publicité

publicité

Méningiomes intracrâniens : les traitements

Publié par : rédaction Onmeda (17. juillet 2017)

Tous les méningiomes ne sont pas à traiter !

Certains méningiomes de petites tailles et de découverte fortuite seront uniquement surveillés (par IRM), car ils n’évolueront peut être jamais.

Les méningiomes traités sont ceux qui grossissent, qui sont trop volumineux, ou mal tolérés par le cerveau (symptômes neurologiques comme crise d’épilepsie ou déficit neurologique).

Un traitement par corticoïde pourra être proposé dans certains cas pour diminuer l’œdème du cerveau autour du méningiome, mais l’action sera de durée limitée, et n’agira pas directement sur le méningiome.
 

Le traitement neurochirurgical

La chirurgie reste le traitement de référence des méningiomes.

L’objectif est de réséquer la totalité du méningiome et de la dure mère où s’insert la tumeur. L’incision se fait dans les cheveux pour ne pas que la cicatrice se voit par la suite (ou dans le sourcil dans certains cas) (cf schéma ci-dessous).

La difficulté chirurgicale et les risques opératoires varient en fonction de la localisation du méningiome. La durée d’hospitalisation va donc varier même si la plupart des patients sortent souvent de l’hôpital au bout d’une semaine.

La guérison est la règle dans la majorité des cas après exérèse complète.

En fonction de l’agressivité du méningiome, et de la localisation, il peut arriver qu’un méningiome récidive, raison pour laquelle la surveillance IRM est poursuivi durant quelques années après la chirurgie.

Pour mieux comprendre : présentation schématiques de différents types d'incision

Le traitement chirurgical des méningiomes intra-crâniens : différents types d'incisions

Gauche = Incision arciforme. Centre = Incision en « fer à cheval ». Droite = Incision dans le sourcil.
Photos : © Louis-Marie Terrier

La radiothérapie

La radiothérapie est une alternative au traitement chirurgical, et peut être proposée d’emblée lorsque le méningiome de petite taille évolue, ou lorsqu’il est situé dans une zone difficilement accessible à la chirurgie. La radiothérapie permet de stabiliser le volume tumoral dans la majorité des cas, voire parfois de le diminuer.

Il existe plusieurs types d’irradiation, comme la radiochirurgie stéréotaxique (gammaknife, cyberknife), qui consiste à délivrer une dose élevée en une session unique, ou la radiothérapie stéréotaxique intracrânienne fractionnée qui consiste à délivrer une dose totale fractionnée sur plusieurs séances d’irradiation en doses réduites.

La radiothérapie peut être combinée à la chirurgie, lorsque l’exérèse est incomplète, lorsqu’il y existe une récidive locale, ou lorsque le méningiome a un grade histologique agressif (grade II ou III).

La radiothérapie est ainsi discutée au cas par cas entre neurochirurgiens et radiothérapeutes afin de proposer la meilleure solution thérapeutique.

La surveillance sera adaptée à chaque cas, mais il est préconisé un suivi IRM sur plusieurs années.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans FORUMS thématiques ou Un médecin vous répond !


✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.