publicité

publicité

Tchad : agir pour la santé des femmes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (07. mars 2015)

A l'occasion de la Journée internationale de la femme, le Fonds pour la Santé des Femmes lance un appel aux dons pour soutenir leur action en Afrique. Cette association liée au Collège National des Gynécologues Français (CNGOF), participe au projet de formation des sages-femmes au Tchad.

Le Fonds pour la Santé des Femmes Tchad soutient un projet de formation de sages-femmes, avec l’Association Tchadienne Communauté pour le Progrès (ATCP), qui gère l’Institut Universitaire Wallia à NDjaména et les hôpitaux de Goundi et Biobé.

Le CNGOF et le Fonds pour la Santé des Femmes participent depuis 2012 à la formation en gynécologie - obstétrique des médecins, et depuis 2014 à celle des sages-femmes, en accord avec le ministère de la Santé du Tchad. La durée de l'enseignement des sages-femmes est de 3 ans dont une année commune aux infirmières. Pour continuer et mener à bien se projet, mais aussi pour en développer d'autres, le Fonds pour la Santé des Femmes lance un appel aux dons.

Rappelons que le Fonds pour la Santé des Femmes regroupe 5 gynécologues, 2 médecins ayant eu d'importantes responsabilités dans des entreprises du secteur de la santé, une chargée de partenariat et Roselyne Bachelot-Narquin, ancienne ministre de la Santé.

Pour plus d'informations, mais aussi pour faire un don : site web du Fonds pour la Santé des Femmes (FSF).


✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.