publicité

publicité

Transpiration : quelles sont les causes d'un changement de sueur ?

Publié par : rédaction Onmeda (19. mars 2018)

© iStock

On masque son odeur avec des déodorants parfumés, on la camoufle grâce à des anti-transpirants voire on l’arrête complètement avec de la toxine botulique, pourtant, la transpiration est naturelle en plus d’être un indicateur de notre bonne santé générale. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’existe pas une sueur unique, mais différents types de sueurs avec chacune une odeur et une composition bien particulières.

Et au cours de la vie, voire au quotidien, notre transpiration change. Pourquoi son odeur devient plus forte ? Pourquoi se fait-elle plus importante ?

L’alimentation 

Tout ce qu’il se passe à l’intérieur de notre corps, se voit à l’extérieur ! La première raison d’un changement de transpiration, tant en terme d’odeur qu’en terme d’abondance n’est autre que l’alimentation.

10 règles pour une alimentation saine et équilibrée

Une alimentation faible en glucides

  • Réduire ses apports quotidiens en glucides (donc en sucre) est bénéfique pour la santé. Toutefois, l’une des conséquences d’un régime alimentaire faible en sucre est une transpiration plus odorante.
  • C’est ce qu’a révélé une étude menée en 2014 qui a mis en lumière le fait qu’un manque de glucides poussait l’organisme à libérer des cétones, formés lorsque les graisses et acides gras sont utilisés comme source d’énergie par le corps, dans le sang.

Résultat ? La transpiration et les urines se font plus odorantes !
A l’inverse, une alimentation trop riche en sucre raffiné (surtout dans les produits industriels) peut également résulter en une sueur plus forte et plus abondante.

Une forte consommation de viande rouge

  • Pour pouvoir digérer de la viande rouge, le corps utilise bien plus d’énergie qu’il ne le fait pour métaboliser une viande blanche. Cette digestion étant lente et demandant beaucoup d’énergie à l’organisme, la transpiration se fait plus abondante et plus odorante.
  • Par ailleurs, les acides aminés présents dans la viande rouge vont laisser un résidu dans les intestins.
  • Lorsque ce dernier va se mélanger avec les bactéries de la peau, l’odeur corporelle va devenir plus forte.

A savoir : Cela est également valable en cas de consommation de charcuterie !

Les légumes crucifères

  • Les légumes de la famille du chou (brocoli, chou-fleur ou plus simplement chou) sont excellents pour la santé.
  • Mais, ils sont également riches en soufre et peuvent causer une odeur de transpiration plus forte qu’à l’accoutumée.

La solution pour en manger ? Les faire blanchir !

Blanchir les aliments consiste à provoquer une pré-cuisson pour éliminer certaines impuretés (sang, sel…). Deux techniques selon le type d’aliment à blanchir :
- Départ eau froide : plongez les aliments dans l’eau et arrêtez la cuisson dès la première ébullition.
- Départ eau chaude : dès la première ébullition, plongez vos aliments dans l’eau et arrêtez la cuisson dès la reprise de l’ébullition.

La caféine

  • Présente dans le café mais également dans d’autres aliments comme le chocolat, la caféine accélère la transpiration du corps.
Résultat ? La transpiration est plus présente que d’habitude et peut même être plus forte en raison de l’acidité du café.

L’alcool

  • L’alcool est littéralement évacué par tous les pores de la peau.
  • Non seulement, il est éliminé lors de la transpiration dont l’odeur est alors modifiée, mais il peut également se retrouver sur les pores de la peau et résulter en une sueur odorante.

 

L’ail et l’oignon

  • Excellents pour la santé et l'assaisonnement des plats, l’ail et l’oignon ont des conséquences sur la transpiration.
  • Leurs huiles sont absorbées par le flux sanguin puis filtrées par les poumons avant d’être rejetées du corps via... la transpiration !

A retenir : Riche en vitamine A, vitamine B, vitamine C et vitamine E, l'ail a un effet préventif et thérapeutique contre le rhume. Il prévient également du cancer et est bon pour la ligne !  

Les épices très aromatiques

  • Curry et cumin sont excellentes pour relever un plat.
  • Pourtant, au même titre que l’ail et l’oignon, elles vont rejeter des odeurs très fortes après la digestion et cela se sentira dans la transpiration.

 

Les fast-food

  • La nourriture y est trop grasse, trop sucrée et surtout trop riche en huiles hydrogénées !
  • La nourriture des fast-food, en plus de ne pas être excellente pour votre santé, a des conséquences sur votre sueur et votre peau qui devient alors plus grasse et plus odorante.

Résultat ? Une peau plus grasse et plus odorante.

Les autres causes d’un changement de transpiration

Si l’alimentation est la première cause d’un changement de transpiration, cette dernière peut également être modifiée par d’autres facteurs.

Le stress

  • Le stress peut affecter tout notre organisme et avoir des conséquences sur notre corps.
  • Un moment de stress peut résulter en la sécrétion de ce que l’on appelle la “sueur du stress”.
  • Cette dernière est sécrétée par les glandes apocrines, faisant partie des glandes sudoripares.
  • La transpiration qui en résulte est moins aqueuse et davantage riche en protéines et en graisse.

10 conseils contre le stress

La constipation

  • En cas de constipation sévère, le système digestif libère des toxines.
  • Ces dernières vont ensuite être éliminées par le corps, notamment via la sueur.

En vidéo - le massage abdominal en cas de constipation :

Olivier Elbaz, praticien Unizen, nous montre comment et pourquoi pratiquer la technique du massage abdominal, en massage classique ou en auto-massage.

 

Le diabète

  • Lorsqu’il n’est pas diagnostiqué ou traité, le diabète peut causer de l’acidocétose diabétique, source de mauvaises odeurs corporelles.
  • A l’image d’un régime pauvre en glucides, le corps va manquer d’insuline, utiliser les graisses comme source d’énergie et libérer des cétones dans le sang résultant ainsi en une transpiration plus forte et plus abondante.

Les changements hormonaux

  • Nos hormones ne sont pas figées : leurs taux évoluent avec le temps, les périodes de la vie et sont soumis à de nombreux paramètres extérieurs (modification du poids, changement de pilule, grossesse, ménopause, etc.).
  • Un changement hormonal peut avoir des conséquences sur la sueur qui peut devenir plus ou moins abondante, plus ou moins odorante.

L'essentiel sur les sueurs nocturnes

Auteur : Dounia Malki

Vous souhaitez réagir, commenter ou partager votre expérience... rendez-vous sur nos FORUMS THEMATIQUES Santé généraleTranspiration ou Soins de la peau.

A lire aussi :

> Arrêter le sucre : quelles conséquences physiques ?
Au secours, je transpire trop !
Stress et transpiration, des solutions existent ! 
Vrai/Faux : tout sur les déodorants
> Tout savoir sur les déodorants