publicité

publicité

Bore-out : les symptômes

Publié par : rédaction Onmeda (25. avril 2017)

Véritable mal-être, le bore-out peut se manifester de plusieurs façons au quotidien :

Fatigue

Le salarié victime de bore-out est constamment fatigué, et ce, même s’il n’a pas de tâches à accomplir. Plus qu’une fatigue passagère, c’est une fatigue générale qui s’empare de lui.

Baisse de motivation


Comment être motivé lorsque l’on s’ennuie à mourir ?

Baisse de moral


Le soleil peut briller haut dans le ciel, le salarié qui s’ennuie dans son travail n’en profitera pas car il est victime d’une baisse de moral importante. Pire, cette dernière s’immisce également dans sa vie privée et sa vie de couple.

Baisse d’estime de soi


Lorsque l’on se voit confier des tâches ennuyeuses, rébarbatives ou chronophages, on peut se mettre à douter de ses talents, de ses capacités et, au final, on peut se demander si l’on n’est bon “qu’à ça”.

Peur de perdre son travail


A force de n’avoir rien à faire, on finit par se demander si son poste sert vraiment à quelque chose et donc à s’interroger sur un possible licenciement.

Peur de perdre ses compétences


A force d’effectuer des tâches sous-qualifiées par rapport à ses diplômes ou ses expériences, un salarié en bore-out peut se demander s’il n’est pas en train d’y laisser son cerveau et s’il ne s’abrutit pas dans son travail.

Stress


Si dans le burn-out, le stress est clairement reconnu comme élément incontournable, ce n’est pas le cas dans le cadre du bore-out. Comment peut-on être stressé si on ne fait rien ?

La réponse est simple : on finit par s’inquiéter de tout, à commencer par la peur d’être pris en flagrant délit d’ennui au travail.

Difficultés relationnelles avec ses collègues

Pendant que vous vous ennuyez, certains de vos collègues, eux, courent partout. Ils ont du travail, ils semblent passionnés par ce qu’ils font, ils ont l’air de s’épanouir dans leur job. Ce contraste peut donner lieu à des relations tendues voire à des frictions entre le salarié en bore-out et ceux débordés.

Irritabilité


La moindre remarque, le moindre commentaire, pire le moindre reproche peut faire sortir de ses gonds un salarié en bore-out.

Dépression

L’accumulation de tous ces éléments peuvent conduire un salarié en bore-out vers une dépression.

A tous ces symptômes, il faut également ajouter d'éventuels problèmes de santé comme :

Car oui, les salariés victimes de bore-out ont trois fois plus de risques d’être touchés par une maladie cardio-vasculaire.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS !

A lire aussi :

> Angoisse : peut-on en guérir ?
> Dépression : s'en sortir sans médicaments
> Vrai/Faux sur l'infarctus (TEST)