• Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Crises d'angoisse, fourmillement dans les doigts, bouts des doigts qui deviennent insensibles quand

Réduire

X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Crises d'angoisse, fourmillement dans les doigts, bouts des doigts qui deviennent insensibles quand



    Bonjour. Je suis une femme de 48 ans. J'ai depuis des années différents symptômes qui viennent et partent. Je fais quelques fois par un des attaques de panique que je 'soigne" avec des anxiolitiques. A chacun de ces épisodes, je pense que je vais mourir. Quand je ne suis pas angoissée, j'ai parfois le souffle court et je suis oppressée. Mon bras gauche s'engourdit parfois, mes doigts picotent ainsi que mes levres et le bout de mes doigts deviennent insensibles lorsqu'il fait froid. J'ai plein d'autres symptômes inexpliqués qui ne sont pas là tous en même temps. J'ai fait de nombreuses analyses (coeur, prise de sang...). Rien d'anormal. Je traine comme ça depuis que j'ai 20 ans environ, j'en ai 48 maintenant. Les médecins ne savent pas ce que j'ai mais je vis avec un mal être permanent. La médecine traditionnelle ne peut-elle rien pour moi? Suis une malade imaginaire? Si c'est le cas, je n'en souffre pas moins, j'aimerais qu'on me prenne un peu au sérieux et qu'on mette un nom sur mes maux. Merci pour vos conseils.

  • Reponse du dr ecuer
    Bonjour,



    vous décrivez très bien une pathologie qui s'apparente à une névrose d'angoisse même si
    nous ne pouvons émettre de diagnostic, manquant de beaucoup d' éléments pour le faire.

    Vous avez essayer plusieurs thérapeutiques et avez tout à fait le droit de vouloir être entendu dans votre souffrance.

    Vous semblez avoir bien exploré le côté organique et c'est très bien .

    Je suis très surpris de la longévité de votre Maladie, 28 ans , et je suis obligé de m'interroger : sur votre activité sportive, ou artistique,sur votre suivi psycho-thérapeutique par psychologue ou psychiatre, sur votre traitement anxiolytique ou neuroleptique sur un essai d'hypnose , sur une éventuelle psychanalyse, sur la sophrologie , sur un essai de Phytothérapie...

    En espérant vous avoir donné des pistes
    Dr Wilfrid ECUER, Médecin généraliste, N° RPPS: 1000 29 963 94
    Cet avis ne peut en aucun cas se substituer à une consultation médicale.
    Pour plus de précisions, rendez-vous sur France Médecin.France Médecin.

    Commentaire




    • Bonjour docteur
      J'ai suivi de nombreuses psychothérapies mais j'ai souvent vite abandonné pour cause de manque de temps et d'argent, j'avais de plus l'impression que ça ne servait à rien. J'ai été aussi voir des psychiatres qui m'ont prescrit des antidépresseurs mais là aussi, au bout de plusieurs mois j'abandonnais car trop d'effets secondaires. Actuellement je prends régulièrement de l'alprazolam, environ un jour sur deux ou trois, parfois tous les jours en période de stress plus intense, 25 mg le soir ou en cas de crise d'angoisse.
      Merci pour vos conseils.

      Commentaire

      Forum-Archive: 2013-01
      Chargement...
      X