publicité

publicité

Hernie discale cervicale : les traitements

Publié par : rédaction Onmeda (20. février 2017)

Les traitements sont avant tout médicaux. C’est à dire qu’en associant des mesures hygiéniques (repos), et l’utilisation d’antalgiques, les symptômes vont régresser dans la plupart des cas.

  • Les traitements anti-inflammatoires non stéroïdiens ou les corticoïdes sont très efficaces car il vont désenflammer la racine douloureuse.
  • Une minerve cervicale peut être indiquée au début et temporairement que si les mouvements du cou aggravent la douleur. Attention à ne pas la porter trop longtemps la minerve afin d’éviter une fonte musculaire du cou !! Des séances de kinésithérapies douces peuvent également permettre de diminuer les symptômes.
  • Des infiltrations pourront être proposées mais l’efficacité est variable et souvent temporaire. Le traitement chirurgical sera indiqué en dernier recours, autrement dit en cas de douleurs persistantes et très invalidantes malgré un  traitement médical bien suivi, ou en cas d’apparition d’un déficit moteur.

Avant de proposer ces traitements, des examens complémentaires seront nécessaires afin de s’assurer de la bonne relation de cause à effet entre la hernie discale et les symptômes.

Les radiographies standards du rachis cervical permettent d’étudier la statique rachidienne et le scanner cervical peut suffire à diagnostiquer une hernie cervicale ou une discarthrose.

L’IRM cervicale est un examen de grande précision permettant de bien visualiser la moelle épinière, les racines nerveuses et les disques intervetébraux (normaux ou pathologiques). Plus long et difficile à obtenir que le scanner, cet examen reste néanmoins d’une grande aide pour le médecin, notamment en cas d’indication opératoire par le chirurgien.

L’électromyogramme est un examen qui permet de connaître quelle est la racine comprimée. Cet examen sera demandé uniquement en cas de discordance entre les symptômes et l’image radiologique, où en cas d’atteintes de plusieurs étages.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS thématiques ou Un médecin vous répond !