publicité

publicité

Polychondrite chronique atrophiante (PCA) : les examens complémentaires

Publié par : rédaction Onmeda (27. octobre 2017)

En dehors de l’examen médical, il n’y a pas de test particulier permettant de diagnostiquer la PCA.

Un syndrome inflammatoire biologique accompagne habituellement les poussées mais son absence ne doit pas faire récuser le diagnostic.

Les anticorps connus contre certains constituants du cartilage ne sont ni sensibles ni spécifiques. Ils ne peuvent donc pas être utilisés pour le diagnostic de PCA. Des anomalies de l’hémogramme sont possible, surtout chez des hommes âgés de plus de 60 ans au début de la maladie.

L’évaluation clinique et biologique est complétée par les données comparatives des examens morphologiques (scanner dynamique expiratoire, IRM, TEP scanner, échographie Doppler cardiaque) et des épreuves fonctionnelles respiratoires (EFR).

Ces examens permettent de chercher une inflammation du cartilage, d’évaluer le système respiratoire et dépister une atteinte cardiaque.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS thématiques ou Un médecin vous répond !

✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.