publicité

publicité

Fracture du coccyx : les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. décembre 2014)

Les traitements d'une fracture du coccyx sont généralement assez simples... puisque dans la majorité des cas, on ne fait grand-chose. Il suffit d'attendre.

- Le repos est le principal traitement de ces traumatismes, la position couchée peut soulager la douleur. La position assise est recommandée, en s'asseyant sur un coussin spécial à orifice central / bouée gonflable.

- Dans un contexte traumatique aigu (juste après le traumatisme), un pack de glaçons mis sur la région en question peut soulager la douleur.

- En général, la consolidation est obtenue au bout d'un mois environ.

- La prise de médicaments anti-douleur est préconisée en cas de fracture du coccyx : comme des antalgiques, voire des anti-inflammatoires durant 2 à 5 semaines, le temps nécessaire pour consolider la fracture. Attention, cependant de ne pas prendre trop longtemps d'anti-inflammatoires (surtout les personnes âgées).

- Lorsque que la douleur revêt un caractère chronique, il peut s'avérer nécessaire après injection préalable d'un anesthésique local, de procéder à une intervention chirurgicale. En effet, un traitement chirurgical peut être réalisé pour réduire un déplacement important de l'os. Mais ce traitement chirurgical est rarement indiqué...

- On peut aussi envisager des infiltrations à base de corticoïdes.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS  ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Automédication : 5 conseils à suivre
> Douleur et fièvre : paracétamol, aspirine ou ibuprofène ?

✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.