publicité

publicité

Hashimoto : causes et facteurs de risque

Publié par : rédaction Onmeda (25. octobre 2017)

La thyroïdite d’Hashimoto est causée par une réaction auto-immune (rupture de la tolérance immunitaire) survenant sur un terrain génétique prédisposant et probablement favorisée par des facteurs environnementaux (stress, une infection virale…) encore mal connus.

Des anticorps sanguins s'attaquent à la thyroperoxydase (enzyme entrant dans la fabrication des hormones thyroïdiennes) et, à moindre échelle, à la thyroglobuline (précurseur des hormones thyroïdiennes) qui recrutent d'autres cellules immunitaires (globules blancs) qui infiltrent la thyroïde et créent une fibrose avec augmentation de la taille de la thyroïde (goitre), parfois suivie d'une diminution de volume (atrophie).

Dans ce contexte auto-immun s’associent parfois d’autres atteintes auto-immunes familiales ou personnelles rentrant dans le cadre des polyendocrinopathies auto-immunes :

Les facteurs de risques identifiés sont :

  • le sexe : existe une nette prédisposition féminine concernant les pathologies thyroïdiennes (un dépistage périodique du dysfonctionnement thyroïdien est d’ailleurs conseillé aux femmes de plus de 50 ans).
  • un terrain génétique de prédisposition (antécédents personnels ou familiaux de pathologies thyroïdiennes)
  • le stress : les facteurs psychologiques sont en cause dans le déclenchement des maladies auto-immunes.
  • la grossesse : en elle-même elle a tendance à mettre en sommeil les maladies auto-immunes, mais on constate ensuite une franche augmentation après l'accouchement.
  • la surcharge iodée : notamment les scanners avec injection de produit de contraste iodé ou une consommation importante d’aliments iodés (algue marine (700 µg/100 g), morue fraîche (500 µg/100 g) chez les personnes prédisposées.
  • l'irradiation du cou (radiothérapie) peut favoriser l'apparition d'une thyroïdite auto-immune chez l'enfant et l'adolescent.

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Hormones et Thyroïde ou Un médecin vous répond.

A lire aussi :

> Le dérèglement hormonal
> La thyroïde et ses fonctions
> La polychondrite chronique atrophiante (PCA)


✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.