Grossesse et diabète gestationnel : la surveillance après l’accouchement

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (03. janvier 2018)

Si la mère a souffert d'un diabète durant sa grossesse, après l'accouchement, quelle doit être la surveillance ? A la fois pour la mère et pour le bébé, bien sûr.

1 - Pour le bébé.

En cas de diabète gestationnel, il n'y a pas de risque de diabète à la naissance pour l’enfant.

En revanche, dans certains cas (bébé trop gros ou trop petit, traitement par insuline), le nouveau-né peut se trouver en hypoglycémie lorsque le cordon ombilical est coupé, nécessitant d'apporter un traitement adéquat et une surveillance médicale régulière dans les heures et les jours qui suivent la naissance.

2 - Pour la mère.

La glycémie redevient normale dès la naissance du bébé. Une surveillance de cette normalisation sera toutefois faite par une prise de sang 3 mois après accouchement, ainsi qu’à un an, trois ans, et avant toute nouvelle grossesse ; le risque de développer un diabète de type 2 au cours d'une future grossesse, ou plus tard dans la vie, étant plus élevé (l’étude française Diagest 2 a ainsi montré que 6 ans après l’accouchement, 18 % des femmes ayant présenté un DG ont développé un diabète et 35 % à 11 ans (Fontaine P et al, 2014)).

Il est donc, par conséquent, également important après l’accouchement, de continuer à équilibrer son alimentation, surveiller son poids et faire de l'exercice pour prévenir au maximum ce risque.

Vous voulez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Grossesse ou Diabète !