publicité

publicité

Aérophagie : les symptômes

Publié par : rédaction Onmeda (12. octobre 2017)

L’aérophagie reste une pathologie bénigne, c’est à dire qu’elle ne met pas en danger la vie de l’individu. Par contre, elle engendre des symptômes plus ou moins invalidants dans la vie quotidienne.

L’aérophagie se manifeste par des symptômes d’inconfort abdominal. Tous ces symptômes sont responsables d’une gêne abdominale prédominant surtout en postprandial, c’est à dire après les repas.

Le principal symptôme est le ballonnement abdominal qui est secondaire à la distension gastrique puis intestinale, elle même secondaire à l’air ingéré. Celui-ci, s’accumulant durant le repas, s’évacue par éructations plus ou moins fréquentes et/ou par flatulences.

Cette distension peut également se traduire par de réelles douleurs abdominales.

L’évacuation de l’excès d’air intra abdominal, par éructations et/ou par flatulences, permet de soulager cet inconfort et la sensation de pesanteur gastrique.

En images : 15 conseils pour ménager votre estomac

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Digestion ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Crampes abdominales : que faire ?
> Mal au ventre : des causes aux traitements
> Gastro : quoi manger ?
> Ballonnements, hoquet, reflux acides... Ces signes que le corps nous envoie