Purpura : les traitements

Publié par : rédaction Onmeda (11. septembre 2017)

Le traitement du purpura consiste à traiter la cause :

Le purpura fulminans lié à la bactérie meningocoque est une urgence thérapeutique et nécessite une injection d'antibiotique (Ceftriaxone) dans les plus brefs délais. Ces patients sont ensuite transférés en réanimation pour administration d’antibiotiques par voie veineuse pendant plusieurs semaines. Il existe maintenant des vaccins préventifs efficaces contre la majorité des meningocoques. L’entourage du patient doit être examiné et vacciné également.

Les lésions disparaissent lentement en quelques semaines nécessaires à l'élimination des globules rouge dans la peau avec palissement progressif après passage par le bleu le brun et le jaune.

S'il y a des œdèmes des jambes on peut proposer des chaussettes de contention et si les lésions démangent, des crèmes hydratantes.

Dans les cas plus graves d'ulcération et des nécrose, il faudra réaliser une intervention chirurgicale pour retirer les tissus morts et réaliser des pansements.

En cas de purpura mécanique, on supprimera la cause traumatique favorisante.

Si l’insuffisance veineuse est responsable, il faudra mettre en place des bandes, chaussettes, bas ou collant de contention à poser dès le lever et à retirer au coucher.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Maladies de la peau ou Un médecin vous répond !

A lire :

> Zoom sur les maladies de la peau
> Les plaquettes : ça sert à quoi ?
> Insuffisance veineuse : plein de conseils pratiques
> Hémophilie : causes, symptômes et traitements