publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

J'ai une phlébite et plein de questions

Réduire

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • J'ai une phlébite et plein de questions



    J'ai 30 ans .. une trombose veineuse musculaire depuis une semaine ..
    Je ne sais pas trop trop ce qui m'arrive
    je pose pas mal de questions a mon docteur mais d'autres (questions) me viennent ..

    J'ai un caillot coincé dans une veine du mollet apparement et ca fait 1 semaine que je me fait 2 fois par jr des piquere de lovenox en anticoagulant ..
    je me demande combien de temps ca va durer ..??
    Est ce ca va partir dans les prochains jours ?
    j'attends les résultats d'autres analyses de sang ..

    Dans quel cas il y a opération ?

    Quand est ce que je vais pourvoir reprendre le sport ?

    est ce queje vais etre "fragile" tte ma vie ?

    je n'ai jamais eu de probleme de cirulation du sang .. je ne comprends tjs pas d'ou ca m'est venu ..

    avez vous eu une expérience .. médicale.. similaire ??

    merci de me repondre meme partiellement .. a qq questions que je me pose ..

    Stéphanie


  • deux phlébites de suite



    je termine ma 2ème phlébite après 12 jours d'opération des varices(arrêt des piqûres hier)
    Donc je te pose la question :c'est bien un angiologue qui te suit?Tu as eu un dopler?Tu auras du lovenox tant que le caillot sera là .Pourquoi une opération?

    Commentaire


    • deux phlébites de suite
      Merci pour ta reponse ..



      Je me pose la "question" de l'opération parce qu'on me le demande autour de moi "et tu vas te faire opérer?" mais opérer de quoi ?? j'en sais rien !
      Je n'ai jamais eu de varice .. comme tu sembles en avoir .. c'est ça qui s'opère ?
      je suis suivi par mon généraliste ..
      jai eu un dopler oui il y a une semaine quand mon docteur suspectait la phlébite ..
      tu termines ta phlébite .. eu
      h .. tu sens que le caillot est parti ??

      Commentaire


      • Merci pour ta reponse ..
        Voila je te réponds à nouveau



        Tu es bien suivie,tu as fais un dopler,tu as des piqûres et c'est sûr le caillot va disparaître .Tu auras pendant un certain temps des piqûres(10...15) qui seront relayées par des cachets pour fluidifier le sang et ça pendant qqsemaines,avec grosse surveillance par intraveineuse pour l'INR(infirmiers ou docteur t'expliqueront).Mais rassure-toi déjà là c'est bon pour toi!!tu n'auras peut-être plus jamais de phlébite!
        Mon histoire de varice ,une seule jambe, s'est mal passée pour moi ,beaucoup de souffrance ,il y a un mois ...Opérée parce que je faisais trop de paraphlébites.Donc pas d'inquiétude tu fais bien ton traitement et tu vis ta vie sans te prendre la tête.Pas d'opération pour toi!!!!!!

        Commentaire


        • Bonjour stéphanie!



          je suis un peu dans le même cas que toi! j'ai 25 ans et j'ai fait une phlébite spontannée dans le mollet.
          je prenais ça pour une tendinite ou un truc du genre au début. j'avais mal, ça s'arrêtait un peu puis ça recommençait de plus belle jusqu'à lundi dernier où la me lever a viré à la pure séance de torture, le lendemain impossible de mettre mon pied à plat par terre! j'avais vu une 1ère toubib car cela faisait tout de même 4 semaines que ça durait, j'ai décidé de consulté un généraliste spécialisé dans les trucs sportifs. il m'a conseillé de passer un dopler, rdv en urgence et en effet phlébite...
          comme toi je suis assez paumée!
          là je suis sous fraxodi et j'ai commencé le previscan vendredi, j'attend si tout va bien le feu vert de l'angio demain après mon second dopler pour arrêter les piqures. j'ai 2 prises de sang à faire pendant 1 mois, peut être espacées par la suite.
          par contre comme toi je n'ai pas eu de soucis veineux avant, c'est arrivé vraiment comme ça. du coup l'angio et le généraliste pensent à 2 causes: soit la prise de pillule soit une maladie héréditaire (au vu de mon age et du fait que je n'ai pas de soucis veineux, que mon grand père est décédé d'une ambolie).
          donc j'ai rdv en octobre pour des tests génétiques...

          Commentaire


          • Jai eu une trombophébite en étant enceinte de 8 mois



            J'ai maintenant 36 ans, et il y a bientot 9 ans, alors que j'attendais mon premier enfant (une fille) j'ai débuté une phébite au 8émé mois de grossesse. Cette maladie m'a valu plus d'un mois de lit sans aucune autorisation pour se lever, j'ai bien dit aucune autorisation (douche, wc....) ceci en plein mois d'aout et à l'hopital..de plus j'étais reliée en permanence à une seringue d'héparine pour fluidifier le sang.
            l'accouchement a du se faire sous anesthésie générale au lieu de la péridurale car en plus le bébé était en siège, donc césarienne avec tous les risques que cela comportait...
            pendant deux mois, après l'accouchement j'ai eu le droit à mes petites piqures matins et soirs. Cette histoire m'a occupé une bonne année, car du coup, sans pilule (interdit avec les plhébites), et toutes ses piqures, j'étais "déprogrammée" et du coup je suis retombée enceinte rapidement (9 mois)
            pour ma seconde grossesse, repiqures vers le 8ème mois je crois, mais accouchement par les voies naturelles.
            aujourd'hui, neuf ans après, je n'ai pas eu de problèmes particulièrs et pourtant je ne prends pas toujours toutes les précautions obligatoires (soleil, talons, boire....).Même si je n'ai aucun traitement et aucun problème, je reste quand même vigilante parce qu'après coup, le médecin du doppler m'a avoué que j'étais passé très près de l'embolie pulmonaire.
            aujourd'hui, je vais bien mes enfants vont bien et c'est le principal, le passé doit rester derrière ! mais la trombophlébite est sournoise et dangereuse, alors un peu de patience si c'est pour être tranquille après.Courage !

            Commentaire


            • J'ai aussi une phlébite



              voici ce qui m'arrive depuis deux mois et demi, cela a commencé par deux grosses crampes au mollet en me mettant une fois sur la pointe des pieds, une autre en dormant, cela ressemblait à un claquage. Puis je boitais quelques jours, ensuite mon mollet se durcissait comme du bois tous les jours, puis mon pied ne pouvait plus faire les flexions, et mes orteils ne bougeaint plus, comme une paralysie. J'ai commencé une série d'examens, d'abord echodoppler veineux et le docteur me dit ne rien avoir aux veines et me dirige chez le neurologue, alors le neurologue voyant que mes contractions musculaires n'étaient pas suffisantes, rédige son rapport comme quoi il n'a pas pu réaliser l'examen correctement, sauf qu'il avait remarqué les réflexes achiléens diminueés. Je faits un scanner du dos, rien de particulier, je rentre en rhumatologie, ils commencent à me parler de maladie du muscle, et me renvoient chez moi au bout de trois jours. J'ai commencé à passer des nuits blanches, contractions dans le mollet, puis ma jambe a commencé franchement à faire de l'oedeme qui s'aggravait de jour en jour. Au bout de quinze jours, je vais aux urgences, ils voient ma jambe violette et gonflée et me prescrivent une bande élastique et du topalgic, dérivé de morphine. Le lundi, j'appelle mon généraliste et lui dit qu'il fallait qu'il fasse quelque chose, que je devais rentrer de nouveau à l'hopital mais à Reims cette fois-ci. Il téléphone au service rhumatologie de reims et en insistant, ils lui disent qu'ils avaient une place mais au bout d'une semaine. Je comptais les jours et je ne pouvais plus marcher et souffrais de cette enflure. Arrivée le jour de mon entrée, ils commencent à me dire que la paralysie du pied devait être psychologique et m'envoie même un psychiatre dans ma chambre. Le deuxième jour, le professeur note mon mollet plus gros de quatre centimètre par apport à l'autre et ordonne un echodoppler. Alors, là l'échographiste me découvre deux caillots dans les veines profondes et me dit que c'était qu'une partie de mon problème en rajoutant qu'à une semaine près je faisais une embolie. Ils m'ont donc soignée sous héparine deux fois par jour et préviscan, ils m'ont renvoyé chez moi au bout de la semaine avec des collants de contention à ne pas quitter le traitement et les controles plus les recommandations qu'il fallait que je marche. Je suis restée deux semaines sous héparine, puis l'inr était stabilisé, et je suis sous préviscan depuis cinq semaines. J'ai du faire un controle d'échodoppler il y a quatre jours, l'échographiste a constaté la persistance de la phlébite, l'oedeme important mais intérieur et le caillot qui était toujours là mais bien adhérent à la paroi, il m'a recommandé de marcher le plus possible. Mon pied commence à se décoincer tout doucement, les douleurs et les crampes ont disparues il y a seulement deux semaines, il m'a dit que c'est un traitement de trois mois qu'il me faudra faire et qu'à son avis le caillot ne disparaitrait pas car il commence à ce calcifier.Il a rajouté qu'il faudra rechercher la cause dans deux mois en faisant une analyse approfondie d'un défaut éventuel de coagulation du sang. J'ai pris pendant trois ans un traitement hormonal pour la ménopause et je faisais régulièrement chaque année depuis deux ans de l'oedeme et cela provient peut-être ce traitement à moins que cela ne soit génétique puisque ma soeur plus agée que moi a fait plusieurs thrombophlébites. Voici mon expérience, mais croyez moi que c'est un vrai roman, et les médecins jouent à je ne sais quoi en se demandant vraiment comment ils ont pu obtenir leur licence de docteur. Amitié à tous et je vous souhaite de la patience car c'est très très long.

              Commentaire


              • Une autre réponse pour d'autres concernées



                je viens d'avoir 18 ans et une phlébite aussi...
                elle m'est survenue au niveau de la cuisse une très trés forte douleur (genre crampe brulure)
                je me suis faite hospitalisée et concernat le lovenox les injections ne sont que pdt quelques jours, le temps que le cachet qui est pris en parallele fasse effet.
                les médecins ne savent toujours pas d'ou elle vient (surement la pilule..) mais sont pratiquement surs que je n'en refairait pas. j'ai quand meme le traitement pdt un an, ou je devrai faire tres attention a tt ce que je fais, pas de coupure pas de bleu etc...bcp de patience en perspective :-/

                Commentaire


                • Re: J'ai une phlébite et plein de questions

                  J'ai aussi une phlébite
                  Cc

                  kan jai lu votre histoire sa me rappelle la mienne ke je vit en ce moment j ai fait deux echodopller ds l hôpital a coter de chez moi il mon rien trouver et tjr aussi mal et gonfler mon medecin ma envoyer ds un hôpital autre ke le mien et la il mon trouver une trombose veineuse profonde et kil était grand temp ke je vienne je suis sous pikure depuis une semaine se soir je vai voir mon medecin j espere pouvoir reprendre le boulot ms ps sur ! du coup pr revenir aux hôpitaux j ai decider de faire une lettre a l hôpital ki ne mon rien trouver a si une dechirure qui grandissait au fil des semaine je trouve sa aberant kil non rien vu

                  Commentaire

                  Publicité

                  publicité

                  Chargement...
                  X