bien, tu
      Oui de mon meilleur ami



      Merci d'avoir répondu.

      Je sais pas ce que je crains. Je sais qu'il ne me mettra pas de côté mais je n'ose pas aborder le sujet.

      Lors de mes crises, j'ai la tête qui tourne, je tremble mais je ne suis encore jamais tombée dans les pommes même si je ne suis pas loin.
      Et de plus, ça me stress qu'il ne soit pas au courant et j'ai pas envie de le mettre devant le fait à complit (comme à une de mes copines).

      Encore une fois merci .

      Commentaire


      • Oui de mon meilleur ami
        Je serais toi, je



        lui en parlerai.
        Evidemment, il ne faut pas l'effrayer.
        Dis-lui comme tu m'as dit : tête qui tourne, etc..
        Je suis certaine qu'il va comprendre.
        domi

        Commentaire


        • Je serais toi, je
          Oui, je pense aussi




          qu'il devait être au courant.Aujourd'hui j'ai essayé de lui dire mais à chaque fois je recule.Poutant il va falloir car ça devient urgent et puis il a le droit de savoir.

          Dès que j'en aurai l'occasion, je le ferai.

          Merci beaucoup et gros bisous.

          Commentaire


          • Le doc !!!



            J'ai la solution à ton problème .....

            La spasmophilie ca n'existe pas.... C'est une maladie purement francaise (il n'existe pas de traduction en langue etrangere à cette maladie )
            C'est un terme generique "fourre tout" utilisé par les medecins francais pour regrouper des symptomes le plus souvent psychogène (crise d'angoisse, acces de panique ou l'hystérie au sens medical du terme)...
            Les symptomes existent effectivement puisque tu fais des crises mais il n'y a donc pas de traitement pharmacologique ... Plutot une prise en charge avec un psychologue.
            a noter toutefois que les medecins prescrivent en general du Magnesium pour le plus souvent contenter les malades (effet placebo) mais sans aucun effet prouvé

            Commentaire


            • Le doc !!!
              Ah bon?



              Sur quoi vous basez vous pour affirmer de telles choses alors qu'il existe des étdes entièrement consacrées à cette maladie??
              Ne s'agit il pas plutot d'erreur de diagnostic de la part des doc qui mette tout en spasmo la ou il n'y en a pas?

              Commentaire


              • Ah bon?
                Le doc



                Je me base sur la classification DSM 4 des maladies reconnues !!!
                La spasmophilie je répète n'existe pas ...
                Les symptomes dont souffrent les patients "étiquetés" spasmophiles existent mais ils sont en rapport avec un pb psychologique : Phobie, névrose, ... panique, conversions hystériques .... autant de symptomes ou de maladies qui elles existent vraiment
                Ce message n'a pas pour but de vous heurter mais juste de vous informer

                Commentaire


                • Le doc
                  Ok. ne vous inquiétez pas je ne suis pas heurtée seulement un peu inquiète.



                  Il est vrai que la spasmo n'est pas reconnue aujourd'hui comme une maladie..
                  Je ne suis pas d'accord sur le coté psycho.. En effet les symptomes se manifestent souvent suite à un stress extèrieur qui se transforme en angoisse.. en hypersensibilitée.. qui en suite crée des problèmes diverses corporels (mal de dos, insomnie, mal de ventre, de gorge..) Mais à la base c'est nos cellules qui manquent de mag ou/ete de calcium ou/et de vitamine.. Aussi je remarque qu'il y a un facteur héréditaire à ne pas rejeter!!
                  En effet ma gd mère paternelle, mon père sont aussi spasmo.. pourtant je n'ai pas été élevée par mon père.. je ne le vois que très rarement. Ce qui ejecte la possibilité du conditionnement psychologique.
                  Je pense qu'elle n'est pas encore reconnu comme Maladie car les etudes ne sont pas encore suffisemment poussées pour aboutir à une conclusion certaines.. mais il faut voir aussi que déclarer cet état comme maladie permettrai à bcp de personnes de ce faire soigner sans payer les soins qui sont très nombreux et très couteux... ca couterai très cher à la sécu! lol étant donner le nombre de spasmo en france. c'est aun autre sujet.
                  Ce n'est pas parcequ'elle n'est pas déclarée légalement qu'on ne la sans pas comme une maladie. Pour moi ca en est une .. car psychologiquement je suis conciente de mon état et de mes angoisses. J'ai une réel envie de revivre comme avant, mais mon corps refuse.. ce n'est pas une histoire de concsient refoulé ou de choc psyco.. c'est une facon de réagir au stress qui nous rend Malade? Il faut réaprendre à vivre sans peur psychologiquement ok mais aussi physiquement!
                  Deplus, j'ai récemment lu un livre d'un doc généraliste qui passe son temps à étudier cet état, si il vous plais je vous donne les références.. Il explique le mécanisme de ce qu'il considaire comme une Maladie, la spasmophilie tout en développant les répercussions psychologiques ET physique qu'elle entraine.
                  C'est avec plaisir que je continue cette conversation.

                  Commentaire


                  • Ok. ne vous inquiétez pas je ne suis pas heurtée seulement un peu inquiète.
                    ....



                    C'est avec plaisir que je vous réponds.
                    En fait, je ne nie pas du tout les symptomes physiques ou psychologiques que ressentent les patients dits "spasmophiles". je veux juste replacer cette "maladie" dans son contexte. Ce terme a effectivement été développé par des medecins francais il y deja plusieurs décennies qui pensaient que certains symptomes d'origine psychogène pouvait etre lié à une carence en magnésium. On sais maintenant depuis que le dosage de la magnésémie existe que cette carence n'existe pas chez la plupart des patients qui ont une alimentation normale (seule les anoréxiques peuvent effectivement etre carencé). Malheureusement le terme etait rentré dans le langage courant et les medecins francais ont gardé ce terme car il a l'avantage de mettre un mot sans connotation psychologique sur des symptomes ce qui a un effet rassurant, pour les patients.
                    Personnelement je pense que ce terme est utilisé par les medecins dont je fais parti pour éviter de froisser des patients qui certes souffrent réellement mais qui pour la plupart ne veulent pas entendre que ces troubles ont une origine psychogène et que leurs manifestations physiques sont psychosomatique. Cela vient du fait de la connotation tres négative des trouble psychologiques en france.
                    En conclusion ce terme regroupe plusieurs maladies toutes d'origine psychologique (conversions, ... panique, névrose ...), mais par manque de courage ou manque de temps les medecins n'osent pas dire a leur patient qu'il souffre de telle ou telle trouble psychologique et préfére se réfugier derrier un terme desuet. je pense quil serait plus utile pour les patients d'entendre le vrai diagnostic psychiatrique à leur symptomes pour envisager une prise en charge adéquate qui doit commencer par la connaissance de leur troubles.
                    Pour ce qui est du caractère hereditaire je te repondrai si tu le souhaites dans un prochain message car j'ai deja assez ecrit pour ce soir je pense.
                    Amicalement

                    Commentaire

                    Publicité

                    Forum-Archive: 2006-062006-07

                    publicité

                    Chargement...
                    X