publicité

publicité

Des facettes dentaires pour un sourire éclatant ?

Publié par : rédaction Onmeda (14. mars 2017)

© Shutterstock

Dans une société où l’apparence et la performance sont des fers de lance, retrouver un beau sourire est parfois un bon moyen de reprendre confiance en soi.

De petits défauts dentaires disgracieux vous complexent ? Vous n’osez plus sourire ? La pose de facettes dentaires est peut-être une solution. Voici l’essentiel de ce qu’il faut savoir :

Qu’est-ce qu’une facette dentaire ?

Une facette dentaire est une prothèse qui se présente sous la forme d’une petite coque d’épaisseur pelliculaire (extrêmement fine), fabriquée sur mesure dans un laboratoire et que l’on colle sur la face vestibulaire (face externe) d’une dent. Elle peut être de deux types : en composite où le plus souvent en céramique.

Dans quels cas est-elle principalement préconisée ?

Les facettes dentaires sont le plus souvent proposées dans le but de :

  • Masquer des tâches ou pour un éclaircissement de teinte pour lequel un blanchiment seul est insuffisant.
  • Masquer des défauts de formes, dans le cas de dents trop petites, d’incisives trop courtes ou de dents trop usées pour afficher un beau sourire.
  • Dans le cas d’espaces inter-dentaires (diastème ou « dents du bonheur », agénésie) s’ils sont jugés disgracieux.
  • Pour des défauts d’alignements lorsque ceux-ci sont légers.

Des contre-indications existent cependant :

  • Si vous êtes atteint d’un bruxisme sévère (le bruxisme est le fait de grincer des dents, notamment la nuit). Ce syndrome impose souvent un travail de taille supplémentaire sur les dents postérieures ainsi que la création et le port pendant la nuit d’une gouttière adaptée.
  • Si vos dents présentent des micros-fissures, des fractures ou un risque de carie  trop important. Le tabagisme est à proscrire. L’hygiène bucco-dentaire et l’état gingival du patient doivent être irréprochables. Le collage de facettes doit être effectué de préférence sur un émail mature. L’application sur les dents d’un enfant doit rester une exception. Soulignons qu’un éclaircissement préalable peut-être utile dans certains cas avant la pose de facettes.

En quoi consiste la pose de facettes ?

Celle-ci s’effectue en 3 temps. 

  • Lors d’une 1ère consultation, le chirurgien-dentiste posera son diagnostic, effectuera les radiographies  nécessaires et à l’issue de sa proposition établira un devis. Il s’en suivra une prise d’empreintes dans le but d’effectuer une maquette de simulation en résine.
  • Une seconde séance sera dédiée à des essais esthétiques préalables à l’issue desquels l’accord définitif du patient est requis.
  • Enfin, lors d’un 3ème rendez-vous, le praticien posera les facettes. La technique de collage est délicate, précise, sophistiquée et longue (prévoyez plusieurs heures s’il y a plusieurs facettes) et la plupart du temps sous anesthésie légère.

Le suivi de ces travaux esthétiques reste indispensable et s’effectuera par le biais de visites de contrôle régulières.

Quelle est la durée de vie moyenne d’une facette dentaire après sa pose ?

Cela dépend le plus souvent de la technique utilisée ainsi que de l’hygiène bucco-dentaire du patient. Il est cependant admis que les facettes en résine composite, moins chères, ont une durée de vie de 3 à 5 ans. Les facettes en céramique peuvent être conservées quelques années supplémentaires.

Quel est le prix d’une facette dentaire ?

Selon les techniques et les matériaux utilisés, le coût d’une facette dentaire s’échelonne entre 500 et 1400 euros, la moyenne étant de 900 euros. Classifiées comme prothèses cosmétiques dentaires, elles ne sont pas remboursées par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) mais parfois certaines mutuelles les prennent en charge. Renseignez-vous au préalable auprès de votre mutuelle complémentaire.

Avantages et Inconvénients :

La pose de facettes dentaires est, lorsque cela est possible et pertinent, une bonne alternative à des soins plus lourds (comme peuvent l’être le façonnage et la pose d’une couronne dentaire ou bien encore un long travail d’orthodontie). En effet, ce soin esthétique moins invasif permet la conservation de la vitalité  des dents concernées. Attention toutefois aux contre-indications !

Il est également important de rappeler que la pose de facettes dentaires est un procédé qui la plupart du temps est irréversible et vous obligera à porter des facettes toute votre vie. Effectivement, une abrasion, même légère de la surface de vos dents est généralement nécessaire à l’adhérence de la colle utilisée pour celer les facettes.

Auteur :  Bruno Drai, Docteur en chirurgie dentaire. Diplômé de la Faculté dentaire de Paris. CES d’Odontologie conservatrice et Endodontie. Ex-assistant Hospitalo-universitaire (Paris V Montrouge)

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Dents ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

Tout savoir sur la santé dentaire !
Peut-on facilement identifier une douleur dentaire ?
Mal de dent : pourquoi sont-ils fréqents et douloureux

A voir aussi nos vidéos :

Blanchiment des dents : les différentes techniques
Devitaliser une dent : comment ça se passe ?
Comment se forment les caries dentaires ?
Les effets du bisphénol sur les dents