publicité

publicité

Allergie au gluten : les traitements

Publié par : rédaction Onmeda (06. novembre 2017)

Les manifestations cliniques de l’allergie, de l’intolérance ou de l’hypersensibilisation au gluten étant très proches, cela augmente la difficulté d’établir un diagnostic.

Il est donc d’autant plus impératif de le faire via un médecin et surtout ne pas s’auto-proclamer allergique. Cela peut non seulement être erroné mais peut donner lieu à des comportements risqués d’un point de vue alimentaire.

Une fois que le médecin aura posé les questions destinées à dresser un tableau clinique de l’allergie, il est possible qu’il propose de faire un test de provocation orale. Il s’agit de mettre la personne en contact avec l’aliment incriminé, tout cela sous surveillance médicale bien entendu. Si la consommation de gluten déclenche la réaction allergique, alors le diagnostic peut être posé avec une quasi certitude.

Le traitement est simple, il consiste à ne pas consommer de gluten et le bannir totalement de son alimentation. L’éviction du gluten sous toutes ses formes permet de contrôler la survenue des allergies. Pensez manger sans « SABO ».

Même si cette protéine, hyper pratique pour les préparations, se retrouve dans quasi tous les aliments industriels, il en existe aujourd’hui des tas estampillés sans gluten, dont des pâtes ou du pain, des gâteaux, etc.

Toutefois il faut être attentif car la multiplication de gluten dans les produits alimentaires augmente le risque d’en avoir des traces dans des aliments qui ne sont pas supposés en contenir.

Dans le cas où la personne a quand même été mise en contact avec du gluten et a déclenché une réaction allergique, elle doit prendre un antihistaminique. Si la crise allergique est violente, il faut appeler les secours et pratiquer immédiatement une injection d’adrénaline. En principe les personnes concernées ont sur elles le stylo auto-injectable contenant cette adrénaline.

Bon à savoir : Les aliments riches en gluten

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Ventre & Digestion, Nutrition ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

Colopathie fonctionnelle ; les symptômes du syndrome du côlon irritable
L'allergie à l'arachide : la 2ème cause des allergies alimentaires chez les enfants
Les régimes "sans" sont-ils bons pour notre santé ?
Zoom sur les maladies auto-immunes


✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.