publicité

publicité

Somnambulisme : les causes

Publié par : rédaction Onmeda (03. octobre 2017)

Les causes du somnambulisme sont très probablement génétiques. Les sujets souffrant de ce trouble ont des antécédents familiaux de somnambulisme ou de terreurs nocturnes dans quatre-vingts pour cent des cas. En d’autres termes, il est beaucoup plus fréquent de rencontrer un cas de somnambulisme dans une famille dans laquelle un autre membre a fait des épisodes de somnambulisme.

De plus, on estime de dix à vingt pour cents le nombre d’individus somnambules qui avaient eux-mêmes un parent (du premier degré) somnambule.

De même, les jumeaux monozygotes (appelés couramment « vrai jumeaux ») sont plus fréquemment touchés tous les deux que les jumeaux dizygotes (ou « faux jumeaux »).

Pour autant, le mode exact de transmission n’est pas encore connu.

Il est aussi à noter que l’on retrouve plus de garçons que de filles touchés par cette maladie.

Mais qu’est ce que le somnambulisme?

Le somnambulisme se définit comme un éveil durant le sommeil. En fait, c’est le corps du somnambule (ses muscles) qui se réveille alors que le cerveau reste endormi. Les somnambules ne sont pas conscients lors de ces épisodes.

Ce phénomène se produit dans la période du sommeil lent profond.

Le somnambulisme, tout comme les terreurs nocturnes, fait parti des troubles que l’on appelle « parasomnies du sommeil lent profond ». La personne somnambule se réveille donc plusieurs heures après l’endormissement alors que l’activité de ses neurones est au plus bas. C’est lors de ce type de sommeil que l’activité cérébrale (notamment électrique) se ralentit et que le cerveau utilise le moins d'énergie (baisse de la consommation de glucose). Le débit sanguin cérébral diminue aussi dans le sommeil lent profond.

Les symptômes de somnambulisme se déclenchent lors d’une phase de sommeil précise que l’on nomme « sans mouvement oculaire rapide » ( « Non Rapid Eye Movement (NREM) »). Cela signifie que les épisodes s’expriment avant le sommeil paradoxal. C’est pour cela que les symptômes de somnambulismes ont lieu en début de nuit.

C’est aussi pour cette raison que d’autres facteurs peuvent influencer la survenue d’épisode de somnambulisme. Peuvent ainsi déclencher des épisodes similaires :

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Fatigue et sommeil ou Un médecin vous répond !

À lire aussi :

> Les troubles du sommeil
> Ces cauchemars qui perturbent notre sommeil : commen s'en libérer ? 
> L'apnée du sommeil (vidéo)