publicité

publicité

Hémorroïdes pendant la grossesse : un trouble courant qu'il faut traiter

Publié par : rédaction Onmeda (13. novembre 2017)

© iStock

La grossesse est un moment particulier dans la vie d’une femme. C’est une expérience merveilleuse... qui n’est pas toujours facile au quotidien. Si les complications sont rares durant une grossesse, les désagréments, eux, sont plutôt courants. Jambes lourdes, fatigue, nausées, oedèmes et aussi hémorroïdes.

Sujet tabou, la survenue des hémorroïdes durant la grossesse concerne pourtant de nombreuses futures mamans. Quelles sont les causes de ce trouble ? Comment le prévenir et surtout comment le soigner durant la grossesse ? On vous dit ce que vous devez savoir sur les hémorroïdes durant la grossesse.

Avant toute chose, sachez que si vous êtes enceinte et que vous souffrez d’hémorroïdes, vous n’êtes pas seule !

En moyenne, près d’une future maman sur trois souffre d’hémorroïdes durant la grossesse, soit près de 48% des femmes enceintes.

Il est compréhensible que vous soyez gênée d’en parler à votre gynécologue ou votre médecin traitant mais cela n’a rien de gênant ou de honteux. D’ailleurs, les médecins ainsi que les pharmaciens conseillent souvent des personnes souffrant d’hémorroïdes.

Les causes de la survenus d'hémorroïdes durant la grossesse

Une grossesse est un bouleversement pour le corps. Une autre vie se développe dans le ventre et cela entraîne naturellement beaucoup de changements tant sur le plan hormonal que sur le plan physique ou physiologique.

1) A partir du sixième mois de grossesse : la taille de l’utérus

Du 1er jour de grossesse à l’accouchement, le ventre va grossir et s’arrondir car l’utérus va grandir pour faire de la place au bébé. Au sixième mois de grossesse, l’utérus a atteint une taille importante et il va alors comprimer les veines de l’abdomen. La circulation sanguine est bouleversée, et c’est à ce moment là que des varices mais aussi des hémorroïdes peuvent apparaître.

2) Le stress

On le sait, le stress peut avoir des effets dévastateurs sur le corps. On parle alors de somatisation. Peur de l’accouchement, surmenage, problèmes d’ordre personnel ou encore angoisse à l’idée de bouleverser son quotidien avec l’arrivée de bébé : pour certaines futures mamans, la survenue d’hémorroïdes peut également être due à un facteur psychologique.

3) Le retour veineux

Durant la grossesse, le retour veineux, c’est-à-dire la remontée du sang du bas du corps vers le coeur, est moins bon en raison de la taille croissante de l’utérus et des hormones qui jouent les montagnes russes.

4) La constipation

La principale cause d’apparition d’hémorroïdes tient en un mot : constipation. Une femme enceinte sur deux serait constipée. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène :

  • L’hygiène de vie : S’il existe évidemment plusieurs raisons à la constipation, la principale reste toutefois l’hygiène de vie à commencer par l’alimentation. Riz, pommes, bananes, café, fromages ou encore chocolat font partie des aliments favorisant la constipation.
  • Les compléments alimentaires riches en fer : De nombreuses femmes enceintes prennent des compléments alimentaires au début et/ou tout au long de leur grossesse. Pour certaines, ces compléments ont pour but de pallier à des carences. Or, les compléments alimentaires riches en fer favorisent la constipation.
  • Les hormones : Dès le début de la grossesse et jusqu’à l’accouchement, l’imprégnation hormonale (la progestérone) ralentit les mouvements de l’intestin conduisant ainsi à la constipation.
  • La taille de l’utérus : C’est généralement durant les dernières semaines de grossesse que les cas de constipation chez la femme enceinte sont plus fréquents. L’utérus étant devenu très grand, il gène alors le transit.

5) L’accouchement

Pour quelques femmes enceintes, la survenue des hémorroïdes se passe durant l’accouchement, principalement si le travail dure longtemps.

6) L’hérédité

Et oui ! Si vous avez des antécédents familiaux d’hémorroïdes, vous êtes plus à risque d’en souffrir. De même, si, hors grossesse, vous souffrez souvent d’hémorroïdes, vous avez un terrain favorable à l’apparition de ce trouble.

Quand survient l’apparition d’hémorroïdes durant la grossesse ?

Le plus souvent, c’est au cours du sixième mois de grossesse que survient l’apparition d’hémorroïdes. Toutefois, sachez que cela peut très bien arriver dès le début de la grossesse si votre bébé est lourd ou encore lors de la dernière semaine de gestation.

En raison des nombreux facteurs responsables des hémorroïdes durant la grossesse, ce trouble peut survenir à n’importe quel moment.

Quels sont les risques des hémorroïdes durant la grossesse ?

Les risques pour le bébé

La survenue d’hémorroïdes durant la grossesse ne menace en rien le foetus.

Les risques pour la future maman

L’inconfort

Irritations, démangeaisons, saignements lors des selles ou durant la journée, gêne en raison de leur taille : les hémorroïdes sont tout sauf confortables. Plus que de l’inconfort, c’est surtout le bien-être et le moral de la future maman qui est en péril.

La thrombose

Très rare, la thrombose, c’est-à-dire la formation brutale et douloureuse d’un caillot, peut toutefois toucher les femmes enceintes souffrant d’hémorroïdes. Il est très important de consulter son médecin car seule l’incision de l’hémorroïde malade permettra de soulager la douleur.

Que faire pour prévenir les hémorroïdes durant la grossesse ?

Pour éviter de souffrir d’hémorroïdes durant la grossesse, il est important de prévenir toutes les situations pouvant créer un terrain favorable à leur apparition.

Adopter une alimentation adaptée

En premier lieu, il convient d’ajuster son alimentation afin de lutter contre la constipation. Cela est d’autant plus important si vous prenez des compléments alimentaires riches en fer.

Voici quelques moyens très simples de lutter contre la constipation, et donc contre les hémorroïdes :

  • boire beaucoup d’eau,
  • manger des fibres,
  • manger des fruits.

Bouger

Pratiquer une activité physique régulièrement est bon pour la santé en général et permet également de prévenir l’apparition d’hémorroïdes. Le sport le plus efficace pour éviter les hémorroïdes ? La marche à pied !

Enfin, pensez à prendre du temps pour vous afin d’éviter le stress et surtout n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant si vous avez des antécédents ou tout simplement si vous craignez d’avoir des hémorroïdes.

En images : des exercices pour femme enceinte

Comment soigner les hémorroïdes durant la grossesse ?

On pense souvent que lors d’une grossesse aucun traitement n’est possible. Cela ne peut pas être plus faux !

La première chose à faire si vous souffrez d’hémorroïdes est de vous rendre chez votre médecin traitant et de lui en parler. En fonction de votre situation, de la gravité de vos symptômes et de votre grossesse, il vous guidera vers les solutions les plus adaptées à vous, et vous seule.

Les traitements naturels

- Les tisanes : Certaines plantes, comme la vigne rouge, le petit houx ou encore l’hamamélis sont connues pour leurs effets bénéfiques sur la circulation sanguines. Buvez-les en tisane pour améliorer votre circulation sanguine.

- L’hamamélis: Recommandée en tisane pour ses vertus drainante, l’hamamélis a également des vertus apaisantes et peut diminuer les sensations d’irritations, de brûlures ou de démangeaisons que l’on peut ressentir lorsque l’on souffre d’hémorroïdes.

Notre conseil : Il suffit de faire infuser la plante dans de l’eau bouillante, généralement 2 grammes d’hamamélis pour 1 tasse, puis de laisser l’infusion refroidir (plus elle est fraîche et mieux c’est) avant de l’appliquer à l’aide d’une compresse sur les hémorroïdes.

- L’oignon en cataplasme : Etonnant et pourtant efficace selon plusieurs herboristes, l’oignon peut aider à stimuler la circulation sanguine.
Pour cela, il suffit de le faire dans de l’eau avant de le réduire en pâte puis de placer cette pâte entre deux compresses et de l’appliquer sur les hémorroïdes. Il convient de rester allongée.

Attention, ne jouez pas aux petits chimistes : ces remèdes sont à utiliser avec l’accord de votre médecin traitant !

Les autres traitements

Pharmaciens et médecins aiguillent généralement les femmes enceintes souffrant d’hémorroïdes vers des traitements locaux comme :

  • des pommades qui soulageront ponctuellement la douleur et réduiront l’inflammation, et
  • des traitements veinotoniques afin de soigner et d’éviter la récidive des hémorroïdes.

 
En images : 20 mythes sur la grossesse


Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Grossesse ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Les maux de la grossesse soignés par l’homéo
> Hémorroïdes traitées par homéopathie
> La constipation pendant la grossesse
> La constipation traitée par l'homéopathie
> Sciatique pendant la grossesse : l'ostéopathie peut aider
> Brûlures d'estomac pendant la grossesse : que faire ?

Auteur : Dounia Malki