publicité

publicité

Le cancer du col de l’utérus

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (27. mai 2014)

© Jupiterimages/iStockphoto

Le cancer du col de l'utérus a heureusement diminué ces dernières années. Cependant, malgré les frottis et la possibilité de se faire vacciner contre le virus responsable de ce cancer, cette maladie n'a pas disparu !

Le col de l'utérus se situe entre le corps utérin et le vagin ; il est formé par une paroi épaisse autour d'un orifice qui s'appelle le canal cervical. Le col met en communication le vagin avec l'intérieur de l'utérus : c'est par là que passent les spermatozoïdes pour aller éventuellement féconder un ovule.

Au cours de la vie génitale de la femme, le col de l'utérus est soumis en permanence aux variations hormonales (cycles menstruels, grossesse, ménopause).

Le col de l'utérus est dans le vagin en contact avec l'extérieur et donc éventuellement soumis à des agressions diverses en particulier les virus des maladies sexuellement transmissibles (MST) qui sont responsables d'une partie des cancers du col.

Le cancer du col utérin est dû à un virus qui va intervenir sur la muqueuse utérine avec au pire pour conséquence une cancérisation locale.

Heureusement, il est possible d'intervenir assez tôt dans ce processus, en évitant la contamination par ce virus, mais aussi en détectant assez tôt des lésions pré-cancéreuses.

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Cancer, Gynécologie ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Le dépistage du cancer du col de l'utérus
> Les MST les plus courantes
> Le vaccin contre le cancer du col de l'utérus : les réponses à vos questions


✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.