publicité

publicité

Anémie ferriprive : L'alimentation à privilégier

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (03. juin 2014)

Un niveau de fer suffisant dans l'organisme peut être protégé par une alimentation adaptée.
Privilégiez une alimentation saine à base de protéines animales et de légumes variées. Vous pouvez oublier les fameux épinards de Popeye qui apporteraient énormément de fer, c'est une idée reçue !

Sachant que les apports journaliers en fer doivent être de 10 à 15 mg.

Pour 100 g d'aliments, la teneur en fer est de :
10 à 30 mg pour les abats (foie) ; 19 mg pour le boudin noir ; 12 mg pour le cacao ; 8 à 23 mg pour les coquillages et les huîtres ; 10 à 15 mg pour les fibres de son ; 10 mg pour le persil ; 4 à 8 mg pour les jaunes d'oeufs ; 5 mg pour les légumes secs (lentilles) ; 2 à 4 mg pour la viande rouge...

Enfin, sachez que le thé freine l'absorption du fer par le tube digestif. Si votre médecin vous a prescrit un traitement riche en fer, prenez votre thé à distance.

En images : les aliments qui contiennent du fer

Sources et notes

> Bayless PA. Selected red cell disorders, Emerg Med Clin North Am 1993 ; Anses.
> Choix des examens du métabolisme du fer en cas de suspicion de carence en fer, rapport d'évaluation, HAS, mars 2011.


✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.