publicité

publicité

Pyélonéphrite : les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (21. juillet 2014)

Les causes d'une pyélonéphrite ne sont pas toujours trouvées, car l'infection d'un rein peut se développer pour différentes raisons :

  • un calcul qui crée un foyer autour duquel il peut y avoir une infection.
  • un obstacle plus bas, en particulier sur la vessie.
  • chez l'homme, une hypertrophie de la prostate (adénome de la prostate).

Une pyélonéphrite sous-entend en général une stase de l'urine dans les voies urinaires, c'est-à-dire que l'urine s'écoule mal. Des bactéries risquent alors de se multiplier, ce qui engendre une infection.

Il peut exister également une malformation appelée le reflux vésico-rénal, qui est une remontée des urines de la vessie vers les reins et qui apparaît dès la naissance. Ces reflux, s'ils ne sont pas traités, peuvent entraîner une pyélonéphrite et à la longue détruire les reins.

Les personnes les plus touchées par une pyélonéphrite sont :

  • Les personnes diabétiques sont plus sujettes aux infections urinaires.
  • Les femmes enceintes font également plus facilement des infections urinaires, car pendant la grossesse, l'enfant appuie sur les voies urinaires, ce qui peut gêner l'écoulement de l'urine, favoriser la stase urinaire et provoquer une infection urinaire. Attention, chez le femme enceinte, toute infection urinaire doit être rapidement prise en charge.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Les infections urinaires
> Cystite : une infection urinaire typiquement féminine


✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.