publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Spasmophilie et travail

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Spasmophilie et travail



    Bonjour, j'ai 30 ans, 2 enfants (dont une petite née il y a 4 mois) et voilà 5 jours que je viens de découvrir que je suis spasmophile. Il y a 3 semaines, j'ai repris mon travail après 5 mois de congé mat apparemment en pleine forme et instantanément, je me suis mise à avoir la tête qui tourne avec l'impossibilité de sortir de mon bureau. A l'heure de manger à la cantine ou d'aller en réunion, j'étais à la limite de tomber dans les pommes sans comprendre pourquoi. Au départ, j'ai pris cela pour de la fatigue puis j'ai fait une grosse crise d'angoisse le week-end dernier (vue floue, fourmillements dans tout le corps, vertiges). C'est là que le médecin m'a parlé de spasmophilie. Mon gros problème, c'est que je souhaite reprendre mon travail sans rien dire à personne en prenant tous les médicaments qu'il faut (actuellement, anxiolitique). Est-ce que quelqu'un peut me dire s'il est possible de vivre normalement et si mes symptomes disparaitront avec les médicaments. Et si oui, lesquels? J'ai pris rendez-vous avec un psy également. Est-ce une bonne idée? Merci de me répondre.

  • Moi aussi



    Bonjour,
    Et bien moi aussi, suite à mon congé mat, j'ai repris le travail, enfin quelques semaines avant de le reprendre ça a commencé par des fourmillements une partie du corps entièrement la nuit, puis les vertiges dans les magasins par la suite, maintenant c'est au travail également, des douleurs à la tête, des vertiges toute la journée quasiment ! ça ne passe pas malgré les anxiolitiques, le magnésium... je ne sais plus quoi faire, le médecin me fait passer un scanner, il dit que c'est pour me rassurer, mais pour l'instant j'angoisse plutôt...
    Si tu veux qu'on en parle je te donnerais mon adresse. Ca fait du bien d'en parler...
    bon courage à toi

    Commentaire


    • Moi aussi
      Un peu de reconfort!



      salut!
      moi aussi je suis spasmophile je l'ai découvert il y a deux mois et pourtant ça fait 4 ans que ça dure!
      à la suite d'une grosse crise(impossibilité de marcher sans avoir l'impression de tomber,maux de tête,nausées...)j'avais vraiment l'impression que j'allais mourir et pourtant depuis quelques
      mois ça va mieux je ne dis pas que je suis guérie de tous mes maux (les magasins par ex...c'est encore dur)mais je me sens beaucoup mieux depuis que je consulte un homéopathe et un psychologue (moi qui n'y croyait pas!) enfin bref je voulais juste vous encourager car bienqu'il me reste encore du chemin je commence à apercevoir le bout du tunnel si vous voulez plus de détails n'hésitez pas au moins entre nous on se comprend!bisous et bon courage

      Commentaire


      • Moi aussi
        À decesa



        Merci de ta réponse.
        Je suis d'accord pour qu'on se donne nos adresses.
        En fait, comme toi, mes symptômes ont commencé avant la reprise du travail. Mais comme j'ai allaité ma fille, j'avais de bonnes excuses pour ne pas bouger de la maison. De plus, je pensais que c'était l'accouchement suivi de l'allaitement qui me fatiguait au point de me donner des vertiges dès que je mettais le nez dehors.
        Maintenant qu'on m'a diagnostiqué les crises d'angoisse, je veux vraiment traiter ce problème. Depuis que je prend les anxiolitiques, je ne suis pas sortie de chez moi et j'ai l'impression d'aller mieux. Je n'ai plus de vertiges. Mais lundi prochain, j'ai décidé d'aller au travail. Ce sera la meilleure façon de savoir s'ils font effet. Je te dirai si j'y arrive. Quoiqu'il se passe, j'ai également pris rendez-vous avec un psychiatre (recommandé par mon généraliste). Je dois le voir pour la 1ère fois fin avril. C'est peut-être ce que tu devrais faire plutôt que de faire un scanner. Je me suis un peu renseignée sur la spasmophilie et c'est avant tout un problème psychologique. Je crois (mais ça n'engage que moi) que mon mal-être physique sera résolu si on me soigne ma tête. Pourtant, je n'ai pas l'impression d'aller mal mais la naissance d'un enfant entraîne chez beaucoup de femmes des problèmes de dépression.
        Bon courage.

        Commentaire


        • Un peu de reconfort!
          À zoelie23 et ceux qui s'en sont sortis



          Merci pour les encouragements. Je pense prendre le même chemin que toi : voir un psy. De quelle manière t'a t-il aidé? Est-ce l'homéopathie (je n'y crois pas) ou la psychologie qui t'a le plus aidé? En tout cas ton message est optimiste et j'espère que, dans quelque temps, je dirai la même chose!
          Par contre, en supposant que mon état va s'améliorer rapidement (soyons positif), je ne sais pas comment aborder la période de transition au travail. Dois-je dire la vérité ou bien prétexter une fatigue passagère? Je ne sais pas comment cette "maladie" est perçue par l'extérieur.
          A bientôt

          Commentaire


          • Un conseil..



            bonsoir mailika,et bonsoir à toutes...


            Jeune homme de 30ans en l'année 2000,cette année ou je me suis marier et en 2001 jai fait ma première crise de spasmophilie et suivit de tétanie au volant de ma voiture.
            de 2001 en 2007 je suis passé par toutes les branches de la médecine !! toutes ! mème la psy .....et il n(y avait rien à faire cette maladie vous suit comme votre ombre et vous "suce" votre énergie un peut tout les jour!
            Cependant,tout le monde s'oriente à une pensé que notre alimentation y est pour quelque chose,soit ! je n'avait rien à perdre et j'ai entendu parler du régime du docteur Seignalet(que dieu garde son ame).
            En effet, notre alimentation est entièrement transformer et dévitalisé.......et à la longue notre corps répond à un signal LE STRESS..qui nous envoie au pays de la spasmophilie et pour longtemps !.
            Je m'en suis sorti a quel détail prét ! ou je ne respect pas totalement le régime,la gourmandise me perdra !
            En tout les cas, j'ai supprimé pendant quelques semaine tout les produits laitiers et le gluten (pain,coucous,semoule,croissants, patisseries,..certaines conserveries,plats préparés)
            et je peux vous dire que j'ai revécu !!!!!!!!!!!! j'étais hyper heureux !
            En plus je prenais du chlorure de magnésium,alors là ! c'était l'amérique !
            je laisse à tous et à toutes un lien sur l'hypoglycémie et vous allez pas y croire!!!!!!!!lisez le avec sérieux et métitons,je crois que tous les spasmophiles y verront le bout du tunnel.

            http://www.amessi.org/L-hypoglycemie


            et enfin lisez bien ce qu'il se passe dans notre ventre !!! regardons ce que la nouvelle mal bouffe nous fait subir !

            http://www.nutralia.fr/kousmine.htm#lhygienneintes-tinale



            bien à vous tous et toutes ....

            Commentaire


            • Un conseil..
              Un super site pour guérir !



              http://www.spasmofinie.org/idees.html


              Merci à Géraldine pour la création de ce site !

              profitez tous et toutes !!! allez y !!!! il y a de la santé pour tout le monde ....et mème du rab !

              bonne guérison..

              Commentaire


              • Un conseil..
                Crise de spamophilie



                je m'apelle carole j'ai 37ans et depuis un an je fait des crises de spamophilie peu tu m'aider

                Commentaire


                • Spasmophilie on peut s'en sortir



                  bonjour à vous toutes,
                  Il y a cinq ans environ j'ai découvert la spasmophilie suite à deux chocs consécutifs (deux décès dans ma famille à 24 heures d'intervalles). Les symptômes des crises d'angoisse, la gorge nouée, des vertiges, des fourmillements, envie de pleurer, impossible de rentrer dans un magasin pour faire les courses, peur de mourir en voiture... J'ai d'abord été soignée pour une grosse déprime, mais aucun résultat, les médicaments m'assommaient. J'ai alors consulté un homéopathe qui m'a demandé de transcrire par écrit tout ce que je ressentais, on en a ensuite parlé ensemble en essayant d'analyser le pourquoi du comment, et au fil des mois tout est rentré dans l'ordre. Il faut du temps, en parler avec des personnes compétentes et surtout comprendre ce qui fait que l'on en est arrivé là. Courage, on peut s'en sortir, et surtout il faut rester ZEN.
                  L'homéopathe m'avait prescrit des granulés de ARGENTUM NITRICUM, dès que je sentais la crise arrivée, j'en avalais vite trois. Je ne suis pas certaine que les granulés étaient un remède miracle, je pense plutôt que le fait de les avoir dans mon sac et de pouvoir les prendre en cas de crise me tranquilisait. Aujourd'hui j'en ai toujours un tube avec moi, car en fait la spasmophilie, tout ce passe dans la tête et dans son subconscient. Je suis très active, professionnellement et dans ma vie privée sports, sorties, bénévolat, je fais du streching et de la relaxation pour évacuer le trop plein (stress) et je me dis que la vie est belle, qu'il faut la croquer.
                  Je m'en suis sortie, gardez espoir et surtout ne vous repliez pas sur vous, ne vous isolez pas, autrement on finit pas ne plus penser qu'à ça.

                  Commentaire


                  • Spasmophilie récurrente



                    je me présente jai 20 ans je suis en deuxiéme année de licence et la spasmophilie me bouffe le vie depuis 17 ans.
                    sa a commence la premiére année avec une grave crise de mal de téte un soir devant la tv.le mal de tét ne ma plus quitter pendant 6 mois(je refusais de croire que cétait psychosomatique)jai loupé deux lois de cours pdt ma terminal .cest parti aprés des perf de lysanxia.
                    lannée suivante :bis répétita:je tiens un mois et je rfecommence a avoir des crises.aprés je menferme dedans cest de pire en pire.jai tenu trois mois et jai du arréter.
                    lannée derniére javais mal a la téte en permanence mais sa restait plus soft que les autres années.jétais moins angoissé mais sa restait de la survie.depuis le début dannée sa aller mieux je recommence a mépanouir.et jai recommencer a mangoisser pour une bétise dabord.jai recommencer a avoir mal a la tét.et depuisd 2 mois sa va de pire en pire.je suis au bord du gouffre .je suis pratiquement désocialiser et jinvente des excuses bidons a chaque fois que je dois sortir.la mon mal de tét est a un point ou je ne peux mém plus lire un livre.bien sur il faudrait que jarrive a me détendre mais une fois que je suis pris dans langrenage je narrive plus a en sortir.

                    Commentaire

                    Publicité

                    Forum-Archive: 2007-032007-04

                    publicité

                    Chargement...
                    X