publicité

publicité

Fausse route du nourrisson : les causes

Publié par : rédaction Onmeda (05. janvier 2017)

Les causes de fausse route du nourrisson sont diverses, et leur prise en charge médicale en dépend.


Elles peuvent être liées à des erreurs techniques : 

  • Mal positionnement de l’enfant : par exemple lorsque l'enfant est trop allongé pendant la tétée 
  • Introduction trop rapide de liquide dans la bouche : l’enfant n’a pas le temps de réagir pour avaler correctement le liquide. C’est le cas des bébés gloutons (qui boivent leur biberon très vite)
  • Des tétines trop percées : Ce qui rend trop rapidement l’arrivée du lait dans la bouche de bébé
  • Utilisation de pipettes en pression (par exemple l’Uvesterol°) qui nécessite une technique particulière pour éviter le risque de fausse route.

Parfois, la fausse route du nourrisson est liée à une immaturité : c’est à dire que bébé est né avec un système digestif et respiratoire pas complètement prêt. Cette immaturité peut causer des fausses routes notamment en cas d’immaturité du cartilage (dans ce cas, le cartilage est trop mou). De même pour les muscles qui peuvent ne pas être assez toniques.

Il se peut également que ce soit un simple manque de coordination transitoire entre la succion, la respiration et la déglutition.

L’immaturité est plus fréquente chez les nouveaux nés et les prématurés.

Il existe également un risque chez les nourrissons vomisseurs, c’est à dire des bébés qui vomissent beaucoup ou qui ont un reflux gastro-oesophagien. Le lait remonte de l’estomac pour se retrouver au niveau du carrefour aéro-digestif et le bébé peut « ravaler » une partie du lait en empruntant le mauvais conduit, c’est à dire la voie respiratoire.

Il peut également s’agir plus rarement d’une malformation :

  • L’atrésie de l’œsophage
    Lœsophage est anormalement étroit. Les aliments vont avoir du mal à passer et vont donc remonter pour prendre l’autre conduit : la voie de la respiration. Normalement, on recherche cette malformation à la naissance en faisant passer un petit tuyau dans le nez du bébé lorsqu’il vient de naître.
  • La sténose du pylore
    L'entrée de l’estomac est trop serré, les aliments n’arrivent pas non plus a passer.
  • Un diastème laryngé
    Il existe un écartement trop important entre les conduits respiratoire et digestif. A cause de cet écartement excessif, le larynx ne peut pas être étanche quant il le faut, c'est-à-dire au moment de la déglutition. Le clapet (l’épiglotte) ne peut pas tout recouvrir, il reste alors une fente plus ou moins importante, par laquelle peuvent se produire « des fuites » d’aliments ou de salive vers la trachée.
  • Une fistule aéro-digestive
    Il s'agit d'une communication anormale entre les deux conduits.
Dans de très rares cas, la fausse route peut également être le symptôme d’une maladie neurologique grave, toutefois - dans ces situations - la fausse route n’est qu’un signe parmi d’autres.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Bébé, Maladies infantiles ou Un médecin vous répond !

A lire aussi : 

Plagiocéphalie: la tête plate chez bébé
Décès d'un nourrisson : quels risques avec l'Uvesterol ?
Biberons : faut-il avoir peur du bisphénol A ?