publicité

publicité

Diabète et grossesse : l'essentiel sur le diabète gestationnel

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (03. janvier 2018)

© Shutterstock

La grossesse est un moment particulièrement bien surveillé par les médecins et les sages-femmes, notamment pour détecter et traiter à temps un éventuel problème, comme un diabète durant la grossesse, appelé diabète gestationnel (DG).

La grossesse entraîne des bouleversements dans l'organisme de la femme particulièrement sur le plan hormonal. Ainsi, la tolérance au sucre est modifiée et quelques femmes présentent une glycémie (taux de sucre dans le sang) qui dépasse le seuil normal, témoignant d’un diabète durant la grossesse (diabète gestationnel).

On estime que ce problème touche environ 8 % des femmes enceintes. Il survient le plus souvent au deuxième trimestre de la grossesse, et disparaît normalement après l’accouchement.

De nouvelles recommandations de dépistage diffusées en 2010 proposent un dépistage en fonction de la présence de facteurs de risque. Dans ce cas, il est recommandé que le médecin réalise ce dépistage par une prise de sang (glycémie à jeun) dès la première consultation de grossesse. En l’absence d’anomalie, un dépistage du diabète gestationnel est préconisé entre 24 et 28 semaines d'aménorrhée (SA).

Qu'est-ce que le diabète gestationnel ? Comment le traiter ? Zoom sur cette maladie qui peut se manifester pendant la grossesse.

Vous voulez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Grossesse ou Diabète !

A lire aussi :
> Le test O'Sullivan
> Le diabète chez la femme : quelles particularité ?
> Diabète : êtes-vous sûr de tout savoir ? 

Auteur : Nathalie Mathieu et Dr Nicolas Evrard.
Dernière mise à jour : janvier 2018 par le Dr Iléana De LAMETH, Praticien Hospitalier en Endocrinologie, Diabétologie, Nutrition.

Consultant expert : Dr Jacques Lepercq, gynécologue obstétricien à la Maternité Port Royal, Paris.