publicité

publicité

Acné adulte : les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (21. octobre 2014)

Halte aux idées reçues ! L'acné chez un jeune ou un adulte correspond au niveau de la peau à l'inflammation d'une glande sébacée. Les sodas, le gras et les produits laitiers n'auraient pas d'influence significative sur l'acné. Les relations sexuelles n'ont également aucun impact sur l'apparition de l'acné. D'autres causes sont à l'origine de l'acné adulte.

Parmi les facteurs pouvant favoriser l'acné :

  • Les cosmétiques. Certains sont trop agressifs ou trop gras, et peuvent favoriser la survenue de lésions acnéiques.
  • Le stress,
  • Le manque de sommeil,
  • Des prédispositions génétiques,
  • Le soleil : attention, car il aggrave les problèmes d'acné ! De plus, certains médicaments anti-acnéiques sont photo-sensibilisants, vous devez donc éviter le soleil si vous en prenez.

Les conséquences de l'acné
L'acné a un retentissement sur les domaines social et professionnel : repli sur soi, isolement, souffrance, moqueries, trouble de l'image de soi...
Les personnes acnéiques peuvent souffrir davantage d' anxiété, et auraient même plus d'idées suicidaires que celles qui n'ont pas d'acné. Les symptômes dépressifs sont plus élevés chez les patients acnéiques.

Il est donc important de traiter l'acné que l'on soit adolescent ou adulte, pour améliorer la gêne sociale liée aux lésions qu'elle engendre sur la peau. C'est une pathologie à ne pas minimiser.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Soins de la peau ou Un médecin vous répond !



✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.