publicité

publicité

Cyclothymie : les causes

Publié par : Dr. Ada Picard (22. février 2017)

La cyclothymie a des causes multifactorielles. Comme toutes les maladies psychologiques, elle est à la fois influencée par les gènes, l’environnement, et le caractère psychologique.

Selon les spécialistes de la cyclothymie, ses causes sont principalement de nature génétique. Plus précisément, une susceptibilité génétique se retrouve le plus souvent chez les cyclothymiques. Plusieurs gènes sont concernés, particulièrement les gènes impliqués dans la gestion des émotions et le stress. Cependant, l’expression des gènes peut changer en fonction de l’environnement. C’est ce qu’on appelle l’épigénétique. On ne peut donc pas identifier de causes absolues, mais davantage de facteurs qui favorisent la survenue de ce trouble. 

Imaginons un parent cyclothymique qui a des sautes d’humeur et n’a pas appris à les gérer. Il va transmettre à ses enfants, malgré lui, une insécurité vis à vis de ses émotions. Si cet enfant a également hérité de la susceptibilité génétique, il risque de développer une cyclothymie, d’autant plus si son environnement est changeant, instable ou traumatisant.

Entre les gènes et l’état mental, il y a les neurotransmetteurs, c’est-à-dire des molécules qui se baladent dans notre cerveau et qui influencent nos humeurs. Dans le cas de la cyclothymie, les neurotransmetteurs en cause sont le glutamate et la dopamine. Le glutamate agit sur l’apprentissage et la mémoire émotionnelle. La dopamine intervient quant à elle sur l’humeur, le plaisir et la motivation. Un déséquilibre de ces molécules favorise ainsi les changements d’humeur de la cyclothymie. Mais attention, ces causes ne sont pas définitives.

Grâce à de nouveaux apprentissages, par le biais de la thérapie cognitive et comportementale par exemple, ces anomalies neurobiologiques peuvent être équilibrées. Les médicaments régulateurs de l'humeur agissent également sur le métabolisme de ces neurotransmetteurs.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Psychologie, Neurologie ou Un médecin vous répond !

À lire aussi :

Rituel anti-déprime : 5 idées à adopter !
Le trouble bipolaire

Angoisse : comment gérer les crises d'angoisse ?



✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.