publicité

publicité

L'interruption medicale de grossesse - IMG : Une véritable épreuve

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. février 2015)

Pratiquer une interruption médicale de grossesse est une décision extrêmement difficile à prendre pour le couple ; à la douleur morale s'ajoute parfois le stade avancé de la grossesse qui rend le deuil de l'enfant encore plus difficile. C'est pourquoi un soutien psychologique, avant et après l'IMG, est essentiel pour surmonter cette épreuve. On peut se tourner vers le gynécologue, mais aussi un psychologue ou une association de patients (comme l'association petite Emilie).

Quelques semaines plus tard, un nouveau rendez-vous sera prévu. Cette consultation post-img permettra au couple d'obtenir des explications, en prenant connaissance des différents examens complémentaires effectués. Cela sera aussi l'occasion au couple de faire le point, et au médecin d'apprécier de quelle façon tout cela a été vécu.
Ensuite, un conseil génétique pourra être programmé.

Auteur : Dr Nicolas Evrard.

Sources et notes


> Mandelbrot L., Girard G., Houffin-Debarge V., Vaast P., Vernier D. Livre vert - Mises à jour en gynécologie et obstétrique et techniques chirurgicales, 2008. Présentation aux 32èmes Journées Nationales du CNGOF.
> Le Grand livre de ma grossesse, Collège national des gynécologues obstétriciens, Eyrolles, 2015.


✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.