publicité

publicité

Aérophagie : les traitements

Publié par : rédaction Onmeda (12. octobre 2017)

Il n’y a pas de traitement curatif de l’aérophagie (c’est à dire permettant de guérir de cette affection). Les traitements disponibles sont soit préventifs soit symptomatiques.

En cas d’aérophagie dû à trouble du comportement alimentaire des thérapies cognitivo-comportementales pourraient permettre d’améliorer ce trouble.

Les bonnes habitudes à adopter

En cas d’aérophagie, dans le sens plus commun du terme, une bonne hygiène de vie permet déjà de diminuer les symptômes abdominaux. Il faut donc :

  • manger lentement, à table,
  • bien mâcher les aliments pour diminuer l’absorption d’air.

Les aliments à éviter et à privilégier

Il faut également essayer d’éviter les aliments connus pour favoriser l’absorption d’air et ceux responsables d’une distension abdominale par fermentation. Il faut :

  • éviter les boissons gazeuses
  • préférer l’eau plate.

Les FODMAPs (fermentable oligo-, di-, mono-saccharides and polyols) sont des aliments connus pour favoriser une distension intestinale.

Les FODMAPs :
F = Fermentescibles (rapidement fermentés par les bactéries du côlon)
O = Oligo-saccharides (aliments riches en fructanes, fructo-oligosaccharides et galactanes)
D = Di-saccharides (lactose)
M = Mono-saccharides (fructose en excès du glucose)
A = And (Et)
P = Polyols (sorbitol, mannitol, xylitol et maltitol)
Les FODMAPs se trouvent dans certains aliments dont le blé, certains fruits et légumes et certains produits à base de lait.

Un régime pauvre en FODMAPs peut permettre d’améliorer la sensation de ballonnement.
Sont donc à privilégier les aliments suivants :

  • Les légumes : pousses de bambou, poivrons, carottes, concombres, pommes de terre, courges, tomates …
  • Les fruits : bananes, raisins, pamplemousse, kiwi, citrons, oranges…
  • Les protéines : bœuf, poulet, œufs, poisson, agneau…
  • Les produits laitiers : fromages (mais pas le fromage frais !)…
     

Les traitements

En cas de persistance des symptômes malgré un régime et une hygiène de vie adaptés, certains traitements permettent également de diminuer les symptômes.

Il s’agit du charbon activé qui permet une diminution des flatulences ainsi que des ballonnements par absorption de l’air intra digestif.

Il existe également certains traitements contenant de la siméticone : il s’agit d’une substance qui agit en modifiant la tension superficielle des bulles de gaz provoquant ainsi leur coalescence. Elle est souvent utilisée en association avec d’autres traitements symptomatiques (charbon, antispasmodiques ...).

D’autres traitements dits « symptomatiques » sont disponibles.

En cas de persistance des symptômes malgré un régime adapté, il est recommandé de consulter son médecin.

A voir : le massage abdominal pour soulager la constipation et autres problèmes de transit

Olivier Elbaz, praticien Unizen, nous montre comment et pourquoi pratiquer la technique du massage abdominal, en massage classique ou en auto-massage.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Digestion ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> L'homéopathie contre les ballonnements
> Constipation : plus de 10 remèdes et astuces !
> Quel traitement en cas de diarrhée ?
> Colopathie fonctionnelle (le syndrome du colôn irritable)