publicité

publicité

Trouble du sommeil chez l'enfant : les symptômes

Publié par : Dr. Ada Picard (20. mars 2017)

Les symptômes du trouble du sommeil de l’enfant ressemblent à ceux de l’adulte à quelques nuances près : difficultés d’endormissement, réveils nocturnes, agitation au coucher, cauchemars, terreurs nocturnes, etc. 

Il existe deux types de troubles du sommeil : les dyssomnies et les parasomnies, qui peuvent parfois être associées. 

Les dyssomnies

  • Difficulté d’endormissement

C’est le trouble du sommeil de l’enfant le plus classique. Cette difficulté peut s’exprimer de diverses manières en fonction des compétences et du caractère de l’enfant. L’enfant peut être dans l’opposition (« non, je ne veux pas dormir »), anxieux (« j’ai peur, reste avec moi »), excité (« je n’ai pas sommeil »), etc. Le problème central peut être alors une peur de la séparation, une intolérance à la frustration ou une hyperactivité (fréquente dans le TDA/H). Quant au syndrome des jambes sans repos, il se caractérise par un besoin de bouger les membres, de fourmillements, ou de sensations désagréables (plutôt nocturnes) au niveau des membres inférieurs. 

  • Réveils nocturnes

L’enfant se réveille à plusieurs reprises dans la nuit. Le plus souvent, il crie, pleure, ou va réveiller ses parents. Ces réveils nocturnes sont fréquents jusque l’âge de 3 ans, et sont liés au développement de l’enfant et sa gestion naissante de la séparation. Après cet âge, une prise en charge est nécessaire si le trouble persiste. 
 

Les parasomnies

  • Les terreurs nocturnes

L’enfant se réveille en sueurs, crie, pleure, a les yeux ouverts, et a du mal à « sortir » de son cauchemar. Les terreurs nocturnes surviennent plutôt en début de nuit, et disparaissant après l’âge de 6 ans.

  • Les cauchemars

Ils sont fréquents entre 3 et 6 ans mais doivent être entendus et pris en charge si les cauchemars se répètent de manière quasi-quotidienne, et prennent une place envahissante dans la vie de l’enfant.

  • Les autres parasomnies

La somniloquie (parler tout seul pendant le sommeil) est sans gravite. La paralysie du sommeil et le bruxisme peuvent témoigner d’un tempérament anxieux, ou d’une source de stress extérieure. Les rythmies du sommeil sont des mouvements rythmés présents à l’endormissement ou entre 2 phases du sommeil. Il s’agit d’un comportement non inquiétant, qui aide l’enfant à s’endormir. Cependant, une protection des barreaux est nécessaire si l’enfant se tape contre le lit. L’énurésie, enfin, est classique avant 6 ans, mais devient un symptôme (à évaluer) après cet âge.

Les autres symptômes des troubles du sommeil chez l’enfant sont les conséquences de ces derniers : somnolence la journée, difficulté d’apprentissage avec baisse des résultats scolaires, déficit de concentration, agitation ou fatigue diurne, etc.

On doit rechercher également les symptômes de troubles associés :

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Enfants, Psychologie ou Un médecin vous répond !

À lire aussi :

Le sommeil de l'enfant
15 phrases à dire à son enfant lorsqu'il a peur
Hyperactivité : il n'y a pas que la Ritaline
Mon enfant est stressé



✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.