publicité

publicité

Syndrome d'Asperger : les traitements

Publié par : Dr. Ada Picard (01. mars 2017)

Les traitements de l’autisme d’Asperger sont pluri-disciplinaires. C’est à dire qu’ils doivent impliquer plusieurs professionnels : psychiatre ou pédopsychiatre, psychomotricien, psychologue, pédagogue, instituteurs ou médecine du travail, etc.

En effet, le handicap entraîné par le syndrome d’Asperger touche différents domaines : psychologiques, psychomoteurs, scolaires et professionnels, qui peuvent chacun mériter un accompagnement approprié.

Avant de mettre en place les traitements, il est important de confirmer le diagnostic de syndrome d’Asperger, grâce à une consultation psychiatrique (ou neuro-pédiatrique) et un bilan psychologique.

Les traitements psychologiques

Parmi les traitements psychologiques les plus conseillés, on trouve le suivi psychiatrique et/ou la psychothérapie de soutien si possible médiatisée : jeu, art-thérapie, etc. En effet, l’usage d’une médiation dans la thérapie est très pertinente pour les personnes Asperger, qui souffrent de difficultés pour communiquer et exprimer leurs émotions. Également indiquées : la remédiation cognitive (surtout si il existe des difficultés cognitives comme un déficit attentionnel, etc.) et les thérapies de groupe (groupe d’art-thérapie, d'habiletés sociales, etc.).

Un suivi psychomoteur peut également être nécessaire pour les difficultés de posture, de motricité fine, de coordination psychomotrice, etc. La communication verbale et non verbale est rééduquée auprès d'un orthophoniste. Et les difficultés sociales peuvent être améliorées dans le cadre de groupes d’entraînement aux habiletés sociales. À noter que les jeux éducatifs, notamment ceux inspirés par la méthode Montessori, peuvent être très agréables à faire et bénéfique pour les enfants dotés d'un syndrome d'Asperger. 

Parfois le nombre d'interlocuteurs et de lieux de prise en charge est important, c'est pourquoi il est important qu'il y ait un "coordonateur" de soins (le plus souvent un psychiatre) et que les parents soient soutenus par les équipes et les aides financières notamment.

L'accompagnement scolaire (ou professionnel)

Lorsque l’enfant rencontre des difficultés scolaires, il est important d’accompagner l’enfant dans ses apprentissages, éventuellement grâce à un soutien psychopédagogique à domicile ou en institution. Un adaptation scolaire peut éventuellement mise en place : de la mise en place d’une auxiliaire à la vie scolaire (AVS) à un changement d’école, en passant par des horaires aménagés, les adaptations sont nombreuses. La reconnaissance de handicap (faite par un médecin) facilité l’accès à toutes ces démarches.

Mais le plus souvent, le maintien en milieu scolaire classique est préservé. Les parents peuvent également être soutenus par des psy ou des coachs pour « gérer » les difficultés scolaires de leur enfant.

Les personnes adultes concernées par un syndrome d’Asperger peuvent également bénéficier d’une reconnaissance du handicap et d’une adaptation du cadre de travail : travail à temps partiel, travail à domicile, etc.

L'Affinity Therapy

Enfin un nouveau type de prise en charge importé des Etats-Unis pointe son nez en France : l’affinity therapy. Il s’agit d’une thérapie qui utilise les affinités de la personne autiste comme support/médiation de travail thérapeutique. Par exemple, utiliser le dessin ou les personnages de manga pour apprendre à communiquer avec un enfant qui est passionné de manga. L’affinity therapy a été initiée par le père d’un enfant autiste Ron Suskind et le Dr Dan Griffin.

À lire aussi :

Aller voir un psy : comment trouver le bon ?
Quand l’orthophonie est nécessaire...
Mon enfant est stressé
15 phrases à dire à un enfant lorsqu'il a peur
Dépendance, handicap : se faire aider