publicité

publicité

Le manque d’exercice chez les femmes âgées accentuerait le vieillissement biologique

Publié par : rédaction Onmeda (27. janvier 2017)

© Shutterstock

Selon une récente étude menée par des chercheurs de l’Université de Californie à San Diego, les femmes âgées siégeant plus de 10 heures par jour auraient des cellules biologiquement plus vieilles de huit ans que leur âge chronologique.

C’est l’American journal of Epidemiology qui nous apprend cette information. Conformément aux observations traitées par des chercheurs américains, les femmes âgées pratiquant moins de 40 minutes d’activité physique modérée par jour et qui resteraient sédentaires près de 10 heures auraient des télomères plus courts.

Que sont les télomères ?

Les télomères sont des structures nucléoprotéiques qui protègent l'extrémité des chromosomes contre la dégradation. À mesure du vieillissement des cellules, les télomères se raccourcissent naturellement. Toutefois, des facteurs de santé et de mode de vie tels que l’obésité et le tabagisme peuvent accélérer ce processus. En ce cas, les télomères sont souvent associés à des maladies cardio-vasculaires, aux cancers voire même à des maladies rares telles que la dyskératose congénitale classique.

L’âge chronologique ne correspondrait pas toujours à l’âge biologique

Aladdin Shadyab, auteur principal de l’étude, est catégorique. Les cellules vieilliraient plus vite avec un mode de vie sédentaire qu’un mode de vie jugé plus dynamique. Afin de mesurer l’influence d’un exercice physique sur le vieillissement cellulaire, les chercheurs ont demandé à près de 1500 femmes âgées entre 64 et 95 ans de participer à l’étude.

Après avoir rempli plusieurs questionnaires, les participantes se sont vues octroyer le droit de porter un accéléromètre sur leur hanche droite pendant 7 jours consécutifs afin que les chercheurs puissent suivre leurs mouvements au quotidien.  « Nous avons constaté que les femmes qui ont davantage siégé ne disposaient pas de plus courte longueur de télomères que si elles avaient exercé pendant au moins 30 minutes par jour, la ligne directrice nationale recommandée d’activité physique», a déclaré Shadyab avant de conclure : « les discussions sur les avantages de l'exercice devraient commencer quand nous sommes jeunes. L’activité physique devrait continuer à faire partie de notre vie quotidienne que nous vieillissons ou non, et même à l'âge de 80 ans."

 
Auteur : Thibault Verron 

Source : University of California - San Diego. "Too much sitting, too little exercise may accelerate biological aging: Older women with low physical activity and 10 hours of daily sit time had even 'older' cells." ScienceDaily. ScienceDaily, 18 January 2017. 

A lire aussi :

L'activité physique peut modifier l'activité des gènes
Pratiquer un sport après 50 ans