publicité

publicité

Contre les douleurs de dos, l’Ibuprofène aurait peu d'avantages

Publié par : rédaction Onmeda (07. février 2017)

© Shutterstock

Une des principales causes d’invalidité dans le monde, le mal de dos, est le plus souvent soulagé par la prescription de médicaments anti-inflammatoires. Parmi eux, l’Ibuprofène dont les effets ne seraient pas aussi bénéfiques qu'on le croyait.

Une récente étude menée par un groupe de chercheurs et publiée par la revue Annals of the Rheumatic Diseases aurait montré l’inefficacité de la prise d’Ibuprofène dans le traitement de douleurs dorsales. Ces chercheurs ont analysé 35 essais sur l’utilisation de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pour le mal de dos. Ils ont constaté qu’aucun des analgésiques - c’est-à-dire les médicaments utilisés dans le traitement de la douleur d’un patient - n’offraient pas plus qu’un simple léger soulagement au niveau du dos. Ces effets seraient trop faibles pour être considérés comme cliniquement pertinents.

La prise d’ibuprofène entrainerait des troubles gastro-intestinaux

L’examen complet montre par ailleurs que les patients consommant ces médicaments seraient 2,5 fois plus susceptibles de souffrir d’ulcère de l’estomac et de saignements. La professeur Manuela Ferreira de l’institut George pour la santé mondiale en Australie et principale auteur de cette étude, insiste donc sur le fait la prise d’ibuprofène ne doit pas être vue comme un avantage. « Ces médicaments sont efficaces pour d'autres maladies que pour le mal de dos. Nous croyons qu'ils confèrent un rôle plus efficace et important pour d'autres maladies » estime-t-elle avant d’ajouter : « les gens qui utilisent ces types de médicaments devraient être conscients que les résultats bénéfiques sont faibles et que leurs effets secondaires peuvent être nocifs ».

Les médecins bottent en touche

Spécialiste en médecine factuelle et professeur de santé publique à l'Université Bond du Queensland en Australie, le professeur Chris Del Mar a déclaré que les médecins et les patients avaient tendance à croire que les médicaments pour le mal de dos étaient plus efficaces qu'ils ne le sont vraiment. « Il est difficile pour les médecins de dire aux gens : ‘’Je n'ai rien qui fasse beaucoup d’effets pour vos maux de dos, alors serrez les dents et supportez-le‘’.  Ce n’est pas ce que souhaitent entendre les patients lorsqu’ils vont consulter. Ils veulent qu’on leur donne des pilules pour les faire se sentir mieux » tente-t-il d’expliquer.  Dans certains cas, le mal de dos peut se transformer en une douleur chronique.

Prévenir le mal de dos avec l'activité physique

Lorsque la douleur devient chronique, et qu'elle épuise notre quotidien, les médecins prescrivent plus facilement des médicaments. L’objectif : rassurer les patients face à leurs douleurs.  Le professeur Chris Del Mar confirme : « quand les douleurs affectent le mode de vie de certain, nous avons tendance à user de ce genre de traitements,  même quand ils ne sont pas efficaces ».  Vers quel traitement médicamenteux faut-il alors se tourner ? Ce dont on est sûr, c'est que la solution se situerait davantage dans la prévention et la pratique régulière d’une activité physique : "en premier lieu, nous devons nous concentrer davantage sur la prévention des douleurs de dos. Nous savons aussi que les programmes d’éducation et d’exercice physique peuvent considérablement réduire le risque de développer une douleur lombaire", soulignent les chercheurs. 

En vidéo : des exercices pour muscler le dos

Suivez les conseils de notre coach qui vous montre des exercices pour muscler le dos. Bon à savoir : en plus de pratiquer des exercices pour muscler le dos, il est aussi très important de renforcer ses muscles abdominaux.


 

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Dos  Médicaments ou Un médecin vous répond !

A lire aussi : 

Mal de dos : un mal de notre société
3 choses à faire pour mieux vivre avec une douleur chronique
Test : votre mal de dos lié à un rhumatisme ?
Cure santé du dos : l'éducation du dos en thalasso

Auteur :  Thibault Verron