publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Et si la solution était plus simple qu'on ne le croit

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Et si la solution était plus simple qu'on ne le croit



    Je suis venue sur ce forum parce que en ce moment j'ai un gros passage à vide : je ne sais pas dans quelle catégorie ça se situe :
    phobies, manque de confiance en soi ou travail, chômage...
    Bref, en lisant la plupart des messages qui je n'en doute pas délivre une réelle souffrance, j'avais plutôt envie d'être positive et la question qui m'est venue à l'esprit c'est pourquoi?

    comment il est possible que
    - les gens veuillent savoir faire des choses avant de les avoir apprises : refusez de travailler si on ne peux pas travailler dans un domaine qui nous plait ou alors composer mais ne jamais lacher nos rêves : un job moche oui mais en cherchant un autre meilleur : c'est pas la richesse qui compte sauf peut être celle du coeur

    - on a tous peur de sortir de notre chez soi rassurant alors que dehors il y a les gens, le soleil, des choses belles : les gens ne sont pas tous méchants, c'est très agréable de marcher dans la rue et de regarder le monde : les villes sont belles, la campagne est encore plus agréable aujourd'hui que le printemps est à notre porte : un pull des basket et au trop dehors, parlez aux gens ils vous répondront c'est surprenant non?

    - pourquoi on n'est plus armé pour supporter les difficultés graves certainement, mais ce sont celles qui nous prouvent qu'on est en vie et qui permettent de savoir quand on est heureux. parfois on croit être malheureux à en mourir et puis si on sortait on verrait une dame couchée sous un porche dans un duvet toute la journée, un homme mal fagoté nous réclamer de la monnaie avec un sourire désarmant, ou à la télé l'enfance noire ravagée par les maladies et la bêtise des hommes.
    alors nous dans notre cocon en rentrant, il faut y réfléchir si on a un toit et une connexion internet alors on peut aussi se mettre trois idées gaies dans la tête le matin : si on pouvait même les aider à s'en sortir, c'est difficile je ne sais pas vraiment comment m'en sortir moi même.

    bon maintenant c'est vrai parfois le matin, j'ai qu'une envie c'est de ne pas me lever, de ne pas m'habiller, de ne pas sortir, rien le néant, regarder mon plafond et laisser mes pensées négatives me clouer sur place. laisser ma peur m'envahir et me dire c'est pas grave demain je changerai tout ça
    mais d'autres fois, je me dis que la vie est courte et que peut être demain je serais plus là alors sortir finalement c'est plus agréable
    et si demain mon médecin me dit que j'ai une maladie grave et que je suis hospitalisée et que là pour le coup on me force à rester allongée sans bouger avec pour seule amie ma TV, peut être que je le regretterai ce moment privilégié où j'ai encore le choix de ma vie, juste pour sortir et me bouger.

    A chaque jour suffit sa peine, le temps s'écoule et c'est heureux qu'on puisse le voir encore s'écouler lentement mais surement vers l'été




  • Ça alors....



    Je me reconnais etrangement dans votre temoignage...sauf que le demain ça ira mieux commence aujourd'hui pour moi...je devrais plutot dire recommence pour moi; j'avais deja pris la decision, il y a 1 an, de quitter le mur des lamentations pour la vraie vie! Nouveau boulot, tres difficile (a mes yeux) dans un milieu exclusivement masculin et tres prenant avec nombreux deplacements; Bref, j'avais mis la barre un peu trop haut, trop vite. Aujourd'hui, ça va mieux, j'ai en grande partie relevé le pari professionnel, hélaàs au detriment de ma vie privee et aujourd'hui c'est l'heure de reprendre des relations sociales plus intenses et j'ai tres peur de ne pas y arriver...Mais je vais essayer d'accelerer la reussite du pari en me lançant dans le marketing direct!! Bonne route à vous!!

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2007-032007-05

    publicité

    Chargement...
    X