publicité

publicité

Paralysie faciale : quand le visage se fige

Publié par : rédaction Onmeda (27. septembre 2017)

© Shutterstock

Le visage est non seulement le siège de toutes les expressions mais c’est aussi la première chose que l’on remarque chez son interlocuteur. C’est pourquoi la paralysie faciale impressionne et inquiète autant. Pourtant dans la majorité des cas, elle se guérit sans laisser de séquelles.

Il y a différentes affections qui peuvent déboucher sur une paralysie faciale, mais avant de les passer en revue, voyons comment le visage est le théâtre d’expressions aussi diverses.

C’est le cerveau qui en est le chef d’orchestre. Il est aidé par d’autres structures, dont le tronc cérébral qui se trouve juste en dessous de lui et d’où partent douze paires de nerfs, qu’on appelle nerfs périphériques (ou paires crâniennes). La septième paire, VII ou nerf facial, arrive au niveau du visage. Elle contrôle pour chaque côté, les muscles qui commandent les expressions mais aussi d’autres évènements comme la production de larmes ou le goût des aliments.

On évoque deux formes de paralysie faciale :

  • La paralysie faciale périphérique (liée aux nerfs partants du tronc cérébral)
  • La paralysie faciale centrale (liée au cerveau)

La PFP ou paralysie faciale périphérique se produit quand l’un des nerfs de la paire VII subit une lésion. Etant donné qu’il y a deux nerfs VII, l’un d’eux part du tronc cérébral vers le côté gauche tandis que l’autre va vers le côté droit. C’est ce qui explique que la paralysie faciale soit du côté du nerf endommagé.

La paralysie faciale centrale est consécutive à une atteinte d’une partie du cerveau. Sachant que ce dernier est composé de deux hémisphères, chacun commande la partie opposée du corps. Dans ce cas, si c’est la partie gauche du cerveau qui est endommagée, c’est le côté droit du visage qui va subir la paralysie faciale et inversement.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Neurologie ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Le système nerveux : anatomie et fonctionnement
> La tumeur du cerveau
> Tout sur les maladies neurologiques