publicité

publicité

Ostéoporose : le témoignage d’un patient

Publié par : Dr. Ada Picard (19. octobre 2016)

Entretien avec Agathe, âgée de 65 ans, chez qui on a découvert une ostéoporose après une fracture du poignet.

Quelle a été votre réaction après le diagnostic ?

La surprise d'abord car rien ne pouvait laisser penser que mes os devenaient « poreux » comme disent les médecins. Mais dès que ma fracture du poignet a été consolidée, j'ai décidé avec Guy, mon mari, qui a quelques années de plus que moi - et qui n'a eu qu'un tassement de vertèbres car il est très grand et assez maigre - de réagir pour empêcher la maladie de progresser.

Qu'avez-vous fait en pratique ?

Tout d'abord, j'ai demandé conseil à un ergothérapeute pour éviter les chutes à la maison. Ensuite j'ai consulté un kinésithérapeute pour apprendre à faire des exercices avec des poids et des élastiques pour « densifier » les os. Avec mon mari, on fait 15 min d'exercice tous les matins et puis on fait de la marche 2 fois par semaine : avec le club de randonnée, on a même essayé la nordic walk !

Vous êtes une adepte de la phytothérapie...

Un médecin phytothérapeute nous prescrit du calcium marin, de la vitamine D, de la vitamine C naturelle, du magnésium, et un mélange de plantes (ortie + prêle).

Sources et notes

- Comment prévenir les fractures dues à l'ostéoporose, HAS, mai 2007.
- Diagnostic de l'ostéoporose en rhumatologie chez les femmes ménopausées. Rapport d'élaboration de référentiel d'évaluation des pratiques professionnelles, ANAES, juillet 2004.
- Levy P. The cost of osteoporosis in men: the French situation. Bone 2002; 30 (4): 631-6.

- Le sie internet de l'AFLAR : www.tout-sur-osteoporose.fr ou www.aflar.org/l-osteoporose

Une ligne téléphonique : Allo Ostéoporose de l'AFLAR 0810 43 03 43
Une application pour smartphone "Le voleur d'Os" 


✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.