publicité

publicité

Bore-out : les causes

Publié par : rédaction Onmeda (25. avril 2017)

Différentes causes peuvent mener au bore-out.

La sur-qualification


De nombreux salariés sont sur-qualifiés pour les postes qu’ils occupent. Les tâches qui leur sont confiées n’étant pas en adéquation avec leurs compétences, leurs études ou leur savoir-faire, l’ennui peut les gagner. A la longue, c’est un véritable désoeuvrement qui se met en place.

La “mise au placard”


Parfois, c’est l’entreprise elle-même qui met en place une situation de bore-out en mettant par exemple un salarié “au placard” c’est-à-dire en lui retirant tout ou partie des tâches qui le stimulaient et en ne lui laissant que les plus ennuyeuses ou rébarbatives. Dans certains cas, l’employeur va même jusqu’à ostraciser le salarié en l’éloignant physiquement de ses collègues.

En règle générale, ce type de méthode a pour but de pousser le salarié à la démission ou à la faute professionnelle afin de ne pas avoir à lui payer d’indemnités.

La routine


Passer des années, voire des décennies, au sein de la même entreprise peut être perçu comme un signe de stabilité. Mais, pour certains salariés, il arrive que la routine leur mine le moral. Au quotidien, les tâches sont les mêmes, le trajet est le même, les déjeuners sont les mêmes bref, les journées se suivent et se ressemblent.
A tel point qu’au bout d’un moment, le salarié s’ennuie et ne peut plus supporter cette routine.

Si ces trois éléments sont les causes les plus fréquentes de bore-out, il en existe d’autres qui peuvent varier selon les salariés et les entreprises.

Il faut également ajouter les techniques mises en place par les salariés en situation de bore-out pour ne pas se faire repérer telles que :

  • passer une demi journée sur un dossier alors qu’il ne nécessite que 15 minutes de travail,
  • allonger ou multiplier ses pauses café,
  • éparpiller des documents ou laisser en permanence une page Excel ouverte sur son ordinateur pour donner l’illusion d’être débordé,
  • surfer sur Internet sans but précis,
  • ... ou tout autre stratagème jugé persuasif par le salarié.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS !

A lire aussi :

> Stress au travail et sophrologie
> Attaque de panique : symptômes et traitements
> Rituel anti-déprime : 5 idées à adopter !