publicité

publicité

Les ongles pendant la grossesse : les soins protecteurs et embellisseurs

Publié par : rédaction Onmeda (24. mai 2016)

Première précaution pour préserver ses ongles, que ce soit pendant la grossesse ou pas : 

Toute immersion prolongée dans l’eau (vaisselle ou lessive à la main, séance de piscine,…) peut s’avérer catastrophique sur le dédoublement des ongles.

Pour les rendre plus forts durant la grossesse, il est important d'hydrater quotidiennement ses ongles : comme crème des soin, on recommande alors différentes huiles !

Les huiles de ricin, d’olive ou d’avocat sont utilisées traditionnellement pour embellir les phanères, en massage (pensez à bien insister sur les cuticules) ou en bain d’ongles (une dizaine de minutes).

Chaque huile possède des propriétés particulières (vitamine A, vitamine E, omega 9, omega 6…), aussi un mélange d’huiles bien choisies (comme le sérum réparateur aux 10 huiles*** précieuses d’Ecrinal©) permet de bénéficier d’une action synergique qui améliorera la qualité des ongles au fil du temps.

Un durcisseur peut s’avérer indispensable, en formant un film invisible, il fortifie, restructure et protège l’ongle des attaques microbiennes.

Et pour les coquettes…

Pas de vernis à risque ! C’est une précaution qui est valable tout le temps, mais encore plus pendant la grossesse, bien sûr. Les ongles sont poreux et il est inutile de prendre des risques, d’autant que certaines formulations sont maintenant sans parabens, sans camphre, sans formaldéhyde, sans toluène et sans phtalates.

Les vernis colorés 5 free (Ecrinal©) se décline en 5 couleurs « so chic » : chocolat chic, rouge passion, rose fuchsia, rose pastel et violine tentation.

Bon à savoir : 20 mythes sur la grossesse

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Grossesse ou Ongles  !

A lire aussi :

> Vernis : les composants toxiques à éviter
> Parabens dans les médicaments et autres produits du quotidien
> Belle pendant la grossesse : nos conseils
> Vergetures : comment les faire disparaître ?

Sources et notes :
(***) huiles de son de riz, échium, rosier muscat, pépins de raisin, noisette, argousier, avocat, jojoba, ricin et tournesol.