publicité

publicité

Pornographie et bonheur : un duo incompatible ?

Publié par : rédaction Onmeda (06. avril 2017)

© Shutterstock

Pornographie et romance : les liens entre ces deux thématiques ont longtemps interpellé les chercheurs. Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Human Communication Research, les hommes qui regardent des films pornographiques seraient plus susceptibles de se sentir insatisfaits dans leurs relations sexuelles. 

Messieurs, vous n’êtes pas satisfaits sexuellement ? Mettez votre film pour adultes sur pause.  Une nouvelle recherche, portée sur 50 études antérieures et comprenant des données de plus de 50.000 personnes dans le monde, a examiné les effets de la pornographie sur les satisfactions sexuelles des hommes et des femmes dans leurs relations.

Les premiers résultats montrent que les femmes ne seraient pas affectées par l’association film érotique – bonheur. A contrario, les chercheurs ont découvert un lien étroit entre les habitudes de visualisation pornographique chez les hommes et leur bonheur dans leur couple.

Comment expliquer un tel résultat ?

Les chercheurs de l’Université de l’Indiana et ceux de l’Université d’Hawaii ont en effet identifié une théorie pour un expliquer ce constat.

Les hommes seraient plus susceptibles de regarder seul des scènes pornographiques qu'avec leur partenaire, ce qui pourrait être alors source d’isolement. De plus, cela pourrait créer des attentes irréalistes en matière de rapport sexuel avec leur conjointe, conduisant de fait à une succession de déception dans les situations de la vie réelle.

 Au-delà de l’aspect sexuel, il se pourrait que les hommes qui sont plus enclins à adopter ce comportement soient plus malheureux au quotidien. 

 Un impact vraiment négatif ?

La consommation de pornographie a-t-elle alors des répercussions pesantes sur la satisfaction des hommes dans leur couple ?

Pour certains, le problème n’est pas nécessairement le porno, mais plutôt la façon dont nous le consommons. Pour d’autres, cela offrirait une façon saine d’explorer notre curiosité sexuelle et de profiter de nos envies sexuelles avec ou sans partenaire.

La pornographie peut devenir très envahissante et destructrice quand nous ne parvenons pas à reconnaître que c’est avant tout un fantasme et non un manuel d’instructions.

La pornographie a des effets différents chez l'homme et la femme. Les hommes répondent généralement à des stimulus visuels plus forts. Les femmes elles, préfèrent les films ou les romans qui auront des effets érotiques sur elles.  

A voir  : Qu'est-ce que l'addiction au sexe ?

Dans cette vidéo-interview, le Dr William Lowenstein, addictologue, donne la définition d'une addiction, et en particulier de l'addiction au sexe. Il détaille les raisons et les différentes formes de cette dépendance.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Psychologie, Sexualité ou Un médecin vous répond !

À lire aussi :

La masturbation féminine
Le kamasutra : les top 100 positions en images
Sexualité : comment en parler à son conjoint ?
Sexe : choisissez le bon moment !.
Quand le désir se fait attendre...